John J. Powers DE-258 - Histoire

John J. Powers DE-258 - Histoire

John J. Pouvoirs DE-258

John J. Pouvoirs

John James Powers, né à New York le 3 juillet 1912, a obtenu son diplôme de l'Académie navale en 1935. Après avoir servi en mer pendant 5 ans, il a suivi une formation de vol, rapportant le 21 janvier 1941 à l'escadron de bombardement 5, attaché au célèbre Yorktown (CV- 5). Alors que la flotte se déplaçait pour empêcher une nouvelle expansion japonaise dans les Salomon en 1942, Powers participa à l'important raid sur Tulagi le 4 mai, volant sans couverture de chasse pour marquer deux coups sur les navires japonais. Alors que la bataille principale de la mer de Corail se déroulait le 7 mai, le lieutenant Powers et ses compagnons ont découvert le porte-avions Shoho et, bombardant à des altitudes extrêmement basses, l'ont coulé en 10 minutes. Le lendemain matin, alors que la grande bataille des porte-avions se poursuivait, il rejoignit l'attaque de Shokaku, marquant un important coup de bombe. Son intrépide bombardement bas, cependant, a amené Powers dans un feu antiaérien nourri; et son avion a plongé dans la mer. Le lieutenant Powers a été déclaré mort ; mais, pour son esprit indomptable dans cette série d'attaques, a reçu la médaille d'honneur à titre posthume. D'après la citation : ". au mépris total de l'altitude de sécurité et sans crainte ni souci pour sa propre sécurité, il a courageusement appuyé son attaque, presque jusqu'au pont même d'un porte-avions ennemi et n'a pas lâché sa bombe avant d'être sûr d'un coup direct."

(DE-258; dp. 1140 : 1. 289'5"; né. 35'1"; dr. 8'3"; s. 21 k.; cpl. 186; a. 3 3", 4 1,1"; 9 20mm., 2 dct., 8 dcp., 1 dcp. (hh) él. Evarts)

John J. Powers (DE-528) a été posé le 25 septembre 1943 par le Boston Navy Yard ; lancé le 2 novembre 1943; parrainé par Mme John J. Powers, mère du lieutenant Powers; et commandé le 29 février 1944, le Lt. Comdr. E. W. Loew aux commandes.

Après l'entraînement au shakedown au large des Bermudes, John J. Powers est retourné à Boston le 19 avril pour des exercices anti-sous-marins. Elle a fumé alors à New York pour rejoindre un convoi pour l'Europe du Nord, en partant le 2 mai. Le navire revint avec un autre convoi le 28 mai 1944. Alors que les troupes américaines et l'équipement se réunissaient en Angleterre pour l'invasion transmanche, John J. Powers effectua un deuxième voyage en convoi, arrivant à Boston le 2 août 1944. une course côtière de New York à Halifax et retour.

Le navire d'escorte est de nouveau en route pour le service de convoi de l'Atlantique le 19 septembre 1944, escortant un convoi de pétroliers et de barges vers l'Angleterre. Sept jours plus tard, le navire d'alerte a sauvé quatre membres d'équipage du remorqueur de l'armée ST-719 qui avait chaviré. Powers est retourné à New York le 20 novembre et en décembre a effectué des tests spéciaux de grenades sous-marines pour le Bureau of Ordnance au large de New York et dans la baie de Chesapeake. Dans les mois qui ont suivi, le navire a effectué trois autres voyages d'escorte vers Casablanca, au départ de Mers-el-Kebir le 7 mai 1945, le jour de la capitulation allemande.

John J. Powers retourna à New York le 23 mai 1945 et, après des manœuvres dans la baie de Casco, dans le Maine, arriva à Miami le 21 juillet pour servir de navire-école. Au cours du mois d'août, elle dispense une formation tactique aux élèves-officiers dans le détroit de Floride. La guerre terminée, le John J. Powers a navigué le 8 septembre 1945 pour Charleston, où il a été désarmé le 16 octobre 1945.

Le navire a été démoli par Charleston Navy Yard en février 1946.


La théorie de John Mearsheimer sur le réalisme offensif et la montée de la Chine

La montée en puissance de la Chine a suscité des réactions mitigées. Pour les optimistes, la montée en puissance de la Chine rend un monde qui a connu une longue paix encore moins susceptible de voir des conflits. D'autres adoptent une approche plus prudente et soutiennent que l'avenir ne peut être prédit. La montée en puissance de la Chine peut conduire à un conflit ou non. Pour les pessimistes, la montée en puissance de la Chine est susceptible de provoquer ou provoquera inévitablement instabilité et conflit. Tout comme Thucydide a jugé la guerre du Péloponnèse inévitable alors qu'Athènes s'élevait et que la puissance relative de Sparte diminuait (Thucydide 1996, 163), l'histoire se répétera à mesure que la Chine s'élèvera et que la puissance relative des États-Unis déclinera.

John Mearsheimer est l'un de ces pessimistes et sans doute l'un des plus éminents sceptiques de la « montée pacifique » de la Chine (en référence à la politique étrangère de la Chine qui a cherché à atténuer l'école de pensée de la « menace chinoise »). À la base de son scepticisme à l'égard de l'ascension pacifique de la Chine se trouve une formulation convaincante de réalisme offensif. Le but de cet essai est d'examiner si la théorie du réalisme offensif de Mearsheimer fournit une base logiquement cohérente pour l'opinion selon laquelle la montée de la Chine sera non pacifique. En répondant à cette question, la théorie de Mearsheimer telle que présentée dans le La tragédie de la politique des grandes puissances, ses écrits antérieurs (1990, 1995) et ses écrits spécifiques sur le thème de l'essor de la Chine (2005, 2006a, 2010) seront évalués.

Le premier chapitre de cet essai présentera la théorie du réalisme offensif de Mearsheimer et son application de la théorie à l'essor de la Chine. Cette section clarifiera les hypothèses qui sous-tendent sa théorie et la conclusion que Mearsheimer prétend que ces hypothèses génèrent logiquement. Ce qui distingue la théorie du réalisme offensif de Mearsheimer de la théorie du réalisme défensif de Kenneth Waltz sera expliqué. Curieusement, les deux chercheurs partent des mêmes hypothèses, mais parviennent à des conclusions très différentes. Mearsheimer conclut que les États poursuivre sans cesse le pouvoir tandis que Waltz souligne comment l'équilibre des pouvoirs contraint le comportement de maximisation du pouvoir et rend les états satisfaits une fois qu'ils ont assez de puissance pour être en sécurité. La théorie de Mearsheimer sera ensuite appliquée à la montée en puissance de la Chine et je présenterai son argumentation expliquant pourquoi la montée en puissance de la Chine ne sera pas pacifique.

Le sujet plus large de l'analyse dans le deuxième chapitre est de savoir si la théorie de Mearsheimer est cohérent en interne et si le hypothèses de la théorie de Mearsheimer génère le conclusion qu'il prétend qu'ils font. Si sa théorie est incohérente en interne ou si les conclusions ne découlent pas logiquement des hypothèses, la théorie ne fournira pas de bonnes justifications théoriques pour l'opinion selon laquelle la montée en puissance de la Chine ne sera pas pacifique. Une théorie intérieurement incohérente et génératrice d'hypothèses illogiques, crée une fausse vision du monde (Walt 1999, 12).

Plus précisément, cet essai soutiendra d'abord que Mearsheimer exagère la peur qu'une incertitude sur les intentions de la Chine provoque et qu'il sous-estime les moyens par lesquels une telle incertitude peut être atténuée (par exemple, par une signalisation coûteuse et en augmentant le coût du conflit). L'hypothèse d'intentions incertaines ne fait donc pas, contrairement aux affirmations de Mearsheimer, faire supposer aux États que d'autres États ont les pires intentions..

Deuxièmement, l'essai soutiendra que Mearsheimer ne fait pas la distinction entre enchérir pour l'hégémonie et être l'hégémon. Être un hégémon donne à un État le plus de sécurité qu'il puisse espérer. Les offres d'hégémonie sont si risquées et si rarement couronnées de succès, cependant, que de telles offres n'ont de sens pour des États rationnels et soucieux de leur survie que dans des circonstances extraordinaires. Les offres d'hégémonie contredisent donc l'hypothèse de Mearsheimer selon laquelle les États sont rationnels et principalement soucieux de leur survie..

Troisièmement, on fera valoir que le seul candidat à l'hégémonie régionale qui a réussi, les États-Unis, l'a été pour deux raisons extraordinaires : le manque d'équilibreurs indigènes et les faibles incitations pour les grandes puissances dotées de pouvoirs de projection mondiale (les grandes puissances européennes ) pour contenir les États-Unis. À moins d'être un modèle pour la montée en puissance de la Chine, comme le prétend Mearsheimer, l'histoire à succès des États-Unis illustre pourquoi il serait irrationnel pour la Chine de tenter l'hégémonie. La Chine partage une région avec les grandes puissances indigènes (Russie, Japon et Inde) et partage le monde avec un État (les États-Unis) qui a la capacité de projeter sa puissance à travers le monde. Une tentative de domination sur l'Asie en « imitant l'Oncle Sam » (Mearsheimer 2010, 389) contredirait donc les hypothèses selon lesquelles la Chine est rationnelle et soucieuse de sa survie.

Le reste du deuxième chapitre explique les affirmations de Mearsheimer selon lesquelles la peur et l'insécurité sont engendrées par l'incertitude quant à savoir si la puissance militaire d'un État est destinée à des fins défensives ou offensives. Cet essai soutiendra que une telle incertitude est largement hors de propos pour les États en quête de sécurité qui ont une dissuasion nucléaire crédible. Cet essai explique également que si le comportement passé n'est pas un indicateur parfait du comportement futur, le comportement passé peut être une bonne base pour calculer la probabilité qu'un état constitue une menace pour un autre état. Ces deux points, ainsi que le reste du chapitre, conduisent à une critique qui montre comment La théorie de Mearsheimer ne montre jamais comment les États en quête de sécurité deviennent agressifs en premier lieu, contrairement aux affirmations de Mearsheimer. La conclusion se terminera par un argument concis construit sur le contenu précédent pour expliquer pourquoi la théorie de Mearsheimer n'est pas une base logiquement cohérente pour l'opinion selon laquelle la montée de la Chine ne sera pas pacifique.

CHAPITRE UN - La théorie de Mearsheimer et l'essor de la Chine

La théorie de Mearsheimer repose sur cinq hypothèses fondamentales. La première hypothèse est qu'il existe une anarchie dans le système international, ce qui signifie qu'il n'y a pas de pouvoir coercitif hiérarchiquement supérieur qui puisse garantir des limites au comportement des États (Mearsheimer 2001, 30). Deuxièmement, toutes les grandes puissances possèdent des capacités militaires offensives, qu'elles sont capables d'utiliser contre d'autres États (2001, 30-31). Troisièmement, les États ne peuvent jamais être certains que d'autres États s'abstiendront d'utiliser ces capacités militaires offensives (2001, 31). Quatrièmement, les États cherchent à préserver leur survie (leur intégrité territoriale et leur autonomie nationale) avant tout autre objectif (2001, 31), car c'est le moyen de toutes les autres fins (1990, 44). Cinquièmement, les États sont des acteurs rationnels, ce qui signifie qu'ils considèrent les conséquences immédiates et à long terme de leurs actions et réfléchissent stratégiquement à la manière de survivre (2001, 31).

Dans un système international rempli d'une telle incertitude quant aux intentions des États, à la nature des capacités militaires des États et à l'assistance d'autres États dans une lutte contre des États hostiles, Mearsheimer (2001, 31) soutient que le meilleur moyen pour les grandes puissances d'assurer leur survie – un objectif qui est privilégié par-dessus tous les autres – est de maximiser le pouvoir et de poursuivre l'hégémonie. La poursuite de l'hégémonie régionale et mondiale entre toutes les grandes puissances donne lieu à une concurrence sécuritaire constante avec un potentiel de guerre. C'est ce qu'on appelle la « tragédie de la politique des grandes puissances » : des États en quête de sécurité forcés de s'engager dans des conflits pour assurer leur sécurité.

La théorie réaliste offensive de Mearsheimer part d'hypothèses similaires à la théorie réaliste défensive de Kenneth Waltz, mais aboutit à des conclusions différentes (voir Waltz (1979, Ch. 6, en particulier 114-115) pour l'hypothèse d'anarchie Waltz (1979, 105) pour l'hypothèse de capacités Waltz (1979, 105) pour l'hypothèse d'intentions incertaines, Waltz (1979, 117) pour l'hypothèse de survie et Waltz (1986, 330) pour l'hypothèse de rationalité). Une conclusion centrale atteinte par Waltz est celle d'un rapport de force. La théorie postule qu'un modèle récurrent d'équilibrage se produit dans lequel les états s'allient avec des états plus faibles pour équilibrer des états plus forts (Waltz 1979, 117). Cet équilibre devrait empêcher les États de poursuivre l'hégémonie, car il conduirait d'autres États à s'unir contre le soumissionnaire de l'hégémonie (Waltz 1979, 126). Waltz (1989, 40) a donc soutenu que les États n'étaient pas des maximiseurs de pouvoir mais plutôt des maximiseurs de sécurité. Une fois que les États avaient suffisamment de pouvoir pour être en sécurité, ils étaient satisfaits et ne cherchaient pas à obtenir un plus grand pouvoir (Waltz 1989, 40). Après tout, étant donné l'inévitabilité d'un rapport de force, les États qui prétendraient à l'hégémonie inciteraient d'autres États du système international à rejoindre une alliance encerclée contre la puissance montante, compromettant la sécurité du soumissionnaire.

Mearsheimer rejette cette conclusion et soutient plutôt que les États ne peuvent jamais vraiment être en sécurité et que ce n'est que par la maximisation du pouvoir qu'ils peuvent assurer leur survie (Mearsheimer 2001, 61). Contrairement à la logique réaliste défensive, il n'y a pas de puissance dont un État puisse se contenter (Mearsheimer 2001, 2). La raison pour laquelle Mearsheimer rejette l'inévitabilité de l'équilibre des pouvoirs est due aux problèmes d'action collective impliqués dans l'équilibre. Comme les États craignent d'engager les coûts de défier des États forts en s'alliant avec des États plus faibles, ils hésiteront (ce qui signifie qu'ils laisseront les autres États équilibrer le pouvoir menaçant) jusqu'à ce que leur propre sécurité soit en grave danger (Mearsheimer 2001, 39-40 ). Considérez, par exemple, la réticence des États-Unis à s'impliquer pleinement dans la Seconde Guerre mondiale jusqu'à l'attaque de Pearl Harbor. La menace de l'Axe, qui aurait pu être étouffée plus tôt dans l'œuf, s'était alors développée au point de constituer une menace sérieuse pour les États-Unis. Comme pour les problèmes d'action collective au sens économique, un comportement rationnel sur une base individuelle (dans ce cas, les États-Unis laissant les puissances européennes et asiatiques traiter d'abord avec l'Allemagne nazie et le Japon impérial) peut conduire à un résultat collectivement inefficace (Olson 1965, 1- 2). La tragédie dont parle Mearsheimer pourrait donc simplement être qualifiée de résultat inefficace.

Cela signifie que les états agressifs ne peuvent pas être aussi facilement réduits que le pense Waltz. Comme l'équilibrage est une contrainte peu fiable sur les ambitions des grandes puissances, il y a moins d'incitations à soumissionner pour l'hégémonie dans le monde de Mearsheimer que dans celui de Waltz. Compte tenu de ces désincitations moindres et des menaces que représentent les autres États, le meilleur moyen d'assurer la survie d'une grande puissance, selon Mearsheimer, est de poursuivre l'hégémonie (Mearsheimer 2001, 61). Si devenir hégémonique est difficile, globalement plus que régionalement (Mearsheimer 2010, 387), Mearsheimer insiste sur le fait que la maximisation du pouvoir est le meilleur moyen d'assurer la survie des États (Mearsheimer 2001, 61).

Les implications de la théorie pour l'essor de la Chine peuvent facilement être déduites et tant que les hypothèses de Mearsheimer s'appliquent, ses conclusions devraient logiquement suivre. Alors que certains diraient que ses hypothèses ne s'appliquent pas ou sont dénuées de sens, qu'elles le fassent sort du cadre de mon enquête spécifique. L'objet de cet essai est de savoir si ces hypothèses conduisent logiquement à la conclusion que l'essor de la Chine ne sera pas pacifique.

Mearsheimer écrit longuement sur les implications de sa théorie concernant la montée de la Chine dans le Tragédie de la politique des grandes puissances (2001) mais plus précisément dans des écrits ultérieurs (2005, 2006, 2010). Mearsheimer soutient qu'il n'y a aucun moyen de prédire avec précision les intentions actuelles ou futures de la Chine (Mearsheimer 2010, 382-383), qu'il est difficile de faire la distinction entre les capacités militaires défensives et offensives de la Chine (Mearsheimer 2010, 383-384) et que les le comportement pacifique passé est un indicateur peu fiable du comportement futur (Mearsheimer 2010, 384-385). Ces mêmes points s'appliquent aux États-Unis (Mearsheimer 2010, 385-387). Par conséquent, les deux États réagiront à cette incertitude mutuelle en supposant que l'autre a les pires intentions. En supposant le pire, les deux États, étant rationnels, tenteront d'amasser du pouvoir, ce qui donne lieu à une compétition sécuritaire avec un potentiel de guerre (Mearsheimer 2010, 395-396). L'essor de la Chine ne peut donc pas être pacifique. La Chine fera inévitablement une offre d'hégémonie régionale tandis que les États-Unis et la plupart des voisins de la Chine tenteront de contenir la Chine (Mearsheimer 2010, 382).

CHAPITRE DEUX – La cohérence interne et la logique causale de la théorie

Le premier argument majeur de Mearsheimer contre la montée pacifique de la Chine soutient qu'il ne peut pas être connu avec certitude quelles sont les intentions de la Chine (Mearsheimer 2010, 382-383). Mearsheimer soutient que « la conversation est bon marché et que les dirigeants sont connus pour mentir au public étranger » (Mearsheimer 2010, 383). S'il est vrai que le simple discours dans les relations internationales n'est pas digne de confiance, les déclarations d'intention peuvent être rendues crédibles si le signaleur engage des frais (Fearon 1994, 1995, 396-397 Kydd 1997). Les États sont donc capables d'atténuer l'incertitude sur leurs véritables intentions. Par exemple, Anwar Sadate a engagé des frais considérables pour illustrer que l'Égypte était attachée à la paix lorsqu'il s'est rendu à Jérusalem en 1977. Comme le geste de Sadate envers Israël n'était pas populaire auprès du public égyptien et qu'il aurait été considéré comme incompétent si Israël n'avait pas répondu en de manière réciproque, il était perçu comme ayant engagé des coûts d'audience nationale, mettant sa carrière politique et peut-être même sa vie en jeu pour renforcer la confiance entre les deux États (Shamir et Shikaki 2010, 32).

La mesure de confiance de Sadate a précédé les négociations qui ont finalement conduit à une paix durable entre deux États qui avaient mené cinq guerres depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Mearsheimer a tout à fait raison d'affirmer qu'il n'y a aucune garantie qu'un signal d'intention est correct. Sadate a peut-être lancé une attaque après avoir trompé Israël pour qu'il signe un accord de paix. Cependant, le faire après avoir encouru des coûts d'audience nationaux dans la recherche d'un accord de paix, ainsi qu'avoir potentiellement subi des coûts internationaux importants en revenant sur un accord aurait rendu ses actions risquées, à la limite de la folie.

Même s'il y a un possibilité qu'un État puisse constituer une menace pour un autre État, le fait que les États soient rationnels (Mearsheimer 2001, 31), des unités de calcul coût-bénéfice (Mearsheimer 2001, 21) devrait leur faire calculer le probabilité qu'un État constitue une menace pour un autre État. Mearsheimer suppose essentiellement que les États supposent toujours que les autres États ont les pires intentions. Le fait que « nous n'ayons aucun moyen de savoir quelles [les intentions de la Chine] seront à l'avenir » (2010 : 383), ne nous donne cependant pas de raison de supposer qu'ils auront les pires intentions. L'incertitude quant aux intentions de la Chine pourrait faire craindre aux États la Chine, mais on ne peut prédire comment les États gèrent cette peur. Les États peuvent réagir à cette peur en augmentant les coûts du conflit pour la Chine et en diminuant la peur de la Chine quant aux intentions des autres États. Les États peuvent, par exemple, augmenter le commerce avec la Chine et incorporer la Chine dans les organisations internationales, ce qui rend coûteux pour la Chine de rompre ces liens institutionnels et commerciaux en lançant des guerres. Les États peuvent également, comme Sadate, émettre des signaux coûteux pour renforcer la confiance et réduire la méfiance.

Être l'hégémon vs. enchérir pour l'hégémonie

Mearsheimer a tout à fait raison d'affirmer que l'hégémonie offre le plus de sécurité. Après tout, Mearsheimer définit un hégémon comme un « État si puissant qu'il domine tous les autres États du système. Aucun autre État n'a les moyens militaires de le combattre sérieusement » (Mearsheimer 2001, 40). Être capable de dominer d'autres États pour obtenir ce que vous voulez et ne faire face à aucune menace militaire sérieuse pour sa survie est préférable à être un égal dans un système international anarchique où votre survie continue est à un certain niveau laissée aux caprices des autres États. Cependant, il est important de faire la distinction entre enchérir pour l'hégémonie et être l'hégémon.

"La question centrale pour une grande puissance qui réfléchit à une offre d'hégémonie n'est pas" Si j'étais l'hégémonie, aurais-je plus de chances de survivre ? survivre ?' » (Kirshner 2012, 61).

La pensée erronée qui sous-tend l'argument de Mearsheimer est omniprésente dans la littérature sur les RI.Certains chercheurs (Waltz 1959, 160 Mearsheimer 2001, 21) soutiennent que les États entrent en guerre lorsque l'utilité attendue de la guerre est supérieure à l'utilité attendue de ne pas entrer en guerre (en effet, lorsque les avantages dépassent les coûts). Un tel comportement finirait par rendre les États analogues à des « joueurs compulsifs » (Fearon 1995, 388), car ils mettent tout en jeu à plusieurs reprises jusqu'à ce qu'ils perdent inévitablement tout. Si nous acceptons qu'un État a 60 % de chances de réussir dans chaque guerre qu'il déclenche (ce que Mearsheimer (2001, 38) prétend que le taux de réussite de l'agression est), l'État peut gagner quelques guerres successives, mais une fois que l'État est inévitablement perd une guerre, il met sa survie en jeu. Ainsi, même si nous acceptons l'analyse quantitative de Mearsheimer, entrer en guerre chaque fois que cela est jugé bénéfique compromet la survie d'un État d'une manière qu'un comportement défensif de recherche de sécurité ne ferait pas.

L'affirmation de Mearsheimer selon laquelle l'action offensive réussit dans 60 % des cas est cependant trompeuse car il ne compte que les guerres individuelles, même si elles peuvent faire partie d'une tentative d'hégémonie régionale (Mearsheimer 2001, 39). Par exemple, la France napoléonienne, l'Allemagne nazie et le Japon impérial semblent tous être des réussites, car ils ont gagné plus de guerres qu'ils n'en ont perdues. Le problème flagrant avec cela pour tout étudiant en histoire est qu'une fois qu'ils ont perdu, ils ont finalement été détruits. Leur intégrité territoriale et leur autonomie domestique, l'essence de la survie selon Mearsheimer (2001, 31), ont été perdues.

En fait, de tous les candidats à l'hégémonie régionale, il n'y a qu'un seul État gagnant : les États-Unis. Mearsheimer admet par conséquent que seul un État sur cinq a réussi à soumissionner pour l'hégémonie régionale et que bien que « ce ne soit pas un taux de réussite impressionnant, le cas américain illustre qu'il est possible d'atteindre l'hégémonie régionale » (Mearsheimer 2001, 212-213) . Dans des écrits antérieurs, le taux de réussite est encore plus désastreux, car Mearsheimer (1990, 19) n'incluait pas seulement l'Allemagne Vilhelmine, la France napoléonienne, les États-Unis, l'Allemagne nazie et le Japon impérial (les cinq candidats à l'hégémonie répertoriés dans Mearsheimer (2001)) mais aussi l'Empire des Habsbourg sous Charles V, l'Espagne sous Philippe II et la France sous Louis XIV. Le taux de réussite pourrait donc sans doute être aussi faible qu'un sur huit.

L'enfant d'affiche pour le réalisme offensant

Que nous dit la montée des États-Unis, l'enfant d'affiche du réalisme offensif, sur la théorie de Mearsheimer et son application à la montée de la Chine ? La montée des États-Unis à l'hégémonie régionale (une position de domination et de supériorité militaire dans l'hémisphère occidental) est importante pour le réalisme offensif (c'est, après tout, le cas qui montre qu'il est possible d'atteindre l'hégémonie régionale) et Mearsheimer l'utilise à plusieurs reprises comme un modèle de ce que fera la Chine (2005, 2006a, 161-162 2010, 389-390). Cependant, il y a des limites claires à la comparaison. Des facteurs importants sont laissés de côté dans le récit de Mearsheimer sur la montée des États-Unis vers l'hégémonie régionale. Ces facteurs illustrent pourquoi la Chine ne peut pas imiter l'Oncle Sam.

L'arrière-cour de la Chine ne ressemble tout simplement pas à celle des États-Unis lorsqu'ils sont devenus hégémoniques régionaux. Premièrement, il n'y avait pas d'équilibreurs indigènes crédibles pour les États-Unis en Amérique du Nord (les tribus indigènes, ainsi que les futurs États mexicains et canadiens ne représentaient aucune menace crédible pour les États-Unis). Deuxièmement, les grandes puissances européennes manquaient d'incitations suffisantes pour empêcher l'expansion américaine. Les puissances européennes, rongées par la politique du pouvoir en Europe, ont donné la priorité à la maximisation du pouvoir chez eux plutôt qu'à l'endiguement des États-Unis dans l'hémisphère occidental. L'examen par Colin Elman (2004) de l'achat de la Louisiane (1803), qui doubla le territoire des États-Unis et lui donna une voie ouverte d'expansion vers le Sud et l'Ouest, l'illustre. Pour des raisons géopolitiques complexes, la Louisiane était devenue un fardeau géopolitique pour la France (Elman 2004, 568-570). Par conséquent, ses options étaient de conserver la Louisiane, de vendre le territoire aux États-Unis, d'en vendre une partie aux États-Unis ou de tout vendre à l'Espagne (Elman 2004, 571). En s'accrochant à la Louisiane, la position de la France dans la répartition européenne des capacités se serait détériorée, car elle aurait probablement rencontré une alliance anglo-américaine dans une guerre sur le territoire (ce qui aurait drainé les ressources de la France), mais elle aurait contenu les États-Unis. (Elman 2004, 572). Vendre le territoire à l'Espagne ou une partie de celui-ci aux États-Unis aurait en partie contenu les États-Unis mais n'aurait que légèrement amélioré la position de la France dans la répartition européenne des capacités (Elman 2004, 572-573). L'option que la France a prise était de vendre l'ensemble du territoire aux États-Unis à un prix élevé, ce qui a considérablement amélioré la position de la France en Europe (car elle a perdu un fardeau géopolitique et a été payé grassement pour cela) mais n'a rien fait pour contenir les États-Unis ( Elman 2004, 571-572).

La raison pour laquelle les États-Unis sont devenus une hégémonie n'est donc pas due à des inefficacités d'équilibrage comme le soutient Mearsheimer, mais à l'absence d'équilibreurs dans la région. Il ne devrait donc pas en être de même pour la Chine qui a des équilibreurs dans la région. Dans l'arrière-cour de la Chine, il y a actuellement deux grandes puissances (la Russie et le Japon), un géant émergent (l'Inde) et au moins deux États militairement adeptes (la Corée du Sud et le Vietnam), ainsi qu'un équilibreur étranger (les États-Unis) qui a les capacités projeter la puissance militaire à travers le monde et fournir un soutien militaire aux voisins de la Chine. La Russie et l'Inde possèdent toutes deux des armes nucléaires, et le Japon et la Corée du Sud pourraient probablement les développer rapidement s'ils en avaient besoin. Contrairement à l'expansion américaine, il serait suicidaire pour la Chine de faire une offre d'hégémonie régionale dans un tel quartier.

Agression et préemption

Un deuxième point majeur que Mearsheimer soulève contre une ascension pacifique est que nous ne pouvons pas savoir avec certitude que les capacités militaires de la Chine sont uniquement destinées à des fins défensives (Mearsheimer 2010, 383-384), ce qui est un point tout à fait légitime et que je ne contesterai pas . Cependant, ce que Mearsheimer omet de noter, c'est que la nature de certaines armes de la Chine et d'autres grandes puissances, en particulier les armes nucléaires, devrait diminuer l'intensité de l'insécurité créée par les capacités militaires offensives des autres (Jervis 1978, 205-209) . Après tout, la possession d'armes nucléaires dissuade les agressions extérieures et rend la Chine plus sûre. Une doctrine de destruction mutuelle assurée (MAD) garantit effectivement que la Chine ne peut pas faire une offre d'hégémonie. La Russie, l'Inde et les États-Unis possèdent déjà des armes nucléaires, et la Corée du Sud et le Japon sont capables de les développer rapidement. Toute offre chinoise d'hégémonie et d'agression extérieure obligerait certains États à cibler leurs armes nucléaires sur la Chine tandis que d'autres États commenceraient à les développer. De même, une Chine nucléaire dissuade tout autre État, même le seul hégémonique, de compromettre la survie de la Chine. La destruction mutuellement assurée atténue donc l'insécurité à laquelle la Chine et ses voisins sont confrontés à mesure que la puissance de la Chine augmente. Une dissuasion nucléaire crédible rend inutile l'incertitude quant à la nature des capacités militaires des autres États.

Un troisième point soulevé par Mearsheimer contre une ascension pacifique est que le comportement passé et actuel ne peut pas être un indicateur fiable du comportement futur, ce qui rend le comportement pacifique de la Chine au cours des dernières décennies sans importance (Mearsheimer 2010, 384-385). Il est clair que le comportement passé ne peut pas être un indicateur parfait du comportement futur. Cependant, étant donné que les États sont rationnels, préoccupés par la survie et les maximisateurs de pouvoir, cela n'a pas de sens qu'ils n'utilisent pas le comportement passé comme moyen de calculer la gravité de la menace posée par l'existence d'un autre État. Après tout, il serait téméraire de prétendre qu'il n'y a pas de degrés divers selon lesquels les États se considèrent les uns les autres comme des menaces et que ces jugements résultent en partie de relations passées (Wendt 1995, 78-79).

Mearsheimer ne tient pas non plus compte de l'importance de faire preuve de cohérence et de fiabilité dans les relations internationales. Considérant que le comportement pacifique de la Chine lui a conféré des relations renforcées à travers le monde, l'adhésion à des organisations internationales et des traités bénéfiques, il est erroné de suggérer que le comportement passé n'est pas pertinent. Un comportement erratique et hostile n'attire pas les amis. Que la Chine commence à adopter un comportement expansionniste erratique compromettrait tout ce qui a été construit au cours des dernières décennies.

Si la communauté mondiale devait contenir et isoler la Chine, un comportement chinois hostile aurait du sens, car il n'y aurait aucune incitation pour la Chine à jouer le jeu. Cependant, alors que le monde s'est ouvert à la Chine à bras ouverts, ce qui a permis à la Chine d'accroître sa puissance et sa sécurité, on a du mal à comprendre pourquoi la Chine ferait les premiers pas pour briser cela. Mearsheimer ne fournit certainement pas d'argument logique et cohérent en interne pour expliquer pourquoi la Chine le ferait.

L'agression américaine préventive n'a pas beaucoup de sens non plus. Premièrement, en raison de l'improbabilité d'une offre rationnelle de la Chine pour l'hégémonie régionale (pour les raisons que j'ai décrites ci-dessus). Deuxièmement, parce que la Chine, même en tant qu'hégémonie régionale, ne menace pas l'hégémonie régionale américaine. Mearsheimer propose que la Chine s'immisce dans l'arrière-cour des États-Unis, ce qui compromettrait son statut d'hégémonie régionale. Cependant, comme le note Kirshner (2012, 65), la Chine pourrait se mêler de l'arrière-cour des États-Unis, que la Chine soit ou non une hégémonie régionale. Même si la Chine tentait de saper la position des États-Unis en tant qu'hégémonie régionale, l'hégémonie (telle que définie par Mearsheimer) devrait être suffisamment solide pour faire face à de telles attaques. Tang (2008, 461-462) note également que ni les États-Unis ni la Chine ne peuvent s'engager dans une agression unilatérale préventive sans paraître peu fiables et menaçants, ce qui leur fait perdre des alliés et entraîne de lourds coûts diplomatiques. Cela empêche toute action offensive préventive de l'une ou l'autre des parties.

Pour les États rationnels et soucieux de la sécurité qui considèrent les coûts et les avantages et poursuivent la stratégie la plus susceptible d'assurer la survie d'un État, ni la Chine ni les États-Unis dans la prédiction de Mearsheimer ne semblent réellement considérer les coûts et les avantages et ils ne semblent pas donner la priorité à la survie avant tout le reste. Comme Waltz, Mearsheimer n'explique pas pleinement comment ses hypothèses conduisent à la conclusion que les États s'engagent dans un comportement agressif.

Mearsheimer suppose seulement que les États sont des demandeurs de sécurité. Les conflits qu'il conclut résultent de ses hypothèses sont une tragédie dans laquelle des États en quête de sécurité sont amenés à entrer en conflit même s'ils ne le souhaitent pas. Cependant, il n'y a absolument aucune raison pour que les États en quête de sécurité recourent à l'agression en raison de l'anarchie du système international et de l'incertitude concernant les intentions et les capacités des autres États. De la même manière que « le train valsien ne sort jamais de la gare » (Mearsheimer 2006c, 231), se référant à l'échec de Waltz à supposer qu'une menace devait exister pour que l'équilibre des pouvoirs émerge (Schweller 1996, 91-92), la théorie qui était censée corriger les défauts de Waltz ne semble pas non plus le faire. Alors que Mearsheimer (2001) est assez ambigu quant à la relation entre l'agression et ses hypothèses, Mearsheimer (2006b, 121-122) l'éclaire en déclarant explicitement que sa théorie « ne suppose pas que les États sont agressifs » et que l'agression est simplement une conséquence logique de ses hypothèses.

Alors que l'anarchie conduit à l'incertitude quant aux intentions des autres et à la peur pour sa survie, il n'y a aucune raison pour que les États fassent le premier pas hostile même s'il existe un dilemme de sécurité intense. Alors que l'anarchie signifie qu'il n'y a rien pour empêcher la guerre, il n'y a aucune raison pour qu'un État en quête de sécurité qui craint les intentions et les capacités des autres États devrait recourir à l'agression. À aucun moment, il n'est clair que les États en quête de sécurité répondraient toujours aux possibilité de guerre en devenant agressif. Si quoi que ce soit, la peur est plus susceptible d'entraîner une réponse défensive. Comme le note Jack Donnelly, « la peur est un motif essentiellement défensif, l'objectif central est de préserver ce que l'on possède déjà » plutôt que d'agir de manière offensive et préventive (Donnelly 2000, 44). L'examen par Pashakhanlou (2013, 207) de la littérature psychologique sur la peur confirme que les individus ont tendance à répondre à la peur par un comportement défensif. L'agression n'est pas la conséquence logique de la peur que Mearsheimer prétend être.

Si les États étaient irrationnels, si les chefs d'État étaient moins préoccupés par la survie d'un État que par leurs propres comptes bancaires ou leurs perspectives de réélection, si les États étaient supposés être agressifs ou si la maximisation du pouvoir était inhérente à la nature humaine, on pourrait comprendre le tendance à tout risquer pour l'hégémonie. Les États rationnels et soucieux de la sécurité « pas supposés être agressifs » (Mearsheimer 2006b, 121-122) n'ont cependant aucune raison de s'engager dans de telles offres.

En supposant que la Chine soit un acteur rationnel en quête de sécurité, la perspective d'une tentative de domination en Asie semble-t-elle susceptible d'améliorer ses chances de survie, étant donné le précédent historique bien connu d'un tel comportement révisionniste ? Après tout, seul un État sur cinq (ou peut-être un sur huit) a réussi à prétendre à l'hégémonie. Cette hégémonie unique a atteint l'hégémonie dans des circonstances qui ne s'appliquent pas du tout à la Chine aujourd'hui. Les États-Unis naissants se sont retrouvés sur un continent sans aucun challenger indigène sérieux et contenus uniquement par des puissances européennes qui ont donné la priorité à la politique en Europe plutôt qu'à l'endiguement américain. La Chine se retrouve entourée d'équilibreurs régionaux et externes, dont certains disposent d'armes nucléaires.

Compte tenu de la probabilité que la Chine prétende à l'hégémonie et compromette sa sécurité, la perspective d'« étrangler le bébé confucéen dans son berceau » (Kirshner 2012, 61) semble-t-elle susceptible d'améliorer la survie des États-Unis ? Étant donné qu'une Chine rationnelle et en quête de sécurité n'a aucune raison de poursuivre l'hégémonie, il ne semble pas que les États-Unis, étant un État rationnel et en quête de sécurité, soient incités à écraser la Chine ou à la provoquer d'une autre manière.

En fin de compte, la théorie de Mearsheimer est incohérente en interne, car les conclusions qu'il tire contredisent les hypothèses qu'il fait et, par conséquent, ses hypothèses ne peuvent logiquement pas conduire à la conclusion que les États tenteront de prétendre à l'hégémonie. La théorie du réalisme offensif de Mearsheimer ne fournit donc pas une base logiquement cohérente pour l'idée que la montée de la Chine sera non pacifique. Cela ne veut pas dire que la montée en puissance de la Chine se déroulera pacifiquement. La théorie de Mearsheimer peut très bien prédire comment se déroulera l'essor de la Chine, mais puisqu'elle n'explique pas pourquoi d'une manière logiquement cohérente, la théorie est inutile.

Donnelly, Jack. 2000. Réalisme et relations internationales. Cambridge : Cambridge University Press.

Elman, Colin. 2004. « Extension du réalisme offensif : l'achat de la Louisiane et l'ascension de l'Amérique vers l'hégémonie régionale ». Revue américaine de science politique 98(4): 563-576.

Fearon, James D. 1994. « Audiences politiques nationales et escalade des différends internationaux ». Revue américaine de science politique 88(3): 577-592.

Fearon, James D. 1995. « Explications rationalistes pour la guerre ». International Organisation 49(3): 379-414.

Jervis, Robert. 1978. « La coopération sous le dilemme de la sécurité ». Politique mondiale 30(2): 167-214.

Kirshner, Jonathan. 2012. « La tragédie du réalisme offensif : le réalisme classique et l'essor de la Chine ». Revue Européenne d'International Rapports 18(1): 53-75.

Mearsheimer, John J. 1990. « Retour vers le futur : l'instabilité en Europe après la guerre froide. Sécurité internationale 15: 5–56.

Mearsheimer, John J. 1995. "La fausse promesse des institutions internationales." Sécurité internationale 19(3): 5-49.

Mearsheimer, John J. 2001. La tragédie de la politique des grandes puissances. New York : W. W. Norton.

Mearsheimer, John J. 2005. « L'essor de la Chine ne sera pas du tout pacifique. » Les australien, 18 novembre. Disponible sur : mearsheimer.uchicago.edu/pdfs/P0014.pdf (consulté le 18 novembre 2013).

Mearsheimer, John J. 2006a. « L'ascension non pacifique de la Chine ». Historique actuel 105(690): 160-162.

Mearsheimer, John J. 2006b. « Conversations en relations internationales : entretien avec John J. Mearsheimer (partie I) » Relations internationales 20(1): 105-123.

Mearsheimer, John J. 2006c. « Conversations en relations internationales : entretien avec John J. Mearsheimer (partie II) » Relations internationales 20(2): 231-243.

Mearsheimer, John J. 2010. "The Gathering Storm: China's Challenge to US Power in Asia." Le Journal chinois de politique internationale 3(4): 381-396.

Olson, Mancur. 1965. La logique de l'action collective : les biens publics et la théorie des groupes. Cambridge : Harvard University Press.

Pashahkanlou, Arash Heydarian. 2013. « Retour à la planche à dessin : une critique du réalisme offensif. » Relations internationales 27(2): 202-225.

Schweller, Randall. L. 1996. « Le biais du statu quo du néoréalisme : quel dilemme de sécurité ? Études de sécurité 51(3): 90-121.

Shamir, Jacob et Khalil Shikaki. 2010. Opinion publique palestinienne et israélienne : L'impératif public dans la deuxième Intifada. Bloomington : Indiana University Press.

Tang, expédition. 2008. « La peur en politique internationale : deux positions. » Revue des études internationales 10: 451-471.

Thucydide. 1996. "L'histoire de la guerre du Péloponnèse." dans Le grec classique Lecteur, édité par Kenneth John Atchity, 157-163. Oxford. Président de l'Université d'Oxford.

Walt, Stephen M. 1999. « Rigor ou Rigor Mortis ? : Choix rationnel et études de sécurité » Sécurité internationale 23(4): 5-48.

Valse, Kenneth N. 1959. L'homme, l'État et la guerre. New York : Columbia University Press.

Valse, Kenneth N. 1979. Théorie de la politique internationale. Reading, MA : Addison-Wesley.

Waltz, Kenneth N. 1986. « Réflexions sur la théorie de la politique internationale : une réponse à mes critiques. » dans Le néoréalisme et ses critiques, édité par Robert O. Keohane, 322-345. New York : Columbia University Press.

Waltz, Kenneth N. 1989. "Les origines de la guerre dans la théorie néoréaliste." dans L'origine et prévention des guerres majeures, édité par Robert Rotberg et Theodore Rabb, 39-52. Cambridge : Cambridge University Press.

Wendt, Alexandre. 1995. « Construire la politique internationale ». International Sécurité 20(1): 71-81.


Écrit par : Sverrir Steinsson
Écrit à: Université d'Islande
Écrit pour : Jón Gunnar Ólafsson
Date de rédaction : décembre 2013


POUVOIRS Généalogie

WikiTree est une communauté de généalogistes qui développe un arbre généalogique collaboratif de plus en plus précis et 100% gratuit pour tout le monde pour toujours. S'il vous plaît rejoignez-nous.

Veuillez vous joindre à nous pour collaborer sur les arbres généalogiques POWERS. Nous avons besoin de l'aide de bons généalogistes pour développer une complètement libre arbre généalogique partagé pour nous connecter tous.

AVIS DE CONFIDENTIALITÉ ET AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ IMPORTANTS : VOUS AVEZ LA RESPONSABILITÉ D'UTILISER LA PRUDENCE LORS DE LA DISTRIBUTION D'INFORMATIONS PRIVÉES. WIKITREE PROTEGE LES INFORMATIONS LES PLUS SENSIBLES, MAIS UNIQUEMENT DANS LA MESURE INDIQUÉE DANS LE CONDITIONS D'UTILISATION ET POLITIQUE DE CONFIDENTIALITÉ.


Personnalité

"Vous savez, je l'étais. J'ai été forcé de devenir Hank Henshaw par désespoir, mais maintenant je choisis ce visage. Je l'aime bien. Et je ne voudrais pas vivre dans un monde où j'ai besoin de changer la couleur de ma peau pour me sentir en sécurité, pour me sentir vue, pour avoir l'impression de ne pas être une cible. Je préfère changer le monde." -J'onn J'onzz [src] Sous le déguisement de Hank Henshaw, J'onn semblait froid et calculateur, croyant que Kara utilisant ses pouvoirs ne ferait qu'ajouter à l'agitation publique causée par l'héroïsme de son cousin.

J'onn comme Martian Manhunter.

"Plus je passe de temps en tant que Hank Henshaw, moins je dois faire face à ce que j'ai perdu.Mais lorsque je change d'état, que je me transforme en quelqu'un de nouveau, que je fais appel à de nouveaux pouvoirs, je fais un pas de plus pour devenir le Martian Manhunter pour toujours. Et il crée la panique et l'hystérie. Je sais, je l'ai vu. Ce n'est pas seulement que je suis mieux en tant qu'humain. Tout le monde est." —J'onn J'onzz à Alex Danvers [src]

Après que J'onn ait révélé sa véritable identité à Alex et Kara respectivement, il est en fait gentil, attentionné, altruiste, intelligent, a le sens de la justice, de l'honneur et a une bonne moralité. Il a également un esprit très vif et il a été prouvé qu'il prenait soin d'Alex et de Kara comme s'ils étaient ses propres filles au point où Clark l'a accusé de ne pas se soucier du bien-être de Kara, J'onn a fustigé, disant à Clark de regardez sa bouche alors qu'il se soucie profondément de Kara cependant, malgré cela, J'onn a rapidement reculé lorsque Clark l'a menacé, d'une manière intimidante prouvant qu'il est terrifié par le super-héros kryptonien et qu'il ne veut pas entrer dans une confrontation avec lui.

Normalement, J'onn est très calme, équilibré et patient, car il perd rarement son sang-froid, cependant, il n'a aucune tolérance pour ceux qui manquent de respect à ses camarades. J'onn est également froid envers les individus qu'il n'aime pas pour de bonnes raisons comme Sam Lane, en raison des traits arrogants, grossiers, ingrats, égoïstes et immoraux de ce dernier.

J'onn était initialement très réticent à utiliser ses pouvoirs, car il pense que des individus seront blessés s'il les utilise. Cependant, après que son identité en tant que Martian Manhunter a été révélée au D.E.O., il est progressivement devenu plus confiant dans ses pouvoirs et son héritage extraterrestre, car J'onn a commencé à utiliser ses pouvoirs plus fréquemment.

Il y a un côté sombre dans la personnalité de J'onn car il peut être froid, cruel, impitoyable et vindicatif envers ses ennemis contre lesquels il a une rancune personnelle, comme en témoigne le fait qu'il se retrouve face à face avec un martien blanc. , il aurait tué ce dernier, si Kara et Alex ne l'avaient pas convaincu d'épargner sa vie. J'onn a une haine profonde pour les Martiens blancs en raison du fait qu'ils ont anéanti toute sa race et tué toute sa famille sans raison claire, simplement pour satisfaire leurs propres désirs belliqueux. Cela a rendu difficile pour J'onn d'accepter que tous les martiens blancs, comme M'gann M'orzz, ne sont pas mauvais.

J'onn est prudent mais à la fois myope, car il a décidé de stocker de la Kryptonite dans le D.E.O. comme éventualité, pour se protéger contre les Kryptoniens potentiellement voyous, conduisant ainsi à une brouille entre lui et Clark Kent, qui croyait que la Kryptonite le D.E.O. avait pu tomber entre de mauvaises mains et finirait par être utilisé contre lui ou sa cousine Kara, un fait que J'onn n'a pas pris en compte. Cette peur de Clark s'est avérée correcte, bien que la situation ait été résolue lorsque toute la Kryptonite du D.E.O. lui a été confiée.

Bien que J'onn soit lui-même un extraterrestre et qu'il veuille que la planète Terre soit un endroit sûr où les humains et les extraterrestres peuvent vivre en paix, il est hypocrite et a du mal à faire confiance aux autres extraterrestres, lorsque la présidente Olivia Marsdin prévoyait d'initier l'amnistie extraterrestre. loi, un décret sur l'octroi aux étrangers des droits des citoyens américains, il n'en était pas sûr, affirmant que certains étrangers profiteraient de la bonne volonté d'Olivia cependant, cette dernière mit J'onn à sa place, lui rappelant qu'une fois la même chose avait été dite à son sujet, lorsque son identité en tant que "Martian Manhunter" a été révélée au DEO, car J'onn était hypocrite.


John J. Pershing

Nos rédacteurs examineront ce que vous avez soumis et détermineront s'il faut réviser l'article.

John J. Pershing, en entier Jean-Joseph Pershing, de nom Jack noir, (né le 13 septembre 1860 à Laclede, Missouri, États-Unis - décédé le 15 juillet 1948, Washington, D.C.), général de l'armée américaine qui commanda l'American Expeditionary Force (AEF) en Europe pendant la Première Guerre mondiale.

Pershing est diplômé de l'Académie militaire des États-Unis à West Point, New York, en 1886. Il est nommé sous-lieutenant et affecté au 6e de cavalerie, qui mène alors des opérations contre Geronimo et les Apaches Chiricahua dans le sud-ouest. En 1890, Pershing a participé à la campagne visant à supprimer le mouvement Ghost Dance et un soulèvement parmi les Sioux dans le territoire du Dakota, mais son unité n'a pas participé au massacre de Wounded Knee. En 1891, il devient instructeur en sciences militaires à l'Université du Nebraska, Lincoln. Pendant son séjour là-bas, il a également obtenu un diplôme en droit (1893). Il est nommé instructeur de tactique à West Point en 1897.

La guerre hispano-américaine a donné à Pershing l'occasion d'une promotion rapide. Il a servi à Cuba pendant la campagne de Santiago (1898) et a été nommé officier d'artillerie avec le grade de major des volontaires. En juin 1899, il est nommé adjudant général. Il organisa le Bureau des affaires insulaires du ministère de la Guerre et en assuma la direction pendant plusieurs mois. Pershing a été envoyé aux Philippines en tant qu'adjudant général du département de Mindanao en novembre 1899. Il a été nommé capitaine dans l'armée régulière en 1901 et a mené une campagne contre les Moros jusqu'en 1903. En 1905, il a été envoyé au Japon comme attaché militaire à l'ambassade des États-Unis, et pendant la guerre russo-japonaise, il a passé plusieurs mois en tant qu'observateur avec l'armée japonaise en Mandchourie. En reconnaissance de son service aux Philippines, U.S. Pres. Theodore Roosevelt a promu Pershing au grade de général de brigade du grade de capitaine en 1906, passant ainsi plus de 862 officiers supérieurs. Pershing retourna aux Philippines et y resta jusqu'en 1913, en tant que commandant du département de Mindanao et gouverneur de la province de Moro. Il a ensuite attiré l'attention en tant que commandant de l'expédition punitive envoyée contre le révolutionnaire mexicain Pancho Villa, qui avait attaqué Columbus, Nouveau-Mexique, en 1916. Après la mort du général de division Frederick Funston en 1917, Pershing lui a succédé en tant que commandant aux États-Unis. -Frontière mexicaine.

Après la déclaration de guerre des États-Unis à l'Allemagne (avril 1917), Pres. Woodrow Wilson choisit Pershing pour commander les troupes américaines envoyées en Europe. La transition des campagnes anti-insurrectionnelles qui avaient caractérisé une grande partie de la carrière de Pershing au vaste siège stagnant du front occidental était un test extrême, mais Pershing a apporté au défi un sens administratif aiguisé et un talent pour mener à bien des plans malgré l'adversité . Avec son état-major, Pershing débarqua en France le 9 juin 1917 et, ce mois-là, il présenta un « Rapport d'organisation générale » recommandant la création d'une armée d'un million d'hommes en 1918 et de trois millions en 1919. une grande armée. Ayant supposé que l'AEF ne pouvait pas être organisée à temps pour soutenir les opérations militaires sur le front occidental, les Alliés n'avaient demandé qu'une assistance financière, économique et navale. Cependant, les recommandations de Pershing concernant le nombre et la disposition des troupes ont prévalu, surtout après que la fortune des Alliés se soit détériorée en 1917. Au début de 1918, les plans américains prévoyaient de concentrer une armée indépendante sur le front occidental, ce que Pershing espérait être le fer de lance d'une offensive décisive contre l'Allemagne.

L'épuisement des Alliés, consécutif aux revers de 1917, augmenta leur dépendance vis-à-vis des armes américaines. Cela a également engendré des pressions sur Pershing pour qu'il tolère la « fusion » de petites unités de troupes américaines dans des armées européennes, car les Alliés voulaient désespérément des remplaçants pour leurs formations épuisées afin de résister aux attaques attendues. Dès le début, Pershing a insisté pour que l'intégrité de l'armée américaine soit préservée, prenant fermement position contre la tutelle française et le désir français d'infuser le nouveau sang américain dans leurs rangs. Pershing s'est également opposé aux propositions visant à détourner certaines troupes américaines vers des théâtres secondaires. Le Conseil suprême de guerre, institution créée pour coordonner la stratégie politico-militaire des Alliés, ne cessait de recommander la fusion et la conduite d'opérations de diversion ailleurs qu'en France, mais Pershing resta insensible. Si la position de Pershing a mis à rude épreuve les Alliés épuisés, elle a été justifiée par l'avertissement souvent cité de ne pas « verser du vin nouveau dans de vieilles bouteilles ». Pershing a également estimé qu'un tel arrangement représenterait un sacrifice sans précédent de prestige national. Il a fait valoir que la mise en place d'une armée américaine indépendante serait un coup sérieux au moral allemand et fournirait un encouragement permanent à la confiance en soi américaine.

Les catastrophes du début de 1918 semblaient démontrer le grand risque qui avait été pris dans la poursuite de l'idéal de Pershing. Les Allemands, leurs armées du front occidental ayant été fortement renforcées en raison de l'armistice récemment conclu entre les puissances centrales dirigées par les Allemands et la Russie, se sont lancés dans une nouvelle vague d'attaques visant à briser la volonté des Alliés avant que les Américains ne puissent se déployer en force. Lors de la deuxième bataille de la Somme, les armées allemandes ont avancé de 64 km (40 miles) et capturé quelque 70 000 prisonniers alliés. Lorsque les offensives allemandes de mars-juin 1918 menacent Paris, Pershing met fermement toutes ses ressources à la disposition du maréchal français Ferdinand Foch. Ces pressions se sont toutefois atténuées lorsque les Alliés ont pris l'offensive au cours de l'été, et Pershing est revenu à sa politique précédente.

L'armée de Pershing n'est jamais devenue entièrement autosuffisante, mais elle a mené deux opérations importantes. En septembre 1918, l'AEF attaque avec succès le saillant de Saint-Mihiel. Puis, à la demande de Foch, plus tard dans le mois, Pershing a rapidement regroupé ses forces pour l'offensive Meuse-Argonne, malgré ses plans initiaux d'avancer vers Metz. Bien que des préparatifs incomplets et l'inexpérience ralentissent les opérations Meuse-Argonne, l'offensive interalliée en France détruit la résistance allemande début octobre et conduit à l'armistice le mois suivant.

Pershing a été critiqué pour des erreurs opérationnelles et logistiques, mais sa création de l'AEF était une réalisation remarquable. Il rentra chez lui avec une solide réputation et, le 1er septembre 1919, il reçut le grade de général des armées des États-Unis. Le surnom de Pershing, « Black Jack », dérivé de son service dans un régiment noir au début de sa carrière, en était venu à signifier son attitude sévère et sa discipline rigide. Sa détermination et son dévouement lui avaient valu le respect et l'admiration de ses hommes, sinon leur affection. Évitant la politique, Pershing est resté dans l'armée, servant comme chef d'état-major de 1921 jusqu'à sa retraite trois ans plus tard. Les mémoires de Pershing ont été publiés comme Mes expériences pendant la guerre mondiale, 2 vol. (1931).


Notes de bas de page

1 Thomas A. Johnson, « A Man of Many Roles », 5 avril 1972, New York Times: 1. "Garde la foi, bébé" était l'une des réponses les plus mémorables de Powell aux questions concernant la décision de la Chambre de l'exclure du Congrès. Il a ensuite utilisé l'expression comme titre pour un livre de ses sermons.

2 Peter Wallenstein, « Powell, Adam Clayton, Jr. », Biographie nationale américaine 17 (New York : Oxford University Press, 1999) : 771-773 (ci-après dénommé ANB).

3 Charles V. Hamilton, Adam Clayton Powell, Jr. : La biographie politique d'un dilemme américain (New York : Atheneum, 1991) : 47-50.

4 Simon Glickman, « Adam Clayton Powell, Jr. », Biographie noire contemporaine 3 (Detroit : Gale Research Inc., 1992) (ci-après dénommé CBB).

5 Wallenstein, « Powell, Adam Clayton, Jr. », ANB Shirley Washington, Afro-Américains exceptionnels du Congrès (Washington, DC : U.S. Capitol Historical Society, 1998) : 71 Ilene Jones–Cornwell, « Adam Clayton Powell, Jr. », dans Jessie Carney Smith, éd., Hommes noirs américains notables (Farmington Hills, MI : Gale Research, Inc., 1999) : 954-957 (ci-après dénommé NBAM).

6 Johnson, «Un homme aux multiples rôles» Wallenstein, «Powell, Adam Clayton, Jr.», ANB Bruce A. Ragsdale et Joel D. Treese, Noirs américains au Congrès, 1870-1989 (Washington, DC: Government Printing Office, 1990): 196.

7 Richard L. Lyons, « Adam Clayton Powell, Apostle for Blacks », 6 avril 1972, Washington Poster: B5.

8 Washington, Afro-Américains exceptionnels au Congrès: 68 Hamilton, Adam Clayton Powell, Jr: 144.

9 « Powell Declares ‘Negro First’ Aim », 9 avril 1944, New York Times: 25 « Powell Revises Pledge », 30 avril 1944, New York Times: 40.

10 « Statistiques électorales, de 1920 à aujourd'hui », disponible sur http://clerk.house.gov/member_info/electionInfo/index.aspx Hamilton, Adam Clayton Powell, Jr.: 149-156 Glickman, "Adam Clayton Powell, Jr.", CBB Johnson, "Un homme aux multiples rôles".

11 Jones-Cornwell, « Adam Clayton Powell, Jr. » NBAM: 956 Wil Haygood, Roi des chats : la vie et l'époque d'Adam Clayton Powell, Jr. (New York : Amistad, 2006) : 113.

12 Haygood, Roi des chats: 115.

13 Washington, Afro-Américains exceptionnels du Congrès: 70.

14 Wallenstein, « Powell, Adam Clayton, Jr. », ANB.

15 William J. Brady, « Bailey Punches Powell in Row Over Segregation », 21 juillet 1955, Washington Poster: 1 John D. Morris, « Powell Is Punched by House Colleague », 21 juillet 1955, New York Times: 1 Hamilton, Adam Clayton Powell, Jr.: 235.

16 Wallenstein, « Powell, Adam Clayton, Jr. », ANB.

17 Record du Congrès, Maison, 78e Cong., 1re sess. (1er juillet 1943) : A3371.

18 Adam Clayton Powell, Jr., Adam par Adam : L'autobiographie d'Adam Clayton Powell, Jr. (New York : Dial Press, 1971) : 73 Washington, Afro-Américains exceptionnels du Congrès: 69-70 Alfred Friendly, « Jefferson and Rankin », 14 avril 1947, Washington Poster: 7.

19 Hamilton, Adam Clayton Powell, Jr.: 178.

20 Record du Congrès, Maison, 79e Cong., 1re sess. (13 février 1945): 1045 Wil Haygood, "Power and Love When Adam Clayton Powell Jr. Met Hazel Scott, Sparks Flew", 17 janvier 1993, Washington Post-Magazine: W14.

21 Hamilton, Adam Clayton Powell, Jr.: 186–187.

22 Ibid., 165 « Demande de Powell pour le D.A.R. Snub Draws Refusal », 13 octobre 1945, Los Angeles Fois: 2 Glickman, "Adam Clayton Powell, Jr.," CBB.

23 « Débats du Congrès D.A.R. Hall Row », 17 octobre 1945, New York Times: 19 « Rankin appelle les attaques du DAR « communistes », » 18 octobre 1945, Washington Poster: 4 Haygood, « Puissance et amour ».

24 Pour en savoir plus sur Powell et la Conférence de Bandung, voir Brenda Gayle Plummer, Le vent levant : les Noirs américains et les affaires étrangères des États-Unis, 1935-1960 (Chapel Hill: University of North Carolina Press, 1996): 248-253. Pour la « mauvaise » citation dans une conversation téléphonique entre le secrétaire d'État John Foster Dulles et un responsable de la CIA, voir U.S. Department of State, Office of the Historian, Relations étrangères des États-Unis, 1955-1957, Volume 21 : Sécurité asiatique, Cambodge et Laos (Washington, DC: Government Printing Office, 1989): 77.

25 Washington, Afro-Américains exceptionnels du Congrès: 71 Haygood, Roi des chats: 200–204.

26 Tout au long de sa carrière, Powell a prononcé nombre de ces discours. Pour un exemple voir, Record du Congrès, Maison, 91e Cong., 1re sess. (29 juillet 1969) : 21212.

27 Glickman, « Adam Clayton Powell, Jr. », CBB.

28 Hamilton, Adam Clayton Powell, Jr.: 276–279.

29 « Powell Gives Innocent Plea in Tax Case », 17 mai 1958, Washington Poster: A2 « Tax-Charge Deadlock Dismisses Powell Jury », 23 avril 1960, Washington Poster: A3.

30 Pour en savoir plus sur la rupture de Powell avec Tammany Hall, voir Hamilton, Adam Clayton Powell, Jr.: 299-312. "Powell Gives Innocent Plea in Tax Case" Leo Egan, "Powell, Lindsay Win in Primaries by Wide Margins", 13 août 1958, New York Times: 1 « Powell Victory Is an Old Story », 13 août 1958, New York Times: 18.

31 Johnson, "Un homme aux multiples rôles".

32 Wallenstein, « Powell, Adam Clayton, Jr. », ANB.

33 Richard F. Fenno, Jr., Membres du Congrès en commissions (Boston : Little, Brown, and Company, 1973) : 128.

34 « « Pensez grand, noir », Powell Urges», 29 mars 1965, Washington Poster: D3. Pour en savoir plus sur la relation de Powell avec le président Johnson, voir Hamilton, Adam Clayton Powell, Jr.: 369–374.

35 Fenno, Membres du Congrès en commissions: 130–131.

36 Hamilton, Adam Clayton Powell, Jr.: 434-437 John J. Goldman, « Adam Clayton Powell, 63 ans, meurt politicien, prédicateur et Playboy », 5 avril 1972, Los Angeles Fois: A1.

37 Hamilton, Adam Clayton Powell, Jr.: 485.

38 Johnson, « Un homme aux multiples rôles ».

39 Glickman, « Adam Clayton Powell, Jr. », CBB.

40 David Shipler, « Powell, in Race, Has Faith in Himself », 16 juin 1970, New York Times: 50 Thomas Ronan, « Rangel, Calling Powell a Failure, Says He Will Seek Congressional Post », 21 février 1970, New York Times: 24.

41 Michael J. Dubin et al., Élections du Congrès des États-Unis, 1788-1997 (Jefferson, Caroline du Nord : McFarland Publishing Company, Inc., 1998) : 672 Hamilton, Adam Clayton Powell, Jr.: 473–478.

42 « Powell Defeat Confirmed by Recount », 28 juin 1970, New York Times: 29 « Powell Loser in Recount of Primary Vote », 28 juin 1970, Chicago Tribune: A3.

43 Jones-Cornwell, « Adam Clayton Powell, Jr. », NBAM Hamilton, Adam Clayton Powell, Jr.: 478.


CURRICULUM VITAE

Choses publiées — Livres et articles

“Anthony Coronel et la connaissance découlant de la causalité naturelle.” Documenti e Studi sulla Tradizione Filosofical Medievale. 17 (2009) 395-418.

Démonstration et connaissances scientifiques dans Guillaume d'Ockham: A Translation of Summa Logicae III-II: De Syllogismo Demonstrativo, et sélections du Prologue à l'Ordinatio. Notre Dame, Indiana : University of Notre Dame Press, 2007.Cela comprend une longue étude d'introduction des travaux médiévaux sur la démonstration de Grosseteste et de certains de ses prédécesseurs à travers Albertus Magnus, Thomas d'Aquin et Duns Scot, ainsi que des traductions supplémentaires de Giles de Rome et de Jean de Cornouailles. Commentaires: “Sa traduction soignée, sa compilation de documents pertinents et son histoire impressionnante de l'empirisme médiéval devraient intéresser tout chercheur étudiant l'histoire de la philosophie des sciences.” *Alexander Hall, Revue d'histoire de la philosophie 46 (2008). *Anne Davenport, Isis 99:4 (2008). En résumé, il s'agit d'une introduction et d'une traduction exceptionnelles des traités d'Ockham sur ou liés au syllogisme démonstratif. Le commentaire est éclairant, en particulier dans les cas où Longeway explique abondamment pourquoi Ockham pensait que les pouvoirs causaux des choses et les relations causales ne peuvent être connus que par l'expérience, et pourquoi il a soutenu que les qualités peuvent avoir des pouvoirs causaux. Ces points de vue soutiennent la conclusion de Longeway sur Ockham en tant que fondateur de l'empirisme dans la tradition européenne. Andre Goddu, Revues philosophiques de Notre-Dame, 2014.

« Aegidius Romanus et Albertus Magnus contre Thomas d'Aquin sur la plus haute sorte de démonstration (demonstratio potissima).” Documenti e Studi sulla Tradizione Filosofica Medievale. 13 (2002) 373-434.

William Heytesbury : Sur les maxima et les minima. Chapitre 5 de Regulae solvendi sophsmata avec une discussion anonyme du XIVe siècle. Traduit avec une introduction et une étude. Synthèse de la série historique. Dordrecht, Pays-Bas : Reidel Press, 1984. Commentaires: Eleanore Stump, Histoire et philosophie de la logique 8 (1987) 85-87, "L'excellente présentation de Longeway" nous donne une partie importante du puzzle alors que nous continuons à reconstituer l'histoire de la philosophie de cette période." Pierre Roi, Revue philosophique 96 (1987) 146-149, « Une contribution solide dans un domaine négligé. » A. Pattin, Tijdschrift Voor Philosophie 49 (3) : 539. Edith Sylla, Isis 77 (1986) 710-711.

Avec Ebbesen (rédacteur en chef), Del Punta, Izbicki, Serene et Stump. Simon de Faversham : Quaestiones super librum Elenchorum. Toronto : Institut pontifical d'études médiévales, 1984.

Articles lus

« Le lieu de Démonstration Potissima in Some XVIth-Century Accounts of Mathematics », présenté au Colloque sur Les traditions médiévales des Seconds Analytiques (Centre d'études supérieures de la Renaissance, Université François-Rabelais, Tours, France), 15-17 octobre 2012. Organisé par Joël Biard.

"Antony Coronel and Knowledge Arising from Natural Causation", présenté lors de l'atelier sur les commentaires antiques et médiévaux sur l'analyse postérieure. Scuola Normale Superiore, Pise, Italie, 6-9 juillet 2008. Organisé par Francesco Del Punta.

« Ekthesis in Aristotelian Demonstration », présenté à la conférence de l'Université Marquette sur l'analyse postérieure, juillet 2006.

« Preuve mathématique et démonstration aristotélicienne », présenté aux « Grecs », un groupe de lecture en philosophie grecque à l'Université du Wisconsin à Madison dirigé par le professeur Paula Gottlieb, printemps 2002.

"William d'Ockham sur la possibilité d'une science démonstrative de la démonstration." Présenté au 34e Congrès international d'études médiévales, Western Michigan University, Kalamazoo, Michigan, 6 mai 1999.

Articles dans Ouvrages de référence

"Simon de Faversham." « Commentaires sur l'analyse postérieure. » "Guillaume de Heytesbury." Dans Encyclopédie Springer de la philosophie médiévale, édité par Henrik Lagerlund (Springer, 2011).

"Simon de Faversham", "William Heytesbury", "William de Sherwood". Dans Blackwell Companion à la philosophie au Moyen Âge, édité par Jorge J.E. Gracia et Timothy B. Noone, (Blackwell, 2003).

Avis et notes

Avec Kretzmann, Van Dyke et Stump. « Notes et discussions : L.M. De Rijk sur Pierre d'Espagne. » Revue d'histoire de la philosophie 16 (juillet 1978) 325-333.

Avec Kretzmann, Van Dyke et Stump. Examen de Pierre d'Espagne (Petrus Hispanus Portugalensis) : Tractatus appelé ensuite Summule Logicales, première édition critique des manuscrits avec une introduction, par L.M. De Rijk, (Assen : Van Gorcum, 1972). La revue philosophique 84 (1975) 560-567.

Choses inédites :


6. Lectures complémentaires

Au-delà des textes de Rawls cités ci-dessus, les lecteurs peuvent consulter les conférences de Rawls sur Hume, Leibniz, Kant et Hegel (LHMP) et sur Hobbes, Locke, Hume, Mill, Marx, Sidgwick et Butler (LHPP) pour voir comment les interprétations de Rawls de ces auteurs ont informé sa propre théorisation. Reath, Herman et Korsgaard (1997) est un recueil d'essais d'étudiants de Rawls sur son travail en histoire de la philosophie.

La littérature savante sur Rawls est vaste. Voici quelques points d'entrée qui peuvent être utiles.

Voice (2011) est un résumé et une défense des trois livres principaux de Rawls, accessible à ceux qui ont une formation philosophique de premier cycle. Étudiants plus avancés qui veulent un guide pour Une théorie de la justice souhaitera peut-être lire Mandle (2009). Mandle et Reidy (2014) est un lexique avec de courtes entrées sur des concepts, des problèmes, des influences et des critiques importants, de l'avortement à Maximin en passant par Wittgenstein.

Freeman (2007) expose en un seul volume le développement historique des théories de Rawls, ainsi que des élaborations sympathiques de plusieurs de ses arguments centraux. Weithman (2011) détaille l'évolution de la pensée de Rawls à partir de Une théorie de la justice à Libéralisme politique. Pogge (2007) est une explication des théories domestiques de Rawls, qui contient également une notice biographique et de brèves réponses aux critiques libertaires et communautaires (pour lesquelles voir aussi Pogge (1989)). Maffettone (2011) et Audard (2007) sont des introductions critiques aux trois œuvres majeures de Rawls.

Historiquement, le volume d'essais le plus influent sur la justice en tant qu'équité a été Daniels (1975). Freeman (2003) est une collection d'articles sur des thèmes majeurs dans les théories domestiques de Rawls et il contient également un aperçu introductif de tous les travaux de Rawls. Brooks et Nussbaum (2015) rassemble des articles sur le libéralisme politique de Rawls. Les collections plus anciennes sur le libéralisme politique incluent Davion et Wolf (1999), Griffin et Solum (1994) et Lloyd (1994). Martin et Reidy (2006) se concentrent sur le droit des peuples. Hinton (2015) est un recueil sur la position originale.

Mandle et Reidy (2013) et Reidy (2008) sont des volumes d'essais scientifiques couvrant un large éventail de questions découlant des travaux de Rawls&rsquos. Young (2016) est une sélection d'articles plus critiques. Mandle et Roberts-Cady (2020) associent des auteurs dans des débats sur des questions majeures dans les écrits de Rawls&rsquos.

Un débat sur Rawls et la race a lieu entre Mills (2017, chapitres 8 et 9) et Shelby (2004, 2013). Abbey (2013) est un volume sur les engagements féministes avec le travail de Rawls&rsquos. Bailey et Gentile (2014) est une anthologie qui explore dans quelle mesure les croyants religieux peuvent s'engager dans la vie politique d'une société rawlsienne. Brooks (2012) et Fleming (2004) sont des recueils sur Rawls et le droit. O&rsquoNeill et Williamson (2012) portent sur la conception institutionnelle d'une démocratie foncière rawlsienne. Edmundson (2017) soutient que la justice rawlsienne requiert le socialisme.

Galisanka (2019) est une histoire intellectuelle menant à Une théorie de la justice, qui détaille également les expériences de Rawls&rsquos pendant la Seconde Guerre mondiale. Gregory (2007) et Nelson (2019, ch. 3) examinent les premiers écrits religieux de Rawls. Bok (2017) met l'accent sur les influences wittgensteiniennes sur les premières pensées de Rawls. Botti (2019) situe Rawls dans le pragmatisme américain. Les traitements historicistes récents du travail de Rawls&rsquos incluent Forrester (2019) et certains des essais de Smith, Bejan et Zimmerman (2021). Dans ce dernier volume, Terry (2021) discute de la condamnation par Rawls du racisme de la conscription vietnamienne.


Livres

John J. Abt. Qui a le droit de faire la guerre ? La crise constitutionnelle. New York : International Publishers, 1970. RCAC : 74148515.
KF5060 .Z9 A2

Institut d'entreprise américain pour la recherche sur les politiques publiques. Le projet de loi sur les pouvoirs de guerre. Washington : AEI, 1972. Série : Son analyse législative, 92e Cong., n° 19. RCAC : 72192536.
KF5060 .Z9 A94

Clarence A. Berdahl. Les pouvoirs de guerre de l'exécutif aux États-Unis. Buffalo, N.Y. : William S. Hein, 2003. RCAC : 2003045294
JK558 .B4 2003

Alan I. Bigel. La Cour suprême des pouvoirs d'exception, des affaires étrangères et de la protection des libertés civiles, 1935-1975. Lanham, MD : University Press of America, 1986. RCAC : 85022572.
KF5060 .B54 1986

Randall Walton Bland. La robe noire et le pygargue à tête blanche : la Cour suprême et la politique étrangère des États-Unis, 1789-1953. San Francisco : Austin & Winfield, 1996. RCAC : 93031327.
KF5060 .B55 1996

Edward DeV. Bunn. Pouvoirs de guerre présidentiels sur le sol national : histoire et analyse des pouvoirs présidentiels d'urgence exercés sur le sol national. Gainesville, Floride : Cambridge Lighthouse Press, 2005. RCAC : 2005903919.
KF5060 .B86 2005

Susan R. Burgess. Concours pour l'autorité constitutionnelle : les débats sur l'avortement et les pouvoirs de guerre. Lawrence, KS : University Press of Kansas, 1992. RCAC : 91034979.
KF8700 .B87 1991

Robert D. Clark, Andrew M. Egeland, Jr., et David B. Sanford. La résolution des pouvoirs de guerre : l'équilibre des pouvoirs de guerre dans les années quatre-vingt. Washington : National Defense University Press : U.S. GPO, 1985. Série : Une étude stratégique du National War College. RCAC : 85600614.
KF5060 .C5 1985

Charles M. Clode. L'administration de la justice en vertu de la loi militaire et martiale, applicable à l'armée, la marine, les marines et les forces auxiliaires. 2e éd. tour. et enl. Londres : J. Murray, 1874. RCAC : ltf91025900.
KD6290 .C56 1874

Charles M. Clode. L'administration de la justice en vertu de la loi militaire et martiale. Londres : J. Murray, 1872. RCAC : 12011075.
KD6290 .C56 1872

Le Congrès et la politique étrangère des États-Unis : contrôler le recours à la force à l'ère nucléaire. Edité par Michael Barnhart. Albany : State University of New York Press, 1987. RCAC : 86023057.
KF5060 .A75 C66 1987

La Constitution et la conduite de la politique étrangère : une enquête par un panel de l'American Society of International Law. Edité par Francis O. Wilcox, Richard A. Frank publié sous les auspices de l'American Society of International Law. New York : Praeger, 1976. RCAC : 75023999.
KF4651 .A5 C6

La Constitution en temps de guerre : au-delà de l'alarmisme et de la complaisance. Edité par Mark V. Tushnet. Durham [N.C.] : Duke University Press, 2005. RCAC : 2004015809.
KF5060 .C58 2005

Edouard Samuel Corwin. Total War and the Constitution Cinq conférences données à l'Université du Michigan, mars 1946. New York : A. A. Knopf, 1947. Série : William W. Cook Foundation Lectures v. 2. RCAC : 47000777.
KF5060 .C6 1947

Patrick T. Conley. La législation militaire des première et deuxième sessions du treizième congrès : une étude du leadership en temps de guerre. États-Unis ? : s.n. 1963. RCAC : 99194550.
KF7221.Z9 C66 1963

Brian R. Dirck. Faire la guerre au procès : un livre de référence avec des cas, des lois et des documents. 1ère éd. Indianapolis : Hackett Pub., 2003. RCAC : 2004012026.
KF5060.Z9 D573 2003

John Hart Ely. Guerre et responsabilité : Leçons constitutionnelles du Vietnam et de ses conséquences. Princeton, NJ : Princeton University Press, 1993. RCAC : 92045769.
KF5060 .E58 1993

John E. Finn. Constitutions en crise : violence politique et État de droit. New York : Université d'Oxford. Presse, 1991. RCAC : 90031794.
K5256 .F56 1991

Premier usage des armes nucléaires : en vertu de la Constitution, qui décide ? Edité par Peter Raven-Hansen. New York : Greenwood Press, 1987. Série : Contributions in Legal Studies No. 38. LCCN : 86033655.
KF5060.A75 F57 1987

Louis Fisher. Puissance de guerre présidentielle. 2e éd., rév. Lawrence, KS : University Press of Kansas, 2004. RCAC : 2004001962.
KF5060 .F57 2004

Léon Friedman et Burt Neuborne. Obéissance inconditionnelle au président : le cas de l'ACLU contre la guerre illégale au Vietnam. New York : Norton, 1972. 284 pages. RCAC : 76169044.
KF5060 .F7

Michael J. Glennon. Diplomatie constitutionnelle. Princeton, NJ : Princeton University Press, 1990. RCAC : 89039071.
KF4651 .G59 1990

Nathan D. Grundstein. Délégation d'autorité présidentielle en temps de guerre. Pittsburgh, PA : University of Pittsburgh Press, 1961. RCAC : 61009398.
KF5660.Z9 G7

Salle David Locke. Les guerres Reagan : une perspective constitutionnelle sur les pouvoirs de guerre et la présidence. Boulder : Westview Press, 1991. RCAC : 91013127.
KF5060 .H35 1991

Brien Hallett. L'art perdu de déclarer la guerre. Urbana, Illinois : University of Illinois Press, 1998.
RCAC : 98008926.
KF5060 .H355 1998

Ryan C. Hendrickson. Les guerres Clinton : la Constitution, le Congrès et les pouvoirs de guerre. 1ère éd. Nashville Vanderbilt University Press, 2002. RCAC : 20022003863.
KF5060 .H46 2002

Pat M. Holt. La résolution des pouvoirs de guerre : le rôle du Congrès dans l'intervention armée américaine. Washington : American Enterprise Institute for Public Policy Research, 1978. Série : Études de politique étrangère, AEI studies 197. LCCN : 78009571.
KF5060 .A25 1978

Peter Irons. Pouvoirs de guerre : comment la présidence impériale a détourné la Constitution, New York : Metropolitan Books, 2005. RCAC : 2005041488
KF5060 .I76 2005

Jacob K. Javits. Qui fait la guerre : le président contre le congrès. New York, demain, 1973. RCAC : 73009354.
KF5060 .J38

Edouard Keynes. Guerre non déclarée : zone crépusculaire du pouvoir constitutionnel. University Park, PA : Pennsylvania State University Press, 1991. RCAC : 92153083.
KF5060 .K48 1982

John F. Lehman. Faire la guerre : la bataille vieille de 200 ans entre le président et le Congrès sur la façon dont l'Amérique entre en guerre. New York : Scribner's Toronto : Maxwell Macmillan Canada New York : Maxwell Macmillan International, 1992. RCAC : 91039228.
KF5060 .L44 1992

Charles A. Lofgren. "Le gouvernement de la réflexion et du choix": Essais constitutionnels sur la guerre, les relations étrangères et le fédéralisme. New York : Oxford University Press, 1986. RCAC : 86002357.
KF4651 .L64 1986

Maeva Marcus. Truman et l'affaire de saisie d'acier : les limites du pouvoir présidentiel. New York : Columbia University Press, 1977. RCAC : 77004095.
KF5060 .M37

Christophe N. May. Au nom de la guerre : la révision judiciaire et les pouvoirs de guerre depuis 1918. Cambridge, MA : Harvard University Press, 1989. RCAC : 88009444.
KF4575 .M39 1989

Clinton Lawrence Rossiter. La Cour suprême et le commandant en chef. Ithaque : Cornell University Press, 1951.RCAC : 51010308.
KF7220.Z9 R6

Clinton Lawrence Rossiter. La Cour suprême et le commandant en chef. Éd. élargie. Ithaca, NY : Cornell University Press, 1976. RCAC : 76012815.
KF7220.Z9 R6 1976

Arthur Meier Schlesinger. Guerre et présidence américaine. 1ère éd. New York : W.W. Norton, 2004. RCAC : 2004009872.
JZ1480 .S35 2004

Martin S. Sheffer. Le développement judiciaire des pouvoirs de guerre présidentiels. Westport, CT : Praeger, 1999. RCAC : 98038287.
KF5060.A68 S53 1999

Marc E. Smyrl. Conflit ou codétermination ? : le Congrès, le président et le pouvoir de faire la guerre. Cambridge, MA : Ballinger Pub. Co., 1988. RCAC : 88019237.
KF5060 .S57 1988

Abraham D. Sofaer. Guerre, affaires étrangères et pouvoir constitutionnel. Cambridge, MA : Ballinger Pub. Cie, 1976-1984. RCAC : 76015392.
KF5060 .S6

Paul Schott Stevens. Forces armées américaines et défense du territoire : le cadre juridique. Washington, DC : Center for Strategic and International Studies, 2001. Série : rapport du SCRS. RCAC : 2001006308.
KF5060 .S74 2001

Ann Van Wynen Thomas et A.J. Thomas, Jr. Les pouvoirs de guerre du président : aspects constitutionnels et de droit international. Dallas : SMU Press, 1982. RCAC : 82010541.
KF5060 .T48 1982

Robert F. Turner. Abrogation de la résolution sur les puissances de guerre : rétablir l'état de droit dans la politique étrangère des États-Unis. Washington : Brassey's, 1991. RCAC : 90024467.
KF5060 .T86 1991

Robert F. Turner. La résolution des pouvoirs de guerre : sa mise en œuvre en théorie et en pratique. Philadelphie, Pennsylvanie : Institut de recherche en politique étrangère, 1983. RCAC : 82024192.
KF5060 .T87 1983

La constitution américaine et le pouvoir d'aller en guerre : perspectives historiques et actuelles. Edité par Gary M. Stern et Morton H. Halperin, préparé sous les auspices du Center for National Security Studies. Westport, CT : Greenwood Press, 1994. RCAC : 93015840.
KF5060.A75 U8 1994

Frank Everson Vandiver. Comment l'Amérique entre en guerre. Westport, Connecticut : Praeger, 2005. RCAC : 2005004212.
E181.V36 2005

Lawrence R. Velvel. Guerre non déclarée et désobéissance civile : le système américain en crise. New York, Dunellen Co., 1970. RCAC : 75125541.
KF5060 .V4

Les pouvoirs de guerre et la Constitution. John Charles Daly, modérateur Dick Cheney . [et al.] avec une annexe de Gerald R. Ford tenue le 6 décembre 1983 et parrainée par l'American Enterprise Institute for Public Policy Research. Washington : AEI, 1984. RCAC : 84070313.
KF5060.Z9 W36 1984

Comte Warren. La Déclaration des droits et l'armée. New York : New York University Law Center, 1962. RCAC : 65006815.
KF5060.Z9 W37

Donald L. Westerfield. Pouvoirs de guerre : le président, le congrès et la question de la guerre. Westport, CT : Praeger, 1996. RCAC : 95043774.
KF5060 .W457 1996

Alan F. Westin. L'anatomie d'une affaire de droit constitutionnel : Youngstown Sheet and Tube Co. c. Sawyer, la décision sur la saisie de l'acier. New York, Macmillan, 1958. RCAC : 58009839.
KF5060 .W46

Alan F. Westin. L'anatomie d'une affaire de droit constitutionnel : Youngstown Sheet and Tube Co. c.Sawyer, la décision de saisie d'acier. éd. Morningside. New York : Columbia University Press, 1990. RCAC : 90039178.
KF5060 .W46 1990

Guillaume Whiting. Puissances de guerre en vertu de la Constitution des États-Unis : arrestations militaires, reconstruction et gouvernement militaire. 43e éd. Boston, Lee et Shepard New York, Lee, Shepard et Dillingham, 1871. RCAC : 09023595. Microfilm 01291 bobine 182, no. 4 E.
KF5060 .W55 1871

W. Scott Wilkinson. Little Rock Case : Pouvoir du président d'utiliser les troupes fédérales dans un état de l'Union. [s.l.] : Wilkinson, 1957. RCAC : 77363418.
KF5060.Z9 W5

Francis Dunham Wormuth et Edwin B. Firmage. Enchaîner le chien de guerre : Le pouvoir de guerre du Congrès en histoire et en droit. 2e éd. Urbana, Illinois : University of Illinois Press, 1989. RCAC : 88020808.
KF4941 .W67 1989

John Yoo. Les pouvoirs de guerre et de paix : la Constitution et les affaires étrangères après le 11 septembre. Chicago : University of Chicago Press, 2005. RCAC : 2005004222
KF5060 .Y66 2005


John J. Powers DE-258 - Histoire

LISTE DES MÉDAILLES DE GUERRE CIVILE DE L'UNION NON RÉCLAMÉES M-Z AUX ARCHIVES DE L'ÉTAT DE LA VIRGINIE DE L'OUEST

Les questions doivent être adressées à Randy Marcum

Dernière mise à jour le 19 mars 2021

Mace, Jacob C 7e Reg Cav Vols
Mack, John C 10th Reg Inf Vols
Mackey, Horatio N. 1er lieutenant 1er Reg Cav Vols
Madden, Ml. D 5th Reg Cav Vols
Maddons, William L. K 4e Reg Cav Vols
Madison, George 45e États-Unis
Maer, Berthold C 1st Reg Inf Vols
Maffitt, Isaac H 10th Reg Inf Vols
Mahan, Daniel C 7th Reg Inf Vols
Mahaney, Stephen K 17th Reg Inf Vols
Courrier, William H. K 2e Reg Inf Vols
Main, Daniel N 6th Reg Inf Vols
Main, Simon A 7th Reg Inf Vols
Major, Joseph G 4th Reg Cav Vols
Malcolm, William T. G 3e Reg Cav Vols
Mallory, James M 1st Reg Cav Vols
Malone, Emery G 6th Reg Cav Vols
Malone, James H. H 12th Reg Inf Vols
Malone, John H. 45th US
Malone, Joseph B. G 15th Reg Inf Vols
Maloney, George D 1st Reg Cav Vols
Maloney, Ml. K 2nd Reg Inf Vols
Maloney, William G 3e Reg Inf Vols
Malry, John F. F 1st Reg Cav Vols
Malsed, Andrew J. I 15th Reg Inf Vols
Mane, Stephenson G 17th Reg Inf Vols
Maneer, Francis I 6th Reg Inf Vols
Mank, Harrison A 1st Reg Cav Vols
Mann, John D 5th Reg Inf Vols
Mann, Patrick B 3e Reg Inf Vols
Manners, Alexander K 1st Reg Inf Vols
Manners, James H 1st Reg Lt Art Vols
Manning, Andrew H 1st Reg Cav Vols
Mansell, Samuel Sgt. H 6th Reg Cav Vols
Mantney, Jackson 1er lieutenant 5e Reg Inf Vols
Manuel, John J. M 6th Reg Inf Vols
Maple, John J. D 1st Reg Lt Art Vols
Marckel, James G 2e Reg Cav Vols
Mariner, Josiah K 3e Reg Cav Vols
Markey, Thomas H 1st Reg Lt Art Vols
Markley, George W. N 6th Reg Inf Vols
Markly, Isaiah O 6th Reg Inf Vols
Marple, George W. F 10th Reg Inf Vols
Marr, John G 6th Reg Inf Vols
Marsh, James M. D 8th Reg Inf Vols
Marsh, Solomon M 4th Reg Cav Vols
Marsh, Thaddeus F 3e Reg Cav Vols
Marshall, Alexander Adjudant 7th Reg Inf Vols
Marshall, Andrew A 1st Reg Inf Vols
Marshall, George 45th US
Marshall, George M 7th Reg Cav Vols
Marshall, George L. F 3e Reg Cav Vols
Marshall, James W. H 17th Reg Inf Vols
Marshall, John D 17th Reg Inf Vols
Marshall, Moses M. I 5th Reg Inf Vols
Marshall, Thomas L. Cpl. Vols F 6th Reg Cav
Marshall, Walter S. H 6th Reg Cav Vols
Marshall, Washington 45e des États-Unis
Marshall, William H 2nd Reg Vet Inf Vols
Marshall, William A. G 1st Reg Inf Vols
Martin, Alexander B 1st Reg Inf Vols
Martin, David K ​​1st Reg Vet Inf Vols
Martin, Edward K 2e Reg Cav Vols
Martin, George I 10th Reg Inf Vols
Martin, George C. Cpl. F 3e Reg Cav Vols
Martin, Hugh K 2e Reg Cav Vols
Martin, J. W. D 2e Reg Inf Vols
Martin, James M. F 11th Reg Inf Vols
Martin, John K 2e Reg Cav Vols
Martin, John K 6th Reg Inf Vols
Martin, John B. E 7e Reg Cav Vols
Martin, Jos. F 1st Reg Inf Vols
Martin, Ml. W. G 7th Reg Inf Vols
Martin, Robert A 1st Reg Cav Vols
Martin, Thomas I 4th ​​Reg Inf Vols
Martin, William D. B 7th Reg Inf Vols
Mason, George 45th US
Mason, George W. B 6th Reg Inf Vols
Mason, Horatio F 2e Reg Cav Vols
Mason, Mansfield B. D 2e Reg Inf Vols
Mason, Peter I 10th Reg Inf Vols
Massey, Joseph Cpl. F 5th Reg Cav Vols
Masterson, George K 1st Reg Inf Vols
Matheny, Elias B 7th Reg Inf Vols
Mather, Alexander Musicien G 1st Reg Inf Vols
Mathers, Lazarus M 1er Reg Cav Vols
Mathews, John I 5th Reg Inf Vols
Matthews, David E 6e Reg Cav Vols
Matthews, Thomas C 11th Reg Inf Vols
Maxwell, B. W. B 5th Reg Cav Vols
Maxwell, Bernard M 2e Reg Cav Vols
Maxwell, John B. F 4th Reg Cav Vols
Maxwell, Richard G 6th Reg Cav Vols
Maxwell, William A 1st Reg Inf Vols
Mai, John W. B 7th Reg Inf Vols
Maybee, Jame T. G 13th Reg Inf Vols
Mayfield, Sylvanus A 3e Reg Cav Vols
Mayfield, W. M. V. E 7th Reg Inf Vols
Mays, William C 5th Reg Inf Vols
Maze, Jos. W. B 11th Reg Inf Vols
McAllister, John A 6th Reg Inf Vols
McAnany, Peter B 11th Reg Inf Vols
McAneny, Francis P 6th Reg Inf Vols
McAtee, Richard H. K 2e Reg Inf Vols
McAvoy, M. Un 3e Reg Cav Vols
McCabe, Benjamin E 1st Reg Inf Vols
McCafferty, William B 1st Reg Inf Vols
McCaine, Henry H 1st Reg Lt Art Vols
McCallister, William Cpl. M 4th Reg Cav Vols
McCann, Moses I 6th Reg Inf Vols
McCann, Samuel G 1st Reg Inf Vols
McCanna, Frank B 10th Reg Inf Vols
McCanner, James Un 3e Reg Cav Vols
McCannon, Sampson G 1st Reg Vet Inf Vols
McCarl, George N 6th Reg Inf Vols
McCart, Edward C 4th Reg Inf Vols
McCartney, A. C 1st Reg Cav Vols
McCarty, John W. G 1st Reg Cav Vols
McCarty, M. C 7th Reg Cav Vols
McCarty, Thomas C 1st Reg Cav Vols
McCarty, William H. Cpl. E 2e Reg Cav Vols
McCaslin, George G 2e Reg Cav Vols
McCaukey, Alexander L. Cpl. B 6th Reg Cav Vols
McCauslin, Robert K 1st Reg Inf Vols
McCay, Daniel F 5th Reg Cav Vols
McCay, James H. F 4th Reg Cav Vols
McClay, George F 5th Reg Cav Vols
McCleane, Francis H. Un 5e Reg Cav Vols
McCleanon, Robert K 5th Reg Cav Vols
McCleanon, Thomas W. K 5e Reg Cav Vols
McClellan, William D. N 6th Reg Inf Vols
McClintock, J. F. Musicien I 1er Reg Inf Vols
McCloskey, James L 6th Reg Inf Vols
McCloud, Thomas H 7th Reg Inf Vols
McCloy, John I 3e Reg Cav Vols
McCloy, William I 3e Reg Cav Vols
McClure, William E 5th Reg Inf Vols
McCon, James W. C 12th Reg Inf Vols
McConahey, A. S. C 1st Reg Cav Vols
McConnell, George W. D 1st Reg Cav Vols
McConnell, James H 11th Reg Inf Vols
McConnell, James Cpl. G 2e Reg Cav Vols
McConnis, Ralph K 5th Reg Inf Vols
McCord, Robert D 1st Reg Inf Vols
McCordal, Owen I 5th Reg Inf Vols
McCorkle, Charles M. D 7e Reg Cav Vols
McCormack, James C 1st Reg Inf Vols
McCormack, John K 1st Reg Cav Vols
McCormack, William I 7e Reg Cav Vols
McCormick, Frank A 1st Reg Inf Vols
McCormick, Robert F 5th Reg Cav Vols
McCormick, Thomas Sgt. D 9th Reg Inf Vols
McCoun, James I 2nd Reg Vet Inf Vols
McCoy, Charles D. C 1st Reg Inf Vols
McCoy, Jérémie 45e des États-Unis
McCoy, John E 7th Reg Cav Vols
McCoy, John L. L 7e Reg Cav Vols
McCoy, Samuel G 1st Reg Inf Vols
McCoy, Samuel H 1st Reg Inf Vols
McCray, Joshua G 1st Reg Cav Vols
McCrea, Robert D 1st Reg Inf Vols
McCroby, Henry C. B 3e Reg Cav Vols
McCully, Willace Cpl. D 4th Reg Inf Vols
McDade, Edward E 8th Reg Inf Vols
McDaniel, Caleb D 5th Reg Inf Vols
McDaniel, James I 9th Reg Inf Vols
McDaniel, Milton D 5th Reg Inf Vols
McDaniel, William G 1er Reg Cav Vols
McDermot, Roger B 6th Reg Cav Vols
McDonald, Allen F 1st Reg Inf Vols
McDonald, Archibald B 5th Reg Cav Vols
McDonald, David A 15th Reg Inf Vols
McDonald, John A 7th Reg Inf Vols
McDonald, William I 1er Reg Cav Vols
McDondle, Daniel H. C. F 14th Reg Inf Vols
McDowe, John M. I 1er Reg Cav Vols
McDowell, James F 11th Reg Inf Vols
McDowell, Richard B. Cpl. Un 1er Reg Cav Vols
McEntee, Matthew C 1st Reg Inf Vols
McFadden, Elias B. I 3e Reg Cav Vols
McFadden, James L. B 10th Reg Inf Vols
McFarlane, Johnson C 1st Reg Inf Vols
McGafin, William K 4e Reg Cav Vols
McGarvey, Matthew Sgt. Un 1er Reg Cav Vols
McGee, George W. Bugler K 6e Reg Cav Vols
McGhee, John F 1st Reg Cav Vols
McGill, Armstrong G 1st Reg Lt Art Vols
McGill, David F. A 6th Reg Inf Vols
McGill, Henry F 5th Reg Cav Vols
McGill, John G 1st Reg Inf Vols
McGilvery, John D 1st Reg Cav Vols
McGinnis, Thomas K 4th Reg Inf Vols
McGlone, Patrick K 2e Reg Cav Vols
McGlynn, Patrick K 17th Reg Inf Vols
McGoffin, Joshua M 7th Reg Cav Vols
McGowan, Edward F 1st Reg Inf Vols
McGraw, James F 6th Reg Cav Vols
McGraw, William E 2e Reg Cav Vols
McGreary, George I 1st Reg Inf Vols
McGuigan, John G. Sgt. D 14th Reg Inf Vols
McGuire, John H 4th Reg Inf Vols
McGuire, Joseph C 2nd Reg Vet Inf Vols
McGuire, William E 14th Reg Inf Vols
McGunigal, James K 4th Reg Inf Vols
McGurgen, Peter D 5th Reg Cav Vols
McHenry, William N 6th Reg Inf Vols
McIntosh, Alexander R. Sgt. Un 2e Reg Cav Vols
McIntosh, James G 1er Reg Lt Art Vols
McIntyre, John W. G 1er Reg Cav Vols
McJilton, Nelson H 2nd Reg Vet Inf Vols
McKee, John T. A 7th Reg Inf Vols
McKeefer, Thomas F 5th Reg Cav Vols
McKelly, James H 13th Reg Inf Vols
McKendry, Isaac A. 1er lieutenant 5e Reg Inf Vols
McKennan, T. M. T. F 1st Reg Cav Vols
McKenon, Patrick F 7th Reg Inf Vols
McKenzie, Alexander G 1st Reg Lt Art Vols
McKenzie, James A. B 1st Reg Cav Vols
McKingley, John D 7th Reg Inf Vols
McKinn, Augustus E 1er Reg Cav Vols
McKinney, Alexander G 1st Reg Vet Inf Vols
McKinney, Thomas B 6th Reg Cav Vols
McKinney, William L 1st Reg Cav Vols
McKinsey, George W. K 4th Reg Inf Vols
McKirahan, W.D. Sgt. D 1st Reg Cav Vols
McKnight, William T. K 1st Reg Vet Inf Vols
McLain, Henry A 1st Reg Cav Vols
McLaughlin, éd. Sgt. G 2e Reg Cav Vols
McLelland, Thomas W. D 7th Reg Inf Vols
McMannon, Thomas C 3e Reg Inf Vols
McManus, James Cpl. D 1st Reg Cav Vols
McManus, Patrick B 15th Reg Inf Vols
McMillan, Charles M. Cpl. F 4th Reg Inf Vols
McMillan, Samuel H 7e Reg Cav Vols
McMillan, William J. Cpl. Un 3e Reg Cav Vols
McMillen, E. B. D 1st Reg Cav Vols
McMillion, John T. K 11th Reg Inf Vols
McMullen, Angus K 4th Reg Inf Vols
McMullen, William Sgt. G 13th Reg Inf Vols
McMurray, William B. D 2e Reg Inf Vols
McNabb, John B 1st Reg Inf Vols
McNally, Patrick Major 2e Reg Inf Vols
McNemar, B. A. M 6th Reg Inf Vols
McNemar, John H. A 3e Reg Inf Vols
McNickle, John B. H 2nd Reg Vet Inf Vols
McOllister, David F 4th Reg Cav Vols
McOrmick, Francis E 1st Reg Inf Vols
McQuown, Albert F 1st Reg Cav Vols
McQuown, Albert H 1st Reg Lt Art Vols
McQuown, Robert D 12th Reg Inf Vols
McSmith, Daniel Sgt. Un 6e Reg Cav Vols
McSwords, James G 1st Reg Inf Vols
McVicker, William K 17th Reg Inf Vols
McWand, Patrick D 5th Reg Cav Vols
McWilliams, Harvey B 17th Reg Inf Vols
Meaker, Jackson G 1st Reg Vet Inf Vols
Meckling, John D 7th Reg Inf Vols
Meddick, James H. A 9th Reg Inf Vols
Meddick, William R. A 9th Reg Inf Vols
Meddock, Charles I 11th Reg Inf Vols
Meder, Lewis I 2e Reg Vet Inf Vols
Megan, Owen K 2e Reg Inf Vols
Meighan, James K 14th Reg Inf Vols
Melvin, Edward K 5th Reg Cav Vols
Menser, William H. C 17th Reg Inf Vols
Meny, James C 15th Reg Inf Vols
Mequillet, David Capt. 1er Reg Cav Vols
Mercer, Lewis D. H 1st Reg Inf Vols
Mercer, William W. B 4th Reg Cav Vols
Meredith, Robert C. E 5th Reg Cav Vols
Merriman, James F 4th Reg Inf Vols
Merryman, Nicholas H 1er Reg Lt Art Vols
Mertz, Rudolph A 1er Reg Cav Vols
Merz, Rudolph A 1st Reg Lt Art Vols
Metheny, Joseph M. B 4th Reg Cav Vols
Meyer, H. H. A 1er Reg Lt Art Vols
Michael, John A. Cpl. E 1st Reg Cav Vols
Michael, William Cpl. D 15th Reg Inf Vols
Michael, William B 3e Reg Cav Vols
Middleton, John T. L 2e Reg Cav Vols
Mier, Jacob H 1st Reg Inf Vols
Milam, Attison H 7th Reg Cav Vols
Miles, Francis M. Capt. 5th Reg Inf Vols
Miley, Joseph F 7th Reg Inf Vols
Millbeck, William D 2e Reg Cav Vols
Millegan, G.W. Com. Sgt. 9th Reg Inf Vols
Millegan, George W. C 9th Reg Inf Vols
Miller, Allen T. I 1er Reg Cav Vols
Miller, Andrew A 4th Reg Inf Vols
Miller, Conrad C 5th Reg Cav Vols
Miller, David K. L 6th Reg Inf Vols
Miller, Elijah G 6th Reg Cav Vols
Miller, Enos H 17th Reg Inf Vols
Miller, Gabrl. F 1st Reg Inf Vols
Miller, George I 10th Reg Inf Vols
Miller, George T. D 13th Reg Inf Vols
Miller, George W. G 14th Reg Inf Vols
Miller, Jacob G 10th Reg Inf Vols
Miller, Jacob H. Farrier B 4e Reg Cav Vols
Miller, James M. Cpl. A 7th Reg Inf Vols
Miller, James M. G 10th Reg Inf Vols
Miller, John F. Un 3e Reg Cav Vols
Miller, Morgan L 1st Reg Cav Vols
Miller, Moses K 4th Reg Inf Vols
Miller, Stewart D 7th Reg Inf Vols
Miller, Thomas G. Un 1er Reg Cav Vols
Miller, William K 1st Reg Vet Inf Vols
Miller, William H 17th Reg Inf Vols
Miller, William A 1st Reg Cav Vols
Miller, William D 6th Reg Cav Vols
Miller, William I 2e Reg Cav Vols
Miller, William I 2e Reg Vet Inf Vols
Miller, William J. B 1st Reg Inf Vols
Mills, Anderson I 2e Reg Cav Vols
Mills, William A. Sgt. E 1st Reg Inf Vols
Minke, Christn. P 6th Reg Inf Vols
Minker, William D. Un 3e Reg Inf Vols
Minness, Calihill 45e États-Unis
Miskell, John A Ind Exempt Inf Vols
Mitchell, Andrew J. A 1st Reg Inf Vols
Mitchell, Ellis B. F 10th Reg Inf Vols
Mitchell, George E 7th Reg Cav Vols
Mitchell, Isaac C 10th Reg Inf Vols
Mitchell, Lewis 45e des États-Unis
Mitchell, Ml. H 1st Reg Cav Vols
Mitchell, Moses M. A 17th Reg Inf Vols
Mitchell, Phelps H 2nd Reg Vet Inf Vols
Mitchell, Robert I 8th Reg Inf Vols
Mitchell, Roseberry Cpl. C 2e Reg Cav Vols
Mitchell, William A 4th Reg Inf Vols
Mitchell, William B 2e Reg Cav Vols
Mitchem, Isaac M. Un 1er Reg Cav Vols
Mobley, John E. Cpl. H 1st Reg Lt Art Vols
Moffitt, Will A. E 5th Reg Cav Vols
Moffitt, Will O. K 6e Reg Cav Vols
Mollohan, John H. B 10th Reg Inf Vols
Molly, Edward C. Cpl. K 2nd Reg Inf Vols
Moloy, John H 9th Reg Inf Vols
Monegan, Thomas I 1st Reg Inf Vols
Moninger, Adam D 5th Reg Cav Vols
Monohan, Patrick G 6th Reg Inf Vols
Monroe, James 45e US
Monroe, James M. B 2e Reg Cav Vols
Monroe, Jefferson 45e États-Unis
Monroe, Richard M. B 2e Reg Cav Vols
Monrough, John T. I 2nd Reg Vet Inf Vols
Montay, James C 1st Reg Cav Vols
Montgomery, Andrew J. Un 3e Reg Cav Vols
Montgomery, George B. 1er lieutenant 2e Reg Cav Vols
Moody, John I 5th Reg Inf Vols
Moon, Nathaniel G 1st Reg Cav Vols
Mooney, Andrew L. P 6th Reg Inf Vols
Mooney, George W. B 1st Reg Cav Vols
Mooney, James K 2e Reg Cav Vols
Moore, Abraham O 6th Reg Inf Vols
Moore, Dan K 7e Reg Cav Vols
Moore, Eli D 17th Reg Inf Vols
Moore, Franklin I 15th Reg Inf Vols
Moore, Ira C. I 10th Reg Inf Vols
Moore, Isaac A. F 7th Reg Inf Vols
Moore, Isaac W. QM Le sergent. F 1st Reg Cav Vols
Moore, Jefferson G 6th Reg Inf Vols
Moore, Jesse D 2e Reg Cav Vols
Moore, John H. P 6th Reg Inf Vols
Moore, John W. B 5th Reg Cav Vols
Moore, Josèphe D 17th Reg Inf Vols
Moore, Lee M. Farrier C 4e Reg Cav Vols
Moore, Marion E 5th Reg Cav Vols
Moore, Martin P. F 1st Reg Cav Vols
Moore, Moses E 2e Reg Inf Vols
Moore, Robert I 4e Reg Cav Vols
Moore, Robert C. I 10th Reg Inf Vols
Moore, Rufus C 8th Reg Inf Vols
Moore, Thomas C. G 4th Reg Inf Vols
Moore, William F 10th Reg Inf Vols
Moore, William Sgt. A 5th Reg Inf Vols
Moore, William K 4th Reg Inf Vols
Moore, William H. F 6e Reg Cav Vols
Moore, William H. C 10th Reg Inf Vols
Moose, George W. B 7th Reg Inf Vols (la médaille montre Moore)
Moplington, John G. 45e États-Unis
Moral, Philip I 7th Reg Inf Vols
Morehart, John A. 1er lieutenant 8e Reg Inf Vols
Moreland, E. N. J. M 2e Reg Cav Vols
Morgan, Thomas W. Sgt. C 1st Reg Inf Vols
Morgan, William Capt. 1st Reg Inf Vols
Morley, Alamander K 5th Reg Inf Vols
Morris, Alfred H 5th Reg Inf Vols
Morris, Charles L. B 2e Reg Cav Vols
Morris, Dewitt Cpl. B Ind Exempt Inf Vols
Morris, Jos. B 1st Reg Inf Vols
Morris, Levi C 7th Reg Inf Vols
Morris, Richard H 5th Reg Inf Vols
Morrison, Daniel E 1st Reg Inf Vols
Morrison, F. A. M. C 1st Reg Cav Vols
Morrison, Patrick B 1er Reg Cav Vols
Morrison, William F. I 2e Reg Vet Inf Vols
Morse, Harrison F 5th Reg Inf Vols
Morse, Wilkinson M. G 6e Reg Cav Vols
Mosslander, Joseph E. D 7th Reg Inf Vols
Mouls, Henry G 7e Reg Cav Vols
Mozier, Anthony H 1st Reg Lt Art Vols
Mullen, Ebenezer B. E 1st Reg Cav Vols
Mullen, John W. K 2e Reg Cav Vols
Mullenax, Robert D 6th Reg Inf Vols
Muller, Thomas J. D 17th Reg Inf Vols
Mulligan, John R. K 3e Reg Cav Vols
Mundle, Frederick T. B 17th Reg Inf Vols
Murdock, William D 1st Reg Inf Vols
Murphy, Daniel D. I 11th Reg Inf Vols
Murphy, George K 3e Reg Cav Vols
Murphy, George W. K 1st Reg Cav Vols
Murphy, Jeremiah D 7th Reg Cav Vols
Murphy, John K 4th Reg Inf Vols
Murphy, John F 2e Reg Cav Vols
Murphy, Thomas I 2e Reg Vet Inf Vols
Murphy, William H. 2nd lieutenant 1st Reg Cav Vols
Murray, Martin H 6e Reg Cav Vols
Murray, Rufus P. Musicien 4th Reg Inf Vols
Murray, William A 2e Reg Cav Vols
Murriner, John E 1st Reg Inf Vols
Murriner, William H 2nd Reg Vet Inf Vols
Murry, David K ​​4th Reg Inf Vols
Musta, Henry G 1st Reg Inf Vols
Myers, Benton H 4th Reg Cav Vols
Myers, Finley T. F 1st Reg Inf Vols
Myers, Henry H 1st Reg Cav Vols
Myers, Jacob A 7th Reg Inf Vols
Myers, Jacob A. Sgt. K 2e Reg Cav Vols
Myers, James H 9th Reg Inf Vols
Myers, Joseph C 7th Reg Inf Vols

Nance, Aaron G 1st Reg Vet Inf Vols
Nance, George H 9th Reg Inf Vols
Naylor, Adam B 11th Reg Inf Vols
Neal, Andrew D. I 7e Reg Cav Vols
Neal, John B. O. E 7th Reg Inf Vols
Neal, Thomas S. Surgeon 2e Reg Cav Vols
Nease, Elijah D. H 2nd Reg Vet Inf Vols
Nee, Thomas O 6th Reg Inf Vols
Needham, Alfred I 4th ​​Reg Inf Vols
Neice, James F 5th Reg Inf Vols
Nelson, Ephraim K 11th Reg Inf Vols
Nelson, Hiram K 2nd Reg Inf Vols
Nelson, Lafayette Un 3e Reg Cav Vols
Nelson, Milton F 5th Reg Inf Vols
Nelson, William L. E 7th Reg Inf Vols
Neumann, Frederick 1er lieutenant 8e Reg Inf Vols
Neville, William T. B 13th Reg Inf Vols
Newcomb, John B 15th Reg Inf Vols
Newland, George 45th US
Newlitt, George D 2e Reg Inf Vols
Newman, Edward E 2e Reg Cav Vols
Newman, Henry C. K 4th Reg Inf Vols
Newman, James D 1st Reg Cav Vols
Newman, Samuel G. F 6th Reg Cav Vols
Nicholas, George A 10th Reg Inf Vols
Nichols, George 45th US
Nichols, William T. G 4th Reg Inf Vols
Nicholson, Francis A 6th Reg Cav Vols
Nickel, Harrison L. Sgt. C 2e Reg Cav Vols
Nièce, Alexander F 5th Reg Inf Vols
Nixon, William M 7th Reg Cav Vols
Nixon, William E 2e Reg Cav Vols
Nixon, William H 6th Reg Inf Vols
Noble, James L 2e Reg Cav Vols
Nolan, Charles P. K 17th Reg Inf Vols
Nolen, James W. 1er lieutenant 8e Reg Inf Vols
Nolen, John R. M 4th Reg Cav Vols
Nolte, Henry D 2e Reg Inf Vols
Midi, Thomas G 1st Reg Inf Vols
Norfolk, William A 15th Reg Inf Vols
Nez, Samuel C 10th Reg Inf Vols
Nunnemaker, John Cpl. D 2e Reg Cav Vols
Nuzum, Charles A. K 17th Reg Inf Vols
Nye, Otis J. B 5th Reg Cav Vols

O'Brien, John H 1st Reg Lt Art Vols
O'Bryan, John K 1st Reg Vet Inf Vols
O'Callahan, Thomas B 3e Reg Cav Vol
O'Connel, Michael D 1st Reg Inf Vols
O'Donnell, Dominic D 2e Reg Cav Vols
O'Donnell, Edward O 6th Reg Inf Vols
O'Donnell, James D 1st Reg Inf Vols
O'Haro, John Un 3e Reg Cav Vols
O'Neal, Hugh K 4th Reg Inf Vols
O'Neal, John D 1st Reg Inf Vols
Oaks, John K 2nd Reg Inf Vols
Ogle, Samuel H. H 1er Reg Lt Art Vols
Oldfield, George H 2nd Reg Vet Inf Vols
Oliver, James B. M 7th Reg Cav Vols
Oliver, Jos. Le sergent. I 1st Reg Inf Vols
Oliver, Joseph D 1st Reg Inf Vols
Oliver, Zepeniah E 5th Reg Inf Vols
Ollem, Robert W. E 4e Reg Cav Vols
Ollryche, Silas G.D 4th Reg Cav Vols
Otis, Thomas H 7th Reg Inf Vols
Ott, William H 2nd Reg Vet Inf Vols
Otte, William H 6th Reg Inf Vols
Otterson, John F 5th Reg Cav Vols
Otto, William Capt. 2e Reg Inf Vols
Owens, James W. C 10th Reg Inf Vols

Padden, Henry Farrier Un 3e Reg Cav Vols
Page, Stephen 45e États-Unis
Palmer, Arthur S. Un 3e Reg Cav Vols
Panner, Philip F 5th Reg Cav Vols
Papp, John Saddler F 2e Reg Cav Vols
Parcell, Théo. D 4th Reg Cav Vols
Pariott, Robert A. G 17th Reg Inf Vols
Paroisse, Anderson 45e US
Paroisse, James 45th US
Paroisse, Ruben 45th US
Park, John P 6th Reg Inf Vols
Parker, James I 5th Reg Inf Vols
Parker, John F. B 2e Reg Cav Vols
Parker, Oliver B 7th Reg Inf Vols
Parcs, George Cpl. H 1st Reg Lt Art Vols
Parmer, George B. E 2e Reg Cav Vols
Parsons, Eleazer Cpl. F 9th Reg Inf Vols
Parsons, John G 8th Reg Inf Vols
Parsons, Philander C 9th Reg Inf Vols
Partlow, Morgan D 2e Reg Cav Vols
Pascol, Thomas Sgt. H 2nd Reg Vet Inf Vols
Pasteurs, Robert A 4th Reg Cav Vols
Pastores, James D. Cpl. Un 3e Reg Cav Vols
Pasteurs, Robert E 1er Reg Cav Vols
Patlow, David McG. L 7th Reg Cav Vols
Patterson, Amaziah B. E 7th Reg Inf Vols
Patterson, Carey E. B 4th Reg Inf Vols
Patterson, James H. G 1er Reg Cav Vols
Patterson, John A 4th Reg Cav Vols
Patterson, Nathaniel I 2e Reg Vet Inf Vols
Patterson, Samuel Waggoner K 2e Reg Cav Vols
Patton, Henry W. E 2e Reg Cav Vols
Patton, James P 6th Reg Inf Vols
Patton, Milton M. Cpl. N 6th Reg Inf Vols
Patton, Washington B 2e Reg Cav Vols
Paugh, Alexander A. G 6e Reg Cav Vols
Paugh, John C. L 1st Reg Cav Vols
Paxton, Francis M. I 1er Reg Cav Vols
Paxton, Samuel 45e États-Unis
Payne, William A. C 7th Reg Inf Vols
Pacificateur, M. I 5th Reg Inf Vols
Pearson, James L. G 7e Reg Cav Vols
Peck, Isaac D 1st Reg Inf Vols
Peden, Hezekiah I 1st Reg Inf Vols
Peirson, James C. 1er Lt.12e Reg Inf Vols
Pemberton, Lewis D 5th Reg Inf Vols
Pemberton, Solomon H 5th Reg Inf Vols
Pence, David D 9th Reg Inf Vols
Pendelton, John 45th US
Poivrons, James G 7th Reg Cav Vols
Peppers, James M. D 10th Reg Inf Vols
Perkins, James B. D 5th Reg Inf Vols
Perry, Armstrong H. Cpl. F 2e Reg Cav Vols
Perry, James R. I 7e Reg Cav Vols
Persinger, John L. G 10th Reg Inf Vols
Petchell, Clemens A 1st Reg Lt Art Vols
Peterman, Ralph I 9th Reg Inf Vols
Peters, Benjamin F. K 6th Reg Inf Vols
Peters, John I 2e Reg Inf Vols
Petry, Christian 2nd Lt. 2nd Reg Inf Vols
Petticord, Dawson I 2nd Reg Vet Inf Vols
Pettinger, James Cpl. L 1st Reg Cav Vols
Pettit, Jeremiah H 1st Reg Inf Vols
Pettitt, Jerry L 1st Reg Cav Vols
Pew, Alpheus E 17th Reg Inf Vols
Peyton, John H. I 2nd Reg Vet Inf Vols
Peyton, Lewis I 1er Reg Cav Vols
Peyton, William M. G 7e Reg Cav Vols
Pfieffer, Henry I 2e Reg Vet Inf Vols
Pfisterer, Ernest Sgt. Un 1er Reg Lt Art Vols
Phelps, Hugh D 4th Reg Cav Vols
Phelps, Matthew F 4th Reg Inf Vols
Philben, M. C 1st Reg Cav Vols
Philips, Thomas E 14th Reg Inf Vols
Phillips, Charles S. D 4th Reg Cav Vols
Phillips, Lewis A 1st Reg Inf Vols
Phillips, Louis D 1st Reg Cav Vols
Phillips, maréchal Cpl. I 6th Reg Inf Vols
Phillips, Randolph D 17th Reg Inf Vols
Phillips, Randolph D 6th Reg Cav Vols
Phillips, Samuel Cpl. A 8th Reg Inf Vols
Phillips, Stephen K 8th Reg Inf Vols
Phillips, Thomas F 7th Reg Inf Vols
Phillips, Thomas B. L 2e Reg Cav Vols
Phillips, Thomas S. C 7th Reg Inf Vols
Pickenpaugh, Jacob H 6th Reg Inf Vols
Pickett, Charles W. Sgt. B 2nd Reg Inf Vols
Pifer, George B 2e Reg Cav Vols
Pigman, Martin C 2nd Reg Vet Inf Vols
Pilcher, George A 3e Reg Cav Vols
Pin, George W. Cpl. D 9th Reg Inf Vols
Pinnell, James C 6th Reg Inf Vols
Piper, Peter D 1st Reg Inf Vols
Pipes, John H. Hosp. Steward 4th Reg Cav Vols
Pitts, Simon I 6th Reg Inf Vols
Pixley, George W. C 1st Reg Cav Vols
Playford, Robert W. 1er lieutenant 1er Reg Cav Vols
Plummer, Jos. K 12th Reg Inf Vols
Plunkett, James B 15th Reg Inf Vols
Poe, Nathan H. B 6th Reg Inf Vols
Poehm, Charles K 4th Reg Inf Vols
Pointeur, William K 7e Reg Cav Vols
Pologne, John I 10th Reg Inf Vols
Piscine, James J. D 7th Reg Inf Vols
Piscine, Thomas E 6th Reg Inf Vols
Piscine, William R. H 6th Reg Inf Vols
Poole, R. W. G. A 1st Reg Inf Vols
Porter, Bellamy S. G 1st Reg Inf Vols
Porter, George T. H 6th Reg Inf Vols
Porter, James D 1st Reg Inf Vols
Porter, John I 13th Reg Inf Vols
Porter, William L 4th Reg Cav Vols
Porter, William H. Saddler E 2e Reg Cav Vols
Porterfield, Thomas D 1st Reg Cav Vols
Potter, Hinton B 15th Reg Inf Vols
Potter, le sergent Newton. H 3e Reg Inf Vols
Powell, Bailey L 1st Reg Cav Vols
Powell, George W. 2nd Lt. 7th Reg Inf Vols
Powell, Henry C. H 4e Reg Cav Vols
Powell, Henry C. E 5th Reg Inf Vols
Powell, Henry C. G 5th Reg Cav Vols
Powell, John M. K 1st Reg Vet Inf Vols
Powell, John R. D 6th Reg Inf Vols
Powell, Luther H. F 3e Reg Inf Vols
Powell, Malon D 5th Reg Inf Vols
Powell, Thomas L 1st Reg Cav Vols
Powell, W. Angelo Capitaine 1er Reg Cav Vols
Powell, William B. D 17th Reg Inf Vols
Powelson, Charles T. I 10th Reg Inf Vols
Pouvoirs, Edw. D. I 1st Reg Inf Vols
Pouvoirs, Isaac L. B 7th Reg Inf Vols
Pouvoirs, John F. G 10th Reg Inf Vols
Pouvoirs, Joseph T. F. C 9th Reg Inf Vols
Powers, Woodson Capt. 5th Reg Inf Vols
Pratt, Charles D 4th Reg Cav Vols
Pratt, Ezra G 4th Reg Inf Vols
Pratt, Henry A 10th Reg Inf Vols
Pratt, John D. C 10th Reg Inf Vols
Pratt, William C. D 5th Reg Inf Vols
Presley, William I 2e Reg Cav Vols
Preston, Morgan K 1st Reg Vet Inf Vols
Prix, Anthony 45e US
Prix, Archibald G 5th Reg Inf Vols
Prix, B. F. A 2e Reg Cav Vols
Prêtre, Salomon 1er lieutenant 7e Reg Cav Vols
Prim, Benjamin H 2e Reg Cav Vols
Primbur, George Cpl. D 1st Reg Inf Vols
Prince, Henry J. H 10th Reg Inf Vols
Prince, John W. Blacksmith K 2e Reg Cav Vols
Profhater, James D 1st Reg Inf Vols
Prophater, Jackson I 1er Reg Inf Vols
Prothers, Reese K 6th Reg Inf Vols
Province, Joseph Sgt. L 2e Reg Cav Vols
Pry, James D. F 1st Reg Cav Vols
Puffinberger, Christain E 17th Reg Inf Vols
Pugh, John B 2e Reg Cav Vols
Pugh, William T. E 9th Reg Inf Vols
Pullins, Wesley "Honorably Discharged" H 10th Reg Inf Vols
Pullins, Wesley "Tué au combat" H 10th Reg Inf Vols
Pumphrey, William D 10th Reg Inf Vols
Purcell, Harvey H 10th Reg Inf Vols

Quest, James D 2nd Reg Inf Vols
Quimby, George A. M 2e Reg Cav Vols
Quinn, John F 5th Reg Cav Vols
Quinn, Thomas K 2e Reg Cav Vols

Raber, Enos M. G 7th Reg Inf Vols
Radell, Jacob C 1st Reg Inf Vols
Tirage au sort, Ralf, Sr. I 1st Reg Inf Vols
Tirage au sort, Ralph 2nd Lt. 2nd Reg Vet Inf Vols
Rahrla, Adam D 6th Reg Inf Vols
Rakin, Adia H 7th Reg Inf Vols
Ralston, Jeremiah K 10th Reg Inf Vols
Ramer, Benjamin A 7th Reg Inf Vols
Ramsbottom, Simeon D 10th Reg Inf Vols
Ramsey, George O 6th Reg Inf Vols
Ramsey, George W. A 13th Reg Inf Vols
Ramsey, James D 1st Reg Inf Vols
Ramsey, Milton R. Waggoner B 7th Reg Inf Vols
Rand, Jasper B 11th Reg Inf Vols
Rankin, Hezikiah Cpl. C 7th Reg Inf Vols
Rankin, John K 4th Reg Inf Vols
Ranste, Morton 45e des États-Unis
Ratcliff, William G 10th Reg Inf Vols
Évaluateur, Robert A 7th Reg Inf Vols
Ratliff, James G 13th Reg Inf Vols
Ratliff, John E. C 6th Reg Inf Vols
Rauss, août Cpl. G 5th Reg Inf Vols
Ray, Alexander L 4th Reg Cav Vols
Ray, James Comm. Sgt. 12th Reg Inf Vols
Ray, John D. H 1er Reg Lt Art Vols
Ray, Samuel F 2e Reg Cav Vols
Rayburn, Henry H. E 9th Reg Inf Vols
Rayl, James H 17th Reg Inf Vols
Rea, Hirman H. A 4th Reg Cav Vols
Lecteur, John K 6th Reg Cav Vols
Readman, David H 1st Reg Cav Vols
Prêt, Eli H 10th Reg Inf Vols
Prêt, John Cpl. D 7th Reg Inf Vols
Prêt, John H. D 1st Reg Cav Vols
Reagan, Henry R. F 14th Reg Inf Vols
Alésoir, Jacob F. A 7th Reg Inf Vols
Redmond, Arthur B 4th Reg Inf Vols
Reece, Henry G 7th Reg Cav Vols
Reed, Columbus F 4th Reg Inf Vols
Reed, Jacob H 1st Reg Lt Art Vols
Reed, John H. D 1er Reg Cav Vols
Reed, John P. C 15th Reg Inf Vols
Reed, Richard 45e US
Reed, Samuel K 2e Reg Cav Vols
Reed, Thomas A. H 17th Reg Inf Vols
Reeves, William H. Sgt. I 4th ​​Reg Inf Vols
Reid, William O. G 1er Reg Cav Vols
Remy, William D 2e Reg Cav Vols
Reniff, John A. K 1er Reg Cav Vols
Renshaw, George H. A 15th Reg Inf Vols
Revels, George 45th US
Rexroad, Isaiah H. QM Sgt. 6th Reg Inf Vols
Reynolds, Charles W. Sgt. M 4th Reg Cav Vols
Reynolds, G. D. K 1st Reg Inf Vols
Reynolds, Harvey 2nd Lt. 7th Reg Cav Vols
Reynolds, Henry A. D 11th Reg Inf Vols
Reynolds, John F 10th Reg Inf Vols
Rhoader, Jacob I 1er Reg Inf Vols
Rhoades, William J. H 7e Reg Cav Vols
Rhoads, Benjamin K 13th Reg Inf Vols
Rhoads, Peter M. B 13th Reg Inf Vols
Rhodes, Joseph W. C 8th Reg Inf Vols
Rice, Charles K 1st Reg Vet Inf Vols
Riz, Monterville I 5th Reg Inf Vols
Richards, Alfred O 6th Reg Inf Vols
Richards, Ernest O 6th Reg Inf Vols
Richards, Samuel A 14th Reg Inf Vols
Richardson, Alex M. F 1st Reg Cav Vols
Richardson, Morgan A 2e Reg Cav Vols
Richardson, Ralph F 4th Reg Inf Vols
Richardson, Robert D 1st Reg Inf Vols
Richardson, Thomas I 5th Reg Inf Vols
Richbaugh, John H. H 2e Reg Cav Vols
Rickard, William H 6th Reg Inf Vols
Riddle, Ransler E 5th Reg Inf Vols
Cavalier, Granville D 14th Reg Inf Vols
Riffle, Benjamin F. D 6th Reg Inf Vols
Riffle, Granville C 2nd Reg Vet Inf Vols
Riffle, John W. G 13th Reg Inf Vols
Riffle, Joseph A. I 4th ​​Reg Inf Vols
Rigger, George W. C 4th Reg Cav Vols
Riley, Elias F. C 7th Reg Inf Vols
Riley, James I 1er Reg Cav Vols
Riley, James H. K 4th Reg Inf Vols
Riley, Martin B 1er Reg Cav Vols
Riley, Robert A 7th Reg Inf Vols
Riser, Charles G 6th Reg Cav Vols
Riser, Charles L 4th Reg Cav Vols
Ritchards, John 45th US
Ritters, Carl H. D 1er Reg Lt Art Vols
Roach, Jesse C. D 6th Reg Inf Vols
Roach, Martin G. H 6th Reg Inf Vols
Roane, Gibson G. B 3e Reg Inf Vols
Robbins, Charles P. H 15th Reg Inf Vols
Robbins, Joseph M. E 1st Reg Inf Vols
Roberts, Daniel J. H. N 6th Reg Inf Vols
Roberts, David E 6th Reg Inf Vols
Roberts, Enoch D 7th Reg Inf Vols
Roberts, George K 10th Reg Inf Vols
Roberts, Richard G 7e Reg Cav Vols
Roberts, Thomas Musician E 1st Reg Inf Vols
Robinson, Jack 45e US
Robinson, James C. A 7th Reg Inf Vols
Robinson, James T. N 6th Reg Inf Vols
Robinson, James W. E 6th Reg Inf Vols
Robinson, John B. E 1er Reg Cav Vols
Robinson, Joseph K 2e Reg Cav Vols
Robinson, Thomas G 1st Reg Cav Vols
Robinson, Thomas C 17th Reg Inf Vols
Robinson, Washington D 1st Reg Inf Vols
Robinson, Washington P. B 1st Reg Inf Vols
Robisn.(Robinson) ?, John V. D 1st Reg Inf Vols
Roby, William E 7th Reg Inf Vols
Rochenbaugh, C. H. F 1st Reg Lt Art Vols
Rockenbaugh, James J. B 11th Reg Inf Vols
Rodeheaver, John A. O 6th Reg Inf Vols
Rodgers, Benjamin A. 1er lieutenant 5e Reg Inf Vols
Rogers, Elisha L. 45e US
Rogers, John W. E 6th Reg Cav Vols
Rogers, Martin V. D 1st Reg Lt Art Vols
Rogers, Milo 45e États-Unis
Rogers, Robert M. Un 3e Reg Cav Vols
Rogers, Samuel F 9th Reg Inf Vols
Rogers, William J. Sgt. E 7th Reg Inf Vols
Rollins, Joseph E 2e Reg Cav Vols
Rollston, Charles A. F 1st Reg Inf Vols
Romine, Stephen M. Blacksmith K 2e Reg Cav Vols
Rommey, George W. I 4th ​​Reg Inf Vols
Roney, John F 10th Reg Inf Vols
Root, Benjamin B Ind Exempt Inf Vols
Rose, George D 8th Reg Inf Vols
Rose, Hamilton L 1st Reg Cav Vols
Rose, Israël D 5th Reg Inf Vols
Rose, James H. A 5th Reg Inf Vols
Rose, Ludum G 6th Reg Cav Vols
Rose, Thomas 45e US
Ross, Thomas L 6th Reg Inf Vols
Ross, William C 17th Reg Inf Vols
Ross, William J. C 17th Reg Inf Vols
Roush, John E 4th Reg Inf Vols
Roush, William A 2e Reg Cav Vols
Rovo, Samuel E 1er Reg Cav Vols
Rowe, Frederick G 1st Reg Lt Art Vols
Roy, William S. K 11th Reg Inf Vols
Ruby, Sylvanus H 10th Reg Inf Vols
Ruediger, John L. P 6th Reg Inf Vols
Rugg, John T. Sgt. C 9th Reg Inf Vols
Ruggles, Dwight Asst. Chirurgien 12th Reg Inf Vols
Runer, Henderson J.K 11th Reg Inf Vols
Runnion, Jacob M 1er Reg Cav Vols
Runnion, James D 1er Reg Cav Vols
Runyan, George G 5th Reg Inf Vols
Runyan, James G 1st Reg Inf Vols
Rush, James F 4th Reg Cav Vols
Rush, Thomas V. Cpl. L 2e Reg Cav Vols
Rush, William K 2e Reg Cav Vols
Biscotte, Asa C. 1er Sgt. E 2e Reg Cav Vols
Russell, Benjamin F. I 7e Reg Cav Vols
Russell, Charles B. Un 2e Reg Cav Vols
Russell, Henry Sgt. G 1st Reg Inf Vols
Russell, Thomas I 15th Reg Inf Vols
Russell, William G 1st Reg Inf Vols
Russler, Christopher C 14th Reg Inf Vols
Rutter, George D 7th Reg Inf Vols
Ryan, Asa A Ind Exempt Inf Vols
Ryan, Jefferson A 1st Reg Cav Vols
Ryan, Richard D 2e Reg Inf Vols
Ryne, John G 1st Reg Inf Vols
Ryner, Henry G. H 1er Reg Lt Art Vols


Sellier, Lewis I 2e Reg Cav Vols
Safford, Corban C 4e Reg Cav Vols
Safford, George A. D 6e Reg Cav Vols
Salyards, Daniel H. I 2e Reg Vet Inf Vols
Salzman, John A 1st Reg Lt Art Vols
Sanders, Daniel W. Un 2e Reg Cav Vols
Sanders, Elisée Sgt. E 2e Reg Cav Vols
Sanders, le sergent Emerson. Un 2e Reg Cav Vols
Sanders, Ezra 1er Sgt. Un 2e Reg Cav Vols
Sanders, James C. F 1st Reg Inf Vols
Sanders, John B 7th Reg Inf Vols
Sanders, John A. M 7th Reg Cav Vols
Sanders, Oscar W. B 2e Reg Cav Vols
Sands, Charles D 2e Reg Inf Vols
Sands, William G 4th Reg Inf Vols
Sandy, Vincent 45e US
Sangston, Moses H. L 2e Reg Cav Vols
Sarger, William H. P 6th Reg Inf Vols
Sarver, George A 7th Reg Inf Vols
Savage, James F 4th Reg Inf Vols
Savage, William F 4th Reg Inf Vols
Sawers, John T. A 6th Reg Inf Vols
Sayre, Richard W. Comm. Sgt. 2e Reg Cav Vols
Scarbrough, Noah H 7th Reg Cav Vols
Sceill, Martin O 6th Reg Inf Vols
Schaerffe, Robert P 6th Reg Inf Vols
Schalch, Martin A 1st Reg Lt Art Vols
Schammahorn, David C 17th Reg Inf Vols
Schegskhie, Goodhelp E 1st Reg Cav Vols
Schilling, M. A 1er Reg Lt Art Vols
Schilling, William 1er lieutenant 5e Reg Inf Vols
Schlozer, Henry D 13th Reg Inf Vols
Schmidt, Bernhardt A 1st Reg Lt Art Vols
Schmitz, Charles A 5th Reg Cav Vols
Schmoltz, Levi E 1st Reg Cav Vols
Schneider, C. A 1er Reg Lt Art Vols
Schockey, Francis G 7th Reg Inf Vols
Schofield, Jos. Un 1er Reg Inf Vols
Scholand, Peter M 1st Reg Cav Vols
Schondt, Jacob A 6th Reg Inf Vols
Schroder, Agustus M 1st Reg Cav Vols
Schumann, Henry A 1er Reg Lt Art Vols
Schwedns, Christian Sgt. C 2e Reg Inf Vols
Schwindig, F.C 5th Reg Cav Vols
Scott, Aaron 45e États-Unis
Scott, James A 3e Reg Inf Vols
Scott, Thomas K 2e Reg Cav Vols
Scott, William P. Cpl. G 7th Reg Inf Vols
Scott, Willis W. B 6th Reg Cav Vols
Scott, Zachariah Sgt. D 7th Reg Cav Vols
Scritchfield, William W. C 4e Reg Cav Vols
Scritchfield, William W. N 6th Reg Inf Vols
Sealock, John F. D 4e Reg Cav Vols
Sears, Stephen S. K 12th Reg Inf Vols
Sébastipol, Léman 45e US
Seeley, Joseph D 1st Reg Inf Vols
Seeley, William D 1st Reg Inf Vols
Seery, Andrew F 1st Reg Cav Vols
Seir, Israël C 6th Reg Cav Vols
Vendeurs, James W. I 2e Reg Cav Vols
Sevarin, John H 6th Reg Inf Vols
Indemnité de départ, Henry A 4th Reg Inf Vols
Severs, William J. H 3e Reg Cav Vols
Sevier, David G 12th Reg Inf Vols
Seyock, S. H. V. G 6th Reg Inf Vols
Shafer, David H. E 6e Reg Cav Vols
Shafer, Frederick K 6e Reg Cav Vols
Shafer, John L 2e Reg Cav Vols
Shafer, John E 2e Reg Cav Vols
Shafer, Ml. B 6th Reg Inf Vols
Shaffer, Charles L 1st Reg Cav Vols
Shaffer, Henry F 3e Reg Cav Vols
Shahn, Joseph N. N 6th Reg Inf Vols
Shannon, Edward 45e US
Requins, Solomon G 15th Reg Inf Vols
Sharp, Alfred K 3e Reg Cav Vols
Sharp, Arnold C. I 4th ​​Reg Inf Vols
Sharp, Jacob B 6th Reg Inf Vols
Sharp, William G 4e Reg Cav Vols
Sharp, William K 3e Reg Cav Vols
Sharp, William B 3e Reg Cav Vols
Shaw, David G 1st Reg Cav Vols
Shay, Peter M 1er Reg Cav Vols
Shear, John O. O 6th Reg Inf Vols
Shearer, Samuel J. 2nd Lt. 1st Reg Lt Art Vols
Sheets, Benjamin F. E 1er Reg Cav Vols
Shelding, Hyelmer I 6th Reg Inf Vols
Shennan, Adam D 4th Reg Cav Vols
Shepherd, Hezekiah D 7th Reg Inf Vols
Sheppard, John B. I 9th Reg Inf Vols
Sheppard, Lewis G 7th Reg Inf Vols
Sherman, Harry F. Sgt. Major 13th Reg Inf Vols
Sherman, Leroy Cpl. H 3e Reg Cav Vols
Sherrer, Washington G 6th Reg Inf Vols
Shields, John W. G 3e Reg Inf Vols
Shillin, Alexander E 1st Reg Inf Vols
Shilling, David L 6th Reg Inf Vols
Navire, George H 1st Reg Cav Vols
Shisler, Stephen N 6th Reg Inf Vols
Shively, Henry S. A 4th Reg Cav Vols
Cordonnier, Charles F 3e Reg Cav Vols
Shopp, William W. D 17th Reg Inf Vols
Short, Leander F 5th Reg Cav Vols
Shortridge, John K 5th Reg Inf Vols
Épaule, Jacob L. B 15th Reg Inf Vols
Montré, Samuel I 13th Reg Inf Vols
Shriner, Andrew G 6th Reg Inf Vols
Shriver, William 1er Sgt. L 1st Reg Cav Vols
Shront, James V. O 6th Reg Inf Vols
Shry, Jacob D 2e Reg Cav Vols
Shuler, William D 1st Reg Inf Vols
Shumate, Benjamin F. H 9th Reg Inf Vols
Sibole, Robert S. A 10th Reg Inf Vols
Siggans, Isaac N. H 4th Reg Cav Vols
Seuils, Nathan K 7th Reg Inf Vols
Argent, William H. Sgt. Major 5th Reg Cav Vols
Simmons, Henry 45th US
Simmons, John J. F 7th Reg Cav Vols
Simmons, L. D. E 5th Reg Inf Vols
Simms, John S. 45e États-Unis
Simms, William H. Cpl. Un 2e Reg Cav Vols
Simpkins, Daniel B 1st Reg Inf Vols
Simpkins, William H. Un 3e Reg Cav Vols
Simpson, Charles W. H 9th Reg Inf Vols
Simpson, Frederick M. I 2e Reg Vet Inf Vols
Simpson, John H. Cpl. C 1st Reg Inf Vols
Simpson, Roberts J. I 1st Reg Inf Vols
Sims, Alfred D 4th Reg Cav Vols
Sims, Robert D. K 12th Reg Inf Vols
Chanteur, John O 7th Reg Inf Vols
Sisley, Lewis A. I 14th Reg Inf Vols
Sisson, William H. H. 1er lieutenant 4e Reg Inf Vols
Siuer, John 45th US
Sivert, John G 2nd Reg Vet Inf Vols
Skelton, John C. B 2e Reg Cav Vols
Skillington, Thomas U.D 4th Reg Cav Vols
Skinnard, Edward D 4th Reg Cav Vols
Skinner, Adolphus C 1st Reg Cav Vols
Slack, John W. B 5th Reg Inf Vols
Slack, Samuel F 13th Reg Inf Vols
Slater, Albert C. K 6e Reg Cav Vols
Slater, William H 17th Reg Inf Vols
Abattage, Henry 45th US
Slaven, Daniel H 1er Reg Lt Art Vols
Slavens, Harvey E 5th Reg Inf Vols
Slaver, Daniel F 5th Reg Cav Vols
Slayer, Jacob A 5th Reg Cav Vols
Sloan, Granville G 2e Reg Cav Vols
Sluder, David I 2e Reg Cav Vols
Smallfoot, Edward D 1st Reg Cav Vols
Smarr, Matthew M. L 1st Reg Cav Vols
Smith, Alfred C. Jr. Un 1er Reg Cav Vols
Smith, Andrew J. Cpl. L 2e Reg Cav Vols
Smith, Armstead B. B 1st Reg Cav Vols
Smith, Arthur B. F 7th Reg Inf Vols
Smith, Charles A. Capt. 7e Reg Cav Vols
Smith, Charles A. B Ind Exempt Inf Vols
Smith, Edward E 6th Reg Inf Vols
Smith, Elias M. Sgt. H 1st Reg Cav Vols
Smith, Elisha H 2e Reg Cav Vols
Smith, Ephraim K 5th Reg Inf Vols
Smith, Frederick D 4th Reg Cav Vols
Smith, Gabriel P 6th Reg Inf Vols
Smith, George B 11th Reg Inf Vols
Smith, George I 2e Reg Vet Inf Vols
Smith, George W. K. 1er lieutenant 1er Reg Lt Art Vols
Smith, Harrison Sgt. Un 5e Reg Cav Vols
Smith, Henry H 1er Reg Lt Art Vols
Smith, Henry A. B 4e Reg Cav Vols
Smith, Henry S. D 9th Reg Inf Vols
Smith, Hugh F 5th Reg Cav Vols
Smith, Irwin M. K 2e Reg Inf Vols
Smith, Isaac 1er sergent. D 7th Reg Inf Vols
Smith, Isaiah F 4th Reg Cav Vols
Smith, Jacob H 1st Reg Cav Vols
Smith, Jacob F 2e Reg Cav Vols
Smith, James C 17th Reg Inf Vols
Smith, James H 1st Reg Cav Vols
Smith, James G 1st Reg Inf Vols
Smith, James Blacksmith L 7th Reg Cav Vols
Smith, James H. B 1er Reg Cav Vols
Smith, James W. 45e États-Unis
Smith, John F 5th Reg Inf Vols
Smith, John H. D 13th Reg Inf Vols
Smith, John J. F 11th Reg Inf Vols
Smith, John J. C 7th Reg Inf Vols
Smith, John W. G 7e Reg Cav Vols
Smith, Jos. O. B 11th Reg Inf Vols
Smith, Milton C 1st Reg Cav Vols
Smith, Oscar D. H 1er Reg Lt Art Vols
Smith, Otis B. E 9th Reg Inf Vols
Smith, Peter G 5th Reg Inf Vols
Smith, Ruben 45e des États-Unis
Smith, Samuel J. B Ind Exempt Inf Vols
Smith, Samuel P. C 7th Reg Inf Vols
Smith, Simeon B. E 5th Reg Cav Vols
Smith, Thomas J. G 6e Reg Cav Vols
Smith, William F 4th Reg Inf Vols
Smith, William C 2e Reg Cav Vols
Smith, William D 17th Reg Inf Vols
Smith, William M 1st Reg Cav Vols
Smith, William D 7th Reg Inf Vols
Smith, William A. F 2e Reg Cav Vols
Smith, William B. Le sergent. E 7th Reg Inf Vols
Smith, William H. H. H 6th Reg Inf Vols
Smith, William O. L 1st Reg Cav Vols
Smith, Zach. T.E 7th Reg Cav Vols
Smolley, John C 5th Reg Inf Vols
Smyth, James D 7th Reg Inf Vols
Smythe, Douglass G. 2nd Lt. 2nd Reg Inf Vols
Smytthe, Thomas G. Sgt. D 2e Reg Inf Vols
Snider, Edgar C. W. Cpl. Un 3e Reg Cav Vols
Snider, Isaac H 4th Reg Cav Vols
Snider, Perry J. C 6th Reg Inf Vols
Snider, Samuel I 6th Reg Inf Vols
Snodgrass, Benjamin F. K 4e Reg Cav Vols
Snyder, David H 15th Reg Inf Vols
Snyder, George L. I 4th ​​Reg Inf Vols
Snyder, George W. 1er lieutenant 2e Reg Cav Vols
Snyder, John A. G 7th Reg Inf Vols
Sonenburg, Louis K 4th Reg Inf Vols
Soulsby, Matthew E 4th Reg Inf Vols
Sud, George S. Commissary 2e Reg Cav Vols
Sud, Joseph G 15th Reg Inf Vols
Southerland, David G 5th Reg Inf Vols
Semeurs, Richard B. Adjudant 1er Reg Cav Vols
Spacht, Frank B 5th Reg Inf Vols
Espagne, Joseph H 1st Reg Cav Vols
Spangler, Daniel B 3e Reg Inf Vols
Conférencier, William B 1st Reg Cav Vols
Spears, James G 3e Reg Cav Vols
Specer, William G. H 4e Reg Cav Vols
Speilker, Peter H. P 6th Reg Inf Vols
Spence, Ezra E 8th Reg Inf Vols
Spence, William K 2e Reg Cav Vols
Spence, William H. K 1st Reg Vet Inf Vols
Spencer, Henry I 5th Reg Inf Vols
Spencer, Thomas G 1st Reg Inf Vols
Sponholtz, août E 2e Reg Inf Vols
Sprague, Samuel S. Un 2e Reg Cav Vols
Spray, Francis Cpl. M 6th Reg Inf Vols
Springer, John B 4th Reg Cav Vols
Springer, William Saddler M 2e Reg Cav Vols
Sprouse, Calvin G 6th Reg Inf Vols
Sprouse, William S. B 11th Reg Inf Vols
Staffon, Thomas G 5th Reg Inf Vols
Stafford, James P. A 15th Reg Inf Vols
Stahl, Jonathan Capt. 3e Reg Cav Vols
Stanford, Bernard C 4th Reg Inf Vols
Stanford, Edward F 1st Reg Cav Vols
Stanford, Lewis V. Asst. Chirurgien 7e Reg Cav Vols
Stanley, John D 7th Reg Inf Vols
Stanton, Fuller E 11th Reg Inf Vols
Star, Charles G 1st Reg Cav Vols
Stark, George 45th US
Stark, John Cpl. H 5th Reg Inf Vols
Starkey, Robert K. A 5th Reg Inf Vols
Début, Leander I 15th Reg Inf Vols
État, James K 2e Reg Cav Vols
Statler, Harmon C 17th Reg Inf Vols
Statton, Marshall D 13th Reg Inf Vols
Staub, John H 1st Reg Cav Vols
Stave, Benjamin 45th US
Stearns, Robert A 1st Reg Cav Vols
Steed, George V. K 3e Reg Cav Vols
Steed, John B. C 13th Reg Inf Vols
Acier, Frederick G. Cpl. Un 3e Reg Cav Vols
Acier, Perry E 11th Reg Inf Vols
Acier, Samuel I 13th Reg Inf Vols
Steele, Thomas G. Sgt. G 6th Reg Cav Vols
Steetler, Joseph N. B 6th Reg Cav Vols
Steiger, John C 1st Reg Inf Vols
Stell, Amos H 13th Reg Inf Vols
Stephens, Daniel H 11th Reg Inf Vols
Stephens, David E. C 4e Reg Cav Vols
Stephens, E. J. C 1st Reg Cav Vols
Stephenson, Joseph K 8th Reg Inf Vols
Stephenson, Thomas E 8th Reg Inf Vols
Sterling, Robert F 2nd Reg Inf Vols
Stetler, William C 1st Reg Inf Vols
Stevens, George 45e États-Unis
Stevens, Henry C. Un 5e Reg Cav Vols
Stevens, James D 7th Reg Inf Vols
Stevens, Joseph R. E 2e Reg Cav Vols
Stevens, Thomas F 2e Reg Inf Vols
Stevens, Thomas M. H 14th Reg Inf Vols
Stevenson, Christopher D 7th Reg Inf Vols
Stevenson, John W. B 7th Reg Inf Vols
Stevenson, William T. Cpl. I 1st Reg Cav Vols
Steward, A. C 1st Reg Cav Vols
Steward, Gerard K 1st Reg Inf Vols
Steward, Hiram D 7th Reg Inf Vols
Steward, Jefferson A 11th Reg Inf Vols
Intendant, Robert Cpl. B 1st Reg Lt Art Vols
Steward, Samuel I 10th Reg Inf Vols
Stewart, Alexander J. Cpl. A 7th Reg Inf Vols
Stewart, George 45th US
Stewart, Samuel B. I 12th Reg Inf Vols
Stewart, William E. Musicien 4th Reg Inf Vols
Stiles, John Bugler G 4th Reg Cav Vols
Stillar, David F 1st Reg Cav Vols
Stillings, Thomas J. Sgt. Un 6e Reg Cav Vols
Stilly, John D 2nd Reg Inf Vols
Stimson, Albin B. B 2e Reg Cav Vols
Stoddard, Milton F 2e Reg Cav Vols
Stoffer, Jonathan E. I 7th Reg Inf Vols
Stogden, John W. E 8th Reg Inf Vols
Stone, Cornelius N. C 7th Reg Inf Vols
Stone, Thomas E 7th Reg Cav Vols
Stoops, Jernice I 11th Reg Inf Vols
Stot, Thomas J. D 6th Reg Inf Vols
Stotler, William C 15th Reg Inf Vols
Stout, Robert K 4th Reg Cav Vols
Stoy, Frederick A. F 1st Reg Cav Vols
Strader, Thomas N. D 7th Reg Inf Vols
Détroit, Urias M. Sgt. Un 3e Reg Cav Vols
Street, Jeremiah G 5th Reg Inf Vols
Strobel, Gottfried P 6th Reg Inf Vols
Strobridge, John U. Un 3e Reg Cav Vols
Strosneider, Fred A Ind Exempt Inf Vols
Strosnider, Ulrich N 6th Reg Inf Vols
Strosnyder, William A. Sgt. G 4th Reg Cav Vols
Strother, Erastus 45e US
Stroud, Henry L 1st Reg Cav Vols
Stroud, Joshua G 1st Reg Inf Vols
Strouse, Philip F 2e Reg Cav Vols
Stuart, John A 7th Reg Inf Vols
Stullers, Thomas E 14th Reg Inf Vols
Stump, Adam G 17th Reg Inf Vols
Sturgel, James I 5th Reg Inf Vol
Sturgiss, Phineas P. Cpl. L 2e Reg Cav Vols
Sturm, Joshua L. A 6th Reg Inf Vols
Sturrit, James W. G 7th Reg Inf Vols
Stutson, Butler L 7th Reg Cav Vols
Stypes, Samuel H 2e Reg Cav Vols
Suddarth, Josiah H 10th Reg Inf Vols
Suel, Parker 45e US
Sullivan, Isaac G 7th Reg Inf Vols
Sullivan, Thomas E. Cpl. E 7th Reg Inf Vols
Summerfield, Isaac I 7th Reg Inf Vols
Summers, James L 1st Reg Cav Vols
Summers, James W. M 4th Reg Cav Vols
Summers, John R. L 2e Reg Cav Vols
Summerville, J. W. E 1er Reg Cav Vols
Sutcliff, William V. Un 4e Reg Cav Vols
Sutton, Benjamin K 7th Reg Inf Vols
Sutton, Harrison C 1st Reg Inf Vols
Sutton, John E 12th Reg Inf Vols
Sutton, Thomas P. N 6th Reg Inf Vols
Swartenalter, H. A. I 2e Reg Cav Vols
Swearingen, James I 12th Reg Inf Vols
Swearingen, Thomas A. A 6th Reg Inf Vols
Swearingen, William W. I 12th Reg Inf Vols
Jurant, Isaac D 7th Reg Inf Vols
Sweatland, Joel G. E 2e Reg Cav Vols
Sweeney, Terrance B 1st Reg Inf Vols
Swesey, John K 6th Reg Inf Vols
Swin, Samuel H. C 15th Reg Inf Vols
Suisse, Daniel W. Sgt. G 4th Reg Inf Vols
Syfers, Abraham E 1er Reg Cav Vols
Synar, James K 6th Reg Inf Vols
Sypult, Andrew W. M 4e Reg Cav Vols

Taite, George W. L 2e Reg Cav Vols
Talford, John K 4th Reg Inf Vols
Talman, Rudolph R. I 3e Reg Cav Vols
Tannehill, Z. A. Un 3e Reg Cav Vols
Taylor, Benjamin M 1er Reg Cav Vols
Taylor, Charles B. I 4th ​​Reg Inf Vols
Taylor, Richard A 7th Reg Inf Vols
Taylor, Samuel B. B 8th Reg Inf Vols
Taylor, Thomas H 6th Reg Cav Vols
Taylor, Timothy 45e États-Unis
Tenner, John 45th US
Terrill, David H 2nd Reg Vet Inf Vols
Terry, Vincent F. G 7e Reg Cav Vols
Terwileger, Joseph B 1st Reg Inf Vols
Thaxton, Henry 45e États-Unis
Thomas, Charles 45e US
Thomas, James W. Sgt. L 1st Reg Cav Vols
Thomas, Joel A. H 3e Reg Inf Vols
Thomas, Joseph N. A 14th Reg Inf Vols
Thomas, Philip E 1er Reg Cav Vols
Thomas, Samuel 45e US
Thomisson, R. S. H 10th Reg Inf Vols
Thompson, Charles Cpl. E 1st Reg Inf Vols
Thompson, Dallas 45e des États-Unis
Thompson, James D 9th Reg Inf Vols
Thornbury, Barney Un 3e Reg Cav Vols
Thorne, Henry C. I 14th Reg Inf Vols
Throckmorton, Brewer G 2e Reg Cav Vols
Tignor, Thomas F 2e Reg Cav Vols
Barre franche, Abraham Sgt. G 6th Reg Cav Vols
Tilton, Thomas D 1st Reg Cav Vols
Tiplady, Edmund I 2e Reg Cav Vols
Tolbert, Archibald H 13th Reg Inf Vols
Toles, Edwin J. E 7th Reg Inf Vols
Toner, Barney F 5th Reg Cav Vols
Towney, David J. H 2nd Reg Vet Inf Vols
Villes, John L. K 3e Reg Cav Vols
Townsell, James K 1st Reg Vet Inf Vols
Townsend, William E. I 2e Reg Cav Vols
Traman, Thomas K 2e Reg Inf Vols
Travis, Orvil E 6th Reg Cav Vols
Trimble, Thomas D 7th Reg Inf Vols
Trisler, Charles Musician B 1st Reg Inf Vols
Truite, James H. E 2e Reg Cav Vols
Truman, James M. B 12th Reg Inf Vols
Truman, Jehu G 6th Reg Inf Vols
Truman, Robert S. B 12th Reg Inf Vols
Trunkponeer, J.C 1st Reg Cav Vols
Truslow, James I 13th Reg Inf Vols
Tryon, Reuben F. D 17th Reg Inf Vols
Tucker, Francis M. I 10th Reg Inf Vols
Tucker, Girard R. E 5th Reg Inf Vols
Tucker, Grove A 14th Reg Inf Vols
Tucker, James M. M 7th Reg Cav Vols
Tucker, Ml. E 7th Reg Inf Vols
Tucker, William E. H 2e Reg Cav Vols
Tuesh, John G 1st Reg Inf Vols
Turley, Charles H. Prin. Musicien 5th Reg Inf Vols
Turner, David Sgt. H 1st Reg Cav Vols
Turner, David Saddler Sgt. 1st Reg Cav Vols
Turner, David Farrier D 4th Reg Cav Vols
Turner, John R. C 4e Reg Cav Vols
Turner, John W. G 4th Reg Inf Vols
Turner, Lemuel H. B 4th Reg Cav Vols
Turner, Milan K 2e Reg Cav Vols
Turner, Peter E. B 7th Reg Inf Vols
Turner, Robert T. C 4e Reg Cav Vols
Turner, William J. D 1er Reg Cav Vols
Turney, John A 11th Reg Inf Vols
Tuttle, James K 14th Reg Inf Vols
Tuttle, Joel G 17th Reg Inf Vols
Tyler, Samuel 45e US

Ullom, Stephen A 11th Reg Inf Vols
Ullum, Stephen I 2e Reg Vet Inf Vols
Underwood, T. A 10th Reg Inf Vols
Upperman, Théo. F. G 7th Reg Cav Vols
Utterback, John T. F 7th Reg Inf Vols

Valentine, Timothy K 6th Reg Cav Vols
Vanaman, John W. H 17th Reg Inf Vols
Vanatter, Anthony G 7e Reg Cav Vols
Vance, Chapman H 7th Reg Cav Vols
Vance, James S. I 1er Reg Inf Vols
Vanderbilt, John I 4th ​​Reg Inf Vols
Vandergraft, George D 5th Reg Inf Vols
VanEvery, Martin Sgt. B 2e Reg Cav Vols
Vanhern, William N 6th Reg Inf Vols
Vannatter, William D 5th Reg Inf Vols
Variani, Charles G. Saddler I 2e Reg Cav Vols
Varner, James W. Blacksmith B 3e Reg Cav Vols
Varran, Daniel I 2e Reg Cav Vols
Vass, Frederick 45th US
Vénus, William L 6th Reg Inf Vols
Vernatter, William B 8th Reg Inf Vols
Verner, Sylvester I 10th Reg Inf Vols
Vernon, John C 6th Reg Inf Vols
Verry, William C 1st Reg Cav Vols
Veth, John C. B 7th Reg Inf Vols
Vincent, Charles D 4th Reg Cav Vols
Vining, James L. A 9th Reg Inf Vols
Vinson, James 45e US
Vogt, Augustus I 1er Reg Inf Vols

Wade, Benjamin 45e US
Wade, James M. K 10th Reg Inf Vols
Wade, John 45th US
Wades, Wesley 45e US
Wakely, Samuel G 13th Reg Inf Vols
Walch, Anthony A 1st Reg Inf Vols
Walcott, Henry H. 1er lieutenant 5e Reg Inf Vols
Waldo, Newton G. H 4e Reg Cav Vols
Waldron, Henry I 7th Reg Inf Vols
Waldron, Thomas B 5th Reg Cav Vols
Walford, James A 6th Reg Inf Vols
Walker, Eugenius F 17th Reg Inf Vols
Walker, James G 6th Reg Inf Vols
Walker, Joseph G 6th Reg Inf Vols
Walker, N. R. L 2e Reg Cav Vols
Wallace, George M. B 4th Reg Inf Vols
Wallace, John D 5th Reg Inf Vols
Wallace, John F. H 1er Reg Lt Art Vols
Wallace, Robert G 1st Reg Inf Vols
Wallace, Robert F 11th Reg Inf Vols
Wallace, Thomas H. C 2nd Reg Vet Inf Vols
Waller, Colman B. 1er sergent. K 5th Reg Inf Vols
Murs, Archibald E 7th Reg Inf Vols
Murs, Franklin D 4th Reg Cav Vols
Walsh, Coza G. 2nd Lt. 1st Reg Cav Vols
Walsh, Joseph A. Q.M. Sgt. Vols Inf 2nd Reg Vet
Walsh, Thomas G 2e Reg Inf Vols
Walters, Isaac S. F 1st Reg Cav Vols
Walters, John H 6th Reg Cav Vols
Walton, Samuel C 9th Reg Inf Vols
Ward, John C 5th Reg Inf Vols
Ward, Robert Capt. 1st Reg Cav Vols
Ward, William L 7th Reg Cav Vols
Warneke, August G 2e Reg Cav Vols
Warner, George P. F 2e Reg Cav Vols
Warner, William H. D 17th Reg Inf Vols
Warnicke, Edward D 5th Reg Cav Vols
Warren, Charles D. E 1er Reg Cav Vols
Warthen, Henry A. F 1st Reg Cav Vols
Washington, Granville 45e des États-Unis
Washington, John A 5th Reg Cav Vols
Wasson, Edward M. H 15th Reg Inf Vols
Wasson, James I 2e Reg Vet Inf Vols
Wasson, Thomas I 1st Reg Inf Vols
Wasson, Thomas I 12th Reg Inf Vols
Waters, Aaron M 6th Reg Inf Vols
Watkins, James A 6th Reg Cav Vols
Watkins, John C 15th Reg Inf Vols
Watkins, Martin A 3e Reg Inf Vols
Watkins, Samuel D 2e Reg Cav Vols
Watkins, Wilford K 7th Reg Inf Vols
Watkins, William W. Sgt. E 7th Reg Inf Vols
Watson, David K ​​7th Reg Inf Vols
Watson, Frederick 45th US
Watson, John I 6th Reg Inf Vols
Watson, Thomas H 3e Reg Cav Vols
Watterman, Charles Sgt. D 4th Reg Cav Vols
Watts, Felix G 6th Reg Inf Vols
Waugh, Arthur G 6th Reg Inf Vols
Waugh, Charles C. G 4th Reg Inf Vols
Waxler, John T. Cpl. D 4th Reg Cav Vols
Waybright, Cyrus K 8th Reg Inf Vols
Wayne, George W. I 10th Reg Inf Vols
Weaver, Arthur J. 1er lieutenant 2e Reg Inf Vols
Weaver, David D 1st Reg Inf Vols
Weaver, George E 2e Reg Cav Vols
Webb, Francis C 5th Reg Inf Vols
Webb, John D. E 5th Reg Cav Vols
Webb, Milton K 5th Reg Inf Vols
Webb, Thompson C 5th Reg Inf Vols
Webb, William H 8th Reg Inf Vols
Webster, James G 13th Reg Inf Vols
Weddle, James D 7th Reg Inf Vols
Weedon, William H. B 1st Reg Inf Vols
Semaine, William Sgt. A 5th Reg Inf Vols
Weekley, Solomon A 14th Reg Inf Vols
Hebdomadaire, John C 7th Reg Inf Vols
Hebdomadaire, Lorenzo C 7th Reg Inf Vols
Hebdomadaire, Solomon H 4th Reg Cav Vols
Wehei, Julius L 1er Reg Cav Vols
Weir, William C. F 2e Reg Cav Vols
Weisman, William D 1st Reg Inf Vols
Weitzel, William 1er lieutenant 1er Reg Lt Art Vols
Welch, Edwin L. Un 6e Reg Cav Vols
Welch, James D 2e Reg Cav Vols
Welch, James W. C 1st Reg Cav Vols
Welch, Loman Farrier H 4th Reg Cav Vols
Welch, Owen I 7e Reg Cav Vols
Welch, Robert B 1er Reg Cav Vols
Wells, Elliott H 7th Reg Cav Vols
Wells, James I 5th Reg Inf Vols
Wells, John L. C 6th Reg Inf Vols
Wells, Richard A. Waggoner H 4e Reg Cav Vols
Gallois, Anthony I 1er Reg Inf Vols
Gallois, Thomas E. I 2nd Reg Vet Inf Vols
Weltner, John M. I 14th Reg Inf Vols
Weltner, Thomas N. L 2e Reg Cav Vols
Wender, Charles E 1st Reg Inf Vols
Ouest, David E 7th Reg Inf Vols
Ouest, Isaac H 13th Reg Inf Vols
Ouest, John R. E 1er Reg Cav Vols
Ouest, Thomas F. K 5th Reg Cav Vols
West, William A. Capt. 1st Reg Cav Vols
Weston, Isaiah Sgt. B 1st Reg Inf Vols
Wetzell, Jonathan G 6th Reg Inf Vols
Whalen, James E 9th Reg Inf Vols
Wharton, John W. I 10th Reg Inf Vols
Hebdomadaire, James K. G 7th Reg Inf Vols
Wheeler, Samuel D. Cpl. G 7th Reg Inf Vols
Whety, John D. G 6th Reg Inf Vols
Whetzel, Joseph E 6th Reg Inf Vols
Whipkey, Freeman B 7th Reg Inf Vols
Whipkey, Freeman A 10th Reg Inf Vols
Whirley, Ceprian B 7th Reg Inf Vols
Blanc, Alfred M 1st Reg Cav Vols
Blanc, Andrew D 1st Reg Inf Vols
Blanc, Benjamin F. F 4th Reg Inf Vols
Blanc, Charles L 3e Reg Cav Vols
Blanc, David H. L 7e Reg Cav Vols
Blanc, Francis J. Cpl. I 5th Reg Inf Vols
Blanc, Henry 45th US
Blanc, Isaac K 7th Reg Inf Vols
Blanc, James A Ind Exempt Inf Vols
Blanc, James C 1st Reg Cav Vols
White, James J. D 10th Reg Inf Vols
White, James W. E 6th Reg Inf Vols
White, John W. F 4th Reg Inf Vols
White, John W. F 5th Reg Cav Vols
Blanc, Martin D 6th Reg Inf Vols
Blanc, Philip F 1st Reg Cav Vols
White, Richard R. F 6th Reg Inf Vols
Blanc, William H 1st Reg Inf Vols
Blanc, William B 1st Reg Cav Vols
Whitehill, Rezin F 2e Reg Cav Vols
Whiteman, William K 6th Reg Inf Vols
Whitham, Jos. I 1er Reg Inf Vols
Merlan, Théo. F. D 11th Reg Inf Vols
Whitlock, William E. N 6th Reg Inf Vols
Whitney, James G.D 4e Reg Cav Vols
Whitt, George G 2e Reg Cav Vols
Whitt, Jesse F 5th Reg Inf Vols
Whitt, Solomon K. H 5th Reg Inf Vols
Whittlesey, Joseph H. F 4th Reg Inf Vols
Whitzel, John D. O 6th Reg Inf Vols
Whitzell, Peter D 11th Reg Inf Vols
Wiber, William H. D 7th Reg Inf Vols
Wilbur, Edward P. Capt. 7e Reg Cav Vols
Wilds, Franklin F. H 1er Reg Lt Art Vols
Wilds, William J. E 1er Reg Cav Vols
Wilford, Henry H 1st Reg Lt Art Vols
Wilgus, Daniel Slt. 9th Reg Inf Vols
Wilkes, Albert 45e États-Unis
Wilkie, Andrew J. B 7th Reg Inf Vols
Wilkinson, James 45e US
Wilkinson, Mordecai R. Sgt. F 1st Reg Cav Vols
Wilkinson, Samuel A. E 4e Reg Cav Vols
Willhide, Christian K 17th Reg Inf Vols
Williams, Abraham M 6th Reg Inf Vols
Williams, Abraham 45e des États-Unis
Williams, Adolph I 2e Reg Inf Vols
Williams, Alfred H 2e Reg Cav Vols
Williams, Andrew J. F 1st Reg Inf Vols
Williams, Andrew J. E 6th Reg Inf Vols
Williams, Andrew J. H 1er Reg Lt Art Vols
Williams, Caleb C 4th Reg Inf Vols
Williams, Edward J. D 15th Reg Inf Vols
Williams, Elijah L 1st Reg Cav Vols
Williams, Enoch B 4th Reg Inf Vols
Williams, Hugh E 1er Reg Cav Vols
Williams, John E 2e Reg Inf Vols
Williams, John K. 45e des États-Unis
Williams, Lewis A 7th Reg Inf Vols
Williams, Lloyd H 7th Reg Cav Vols
Williams, Matthew F. K 8th Reg Inf Vols
Williams, McConnel Cpl. K 5th Reg Inf Vols
Williams, Owen Cpl. Un 7e Reg Cav Vols
Williams, Peter 45e États-Unis
Williams, Peter E 2e Reg Cav Vols
Williams, Preston 45e des États-Unis
Williams, Samuel Cpl. L 3e Reg Cav Vols
Williams, Samuel E. Un 1er Reg Cav Vols
Williams, Samuel H. 45e US
Williams, Samuel H. C 12th Reg Inf Vols
Williams, Solomon A 14th Reg Inf Vols
Williams, Sylvester K 7th Reg Inf Vols
Williams, Walter G 1st Reg Inf Vols
Williams, William G 5th Reg Cav Vols
Williams, William 45e États-Unis
Williams, Wilson 45e des États-Unis
Williams, Wyatt 45e des États-Unis
Williamson, David F. Adjudant 2e Reg Inf Vols
Williamson, George W. E 7th Reg Inf Vols
Willis, Andrew J. Un 3e Reg Cav Vols
Willis, Charles O. C 13th Reg Inf Vols
Willis, Cyrus H. Cpl. C 2e Reg Cav Vols
Willis, Francis M. Un 3e Reg Cav Vols
Willis, George H. E 5th Reg Inf Vols
Willis, John I 2e Reg Cav Vols
Willis, William T. E 5th Reg Inf Vols
Willison, George W. M 3e Reg Cav Vols
Willoby, Thomas G 6th Reg Inf Vols
Wilson, Adam D 1st Reg Cav Vols
Wilson, Albert Sgt. G 7th Reg Inf Vols
Wilson, Amos G 17th Reg Inf Vols
Wilson, Charles I 2e Reg Cav Vols
Wilson, Charles C 1st Reg Cav Vols
Wilson, Ephraim C 6th Reg Cav Vols
Wilson, George A 5th Reg Cav Vols
Wilson, George E 6th Reg Inf Vols
Wilson, George B. P 6th Reg Inf Vols
Wilson, Hannibal K 1st Reg Vet Inf Vols
Wilson, James F 3e Reg Cav Vols
Wilson, John B 6th Reg Cav Vols
Wilson, John M 2e Reg Cav Vols
Wilson, John E 7th Reg Inf Vols
Wilson, John C. L 1st Reg Cav Vols
Wilson, John W. I 1er Reg Cav Vols
Wilson, Jos. G. B 12th Reg Inf Vols
Wilson, Joseph Waggoner F 4th Reg Cav Vols
Wilson, Joseph Cpl. D 4th Reg Cav Vols
Wilson, Solomon H 9th Reg Inf Vols
Wilson, Thomas H 7th Reg Inf Vols
Wilson, Virginus B 17th Reg Inf Vols
Wilson, William 45e États-Unis
Wilson, William K. K 4th Reg Inf Vols
Wilt, Eli E 6th Reg Inf Vols
Windall, John H. H 9th Reg Inf Vols
Enrouleurs, Charles H 1st Reg Cav Vols
Enroulement, George W. M 2e Reg Cav Vols
Windle, William K 5th Reg Inf Vols
Windsor, Henry H. I 4e Reg Cav Vols
Vin, James I 4th ​​Reg Inf Vols
Winesburg, Oscar F. C 17th Reg Inf Vols
Winesburg, Samuel A 6th Reg Inf Vols
Winfield, Albert K 1st Reg Cav Vols
Winters, Jackson A. G 4th Reg Inf Vols
Winters, Thomas Capt. 1st Reg Cav Vols
Winters, William G 1st Reg Inf Vols
Fils, Lafayette D 14th Reg Inf Vols
Fils, Nathaniel D 14th Reg Inf Vols
Wise, Thomas S. N 6th Reg Inf Vols
Wiseman, John E 1st Reg Inf Vols
Wiseman, Joseph N. M 2e Reg Cav Vols
Witam, James C 1st Reg Inf Vols
Withers, William 45e US
Wolf, Joseph S. E 8th Reg Inf Vols
Wolf, Luther B 6th Reg Cav Vols
Wolvington, Thomas J. C 1st Reg Inf Vols
Bois, Byron G. Cpl. F 4th Reg Inf Vols
Wood, Harvey H. H 6th Reg Inf Vols
Bois, James C.S. Sgt. M 7th Reg Cav Vols
Wood, James T. M 1er Reg Cav Vols
Wood, Jerier N 6th Reg Inf Vols
Wood, John T. B 6th Reg Cav Vols
Bois, Joseph K 6th Reg Inf Vols
Wood, Moses H. Capt. 8th Reg Inf Vols
Wood, Noah A 5th Reg Inf Vols
Wood, Thomas B. H 11th Reg Inf Vols
Wood, William D 1st Reg Inf Vols
Wood, William K 6th Reg Inf Vols
Wood, William B 6th Reg Cav Vols
Wood, William G 2e Reg Cav Vols
Woodall, James I 4th ​​Reg Inf Vols
Woodfield, Joseph L 3e Reg Cav Vols
Woods, William Cpl. Vols F 6th Reg Cav
Woodward, R. M. B 5th Reg Cav Vols
Woodyard, M. E. G 13th Reg Inf Vols
Woodyard, Manly P. D 13th Reg Inf Vols
Wooton, George C. K 1st Reg Vet Inf Vols
Worman, Cornelius H 2e Reg Cav Vols
Worman, Franklin E 2e Reg Cav Vols
Worthington, James A. Cpl. G 6th Reg Cav Vols
Worthington, John P. K 3e Reg Cav Vols
Worthington, William Blacksmith H 1er Reg Cav Vols
Worthington, William M. Asst. Chirurgien 10th Reg Inf Vols
Wright, Gad G 4th Reg Inf Vols
Wright, Henry H. B 14th Reg Inf Vols
Wright, James G. H 4th Reg Cav Vols
Wright, Joseph L 3e Reg Cav Vols
Wright, Major W. C 15th Reg Inf Vols
Wright, William B 7th Reg Inf Vols
Wroe, George N. N 6th Reg Inf Vols
Wroe, George N. N 6th Reg Inf Vols
Wroe, John W. N 6th Reg Inf Vols
Wyant, Henry M. C 6th Reg Inf Vols
Wyatt, Francis M. A 5th Reg Inf Vols
Wycoff, William G 17th Reg Inf Vols
Wyer, Alpheus G 12th Reg Inf Vols
Wyman, Jacob D 1st Reg Inf Vols

Yager, Henry D 1st Reg Cav Vols
Yates, Biddle G 2e Reg Cav Vols
Yates, James A. C 13th Reg Inf Vols
Yates, John C 4th Reg Cav Vols
Yearian, Joseph K 5th Reg Cav Vols
Yearian, Joseph S. K 5th Reg Cav Vols
Oui, Patterson F. Cpl. G 7th Reg Inf Vols
Yingst, David R. H 6e Reg Cav Vols
Yoder, Henry O 6th Reg Inf Vols
Yonkie, Lewis D 4th Reg Inf Vols
Young, Christopher D 1st Reg Inf Vols
Young, Edward P. E 7th Reg Inf Vols
Young, Isaac G 1st Reg Inf Vols
Young, John A 4th Reg Inf Vols
Young, John H. 45th US
Young, Joseph H 1st Reg Cav Vols
Jeune, Loyal G 1er Reg Cav Vols
Young, Philip I 1er Reg Inf Vols
Young, Robert D 4th Reg Inf Vols
Young, Samuel H. I 2e Reg Cav Vols
Young, Thomas N 6th Reg Inf Vols
Yourley, Samuel Musicien G 7th Reg Inf Vols

Zahn, William C. F 1st Reg Cav Vols
Zimmerman, Henry H 7th Reg Cav Vols
Zink, George W. F 4th Reg Cav Vols
Zinn, Joseph A 1st Reg Cav Vols