Douglas A-20J Havoc

Douglas A-20J Havoc


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Douglas A-20J Havoc

Le Douglas A-20J a vu la réintroduction du nez de bombardier en verre, remplacé sur l'A-20G par un nez de canon solide. Alors que le nez solide de l'A-20G avait considérablement amélioré la puissance de feu du Havoc, il rendait également la navigation au-dessus de l'Europe plus difficile.

Pour résoudre ce problème, Douglas a produit un nouveau nez transparent sans cadre avec un panneau avant inférieur plat et a restauré le bombardier à sa position avant l'A-20G. Le nouveau nez signifiait que tous les pistolets .50on, sauf deux, devaient être retirés.

Ces avions étaient équipés d'un viseur Norden et étaient utilisés comme « navire de tête », volant à l'avant d'une formation d'A-20G à nez solide. Toute la formation larguait alors ses bombes sur la marque fixée par le chef des bombardiers. Les Allemands ont vite compris l'importance des A-20 à nez de verre et ont eu tendance à les cibler avant le reste de la formation.

Au total, 450 A-20J ont été construits, dont 165 sont allés à la RAF, où ils étaient connus sous le nom de Boston IV. Environ 80 sont allés à l'Union soviétique, tandis que les avions restants ont commencé à atteindre les unités américaines de première ligne à la fin de 1943. L'A-20J (et l'A-20K similaire) est resté en service dans de nombreuses unités plus longtemps que l'A- à nez solide standard. 20s, et ont été utilisés aux côtés des premiers Douglas A-26 Invaders à nez solide.

Moteur : R-2600-23
Puissance : 1 600 ch au décollage, 1 675 ch en urgence, 1 400 ch à 10 000 pieds
Équipage : 3
Largeur: 61ft 4in
Longueur: 48ft 4in
Poids à vide : 17 117 lb
Poids normal au décollage : 23 748 lb
Masse maximale au décollage : 27 000 lb
Vitesse maximale : 317 mph à 10 700 pieds
Vitesse de croisière : 257 mph
Taux de montée: 8min 48sec à 10 000ft
Plafond : 23 100 pi
Portée : 1 000 miles avec une charge de bombes de 2 000 lb, portée de 2 100 ferries
Canons de fuselage : deux mitrailleuses Browning fixes de 0,50 pouce
Tourelle dorsale : deux mitrailleuses Browning de 0,50 pouces
Position ventrale : une mitrailleuse Browning de 0,50 pouce
Charge normale de bombe : 2 000 lb
Charge maximale de la bombe : 4 000 lb


25 images déchirantes de bombardiers qui ne sont pas rentrés chez eux

La campagne de bombardement stratégique pendant la Seconde Guerre mondiale a coûté la vie à environ 160 000 aviateurs alliés et 33 700 avions sur le seul théâtre européen.

Nous avons collecté des images incroyables des derniers instants des bombardiers de la Seconde Guerre mondiale. Dans la mesure du possible, nous avons ajouté des informations aux images sur le sort de l'équipage.

Continuer à la page 2


J'aime cette photo. J'adore les vieux bombardiers. Cependant, cela ressemble moins à "être entretenu" et plus à "Hé les gars, laissez-vous poser comme si vous travailliez dans l'avion afin que ce photographe puisse prendre une belle photo."

Consultez le fichier TIF - c'est comme 130 Mo mais TRÈS détaillé.

J'allais juste dire, ça ressemble à une photo de gars faisant semblant de travailler, plus qu'autre chose.

Ils ont l'air un peu posés, mais je ne pense pas que "être entretenu" soit vraiment la bonne expression ici de toute façon. Il me semble plutôt qu'ils pré-volent l'avion avant un vol. Vous avez un équipage de conduite qui y jette un coup d'œil, portant leurs uniformes verts et le personnel au sol aide à tirer les accessoires pour s'assurer qu'il n'y a pas de verrouillage hydraulique avant le démarrage. Le gars en vert qui tient l'accessoire est un peu gênant, mais tirer ces vieux radiaux à travers est une tâche lente de toute façon. De plus, l'avion est vraiment propre ! Pas d'insectes sur les fenêtres ou les ailes, les capots et les rabats de capot ont l'air propres et même un gilet de sauvetage frais, ou tout ce que cette chose jaune est dans la fenêtre. J'imagine que juste avant un vol, vous jetez simplement cette veste dans votre station, sautez et aidez à inspecter l'avion.

Ça a l'air un peu posé pour la photo, mais encore une fois, être entretenu n'est pas la bonne phrase à en juger par son apparence.

J'aime cette photo. J'adore les vieux bombardiers.

Et le gars qui tient l'accessoire porte un casque de vol pour une raison quelconque.

Immédiatement la première chose qui m'est venue à l'esprit lol. J'ai été dans beaucoup trop de ces " on dirait que vous faites quelque chose pour que nous puissions prendre une photo " pour ne pas reconnaître ce visage / cette pose.

Est-ce que quelqu'un sait ce qui est arrivé à ce kamikaze ?

Parce que je suis une personne folle quand il s'agit de ces choses. voici un angle alternatif, comme le montre la bibliothèque du congrès record d'une série de trois photos :

Tout ce avec quoi nous devons travailler est 1942, un schéma de peinture camouflage et un numéro de queue se terminant par 35 (en supposant 2, 3 ou 6 avant le 35 ?). Les modèles 1941/2 avec un auvent entièrement en verre à l'avant sont probablement le modèle C (A-20C), et non le A-20J comme indiqué dans l'article. Js étaient là plus tard dans la guerre. Le schéma de camouflage semble être le schéma de type britannique, comme illustré ici sur un Hurricane et un Spitfire britanniques.

La plupart des bombardiers américains basés au Royaume-Uni, au début de la guerre, n'étaient que de simples bruns. C'est probablement un bombardier qui était destiné à être envoyé au Royaume-Uni pour un prêt/prêt-bail afin que nous puissions ensuite rechercher "A-20C BO" - le Royaume-Uni a appelé le A-20 le Boston, pas le Havoc. Une photo prise en 1942 signifie que la cellule a été fabriquée en 1941 ou 1942

"A-20C BO" nous donne les résultats de la photo publiée ici sur reddit, l'ajustement à "a-20C BO 41" nous donne ci-dessous où nous trouvons la photo !

Douglas A-20C-BO Havoc/41-19635

Attribué à la Royal Air Force mais non livré.

Livré à l'armée de l'air des États-Unis.

Radié, 3 juin 1944 à Pueblo, CO

C'était probablement à la base aérienne de l'armée de Pueblo, ce qui est maintenant l'aéroport commémoratif de Pueblo. Donc, comme d'autres l'ont dit, mis au rebut. Il y a de fortes chances qu'il n'ait jamais vu d'action car le récupérer du Royaume-Uni aurait été pénible pour un petit bombardier comme celui-ci.


Douglas A-20J Havoc - Historique

Construit comme un A-20J-15-DO.

Prise en charge avec l'armée de l'air des États-Unis sous le numéro 43-21709.

Aux actifs de guerre, Seacy Field, Stillwater, OK.

Du 9 mai 1948 à D'ici 1951

À Paul Mantz Air Service, Burbank, CA avec le nouveau c/r NC67932.

Sièges passagers pour quatre avec fenêtres installées.

À Potter Aircraft Service Inc, Burbank, CA avec le nouveau c/r N67932.

À McCarthy Oil Co./Glen L. McCarthy, Houston, TX avec le nouveau c/r N22M.

Du 16 septembre 1951 à En 1954

Conversion exécutive effectuée. Un siège passager et une fenêtre ont été ajoutés derrière le pilote.

Du 15 février 1954 à Vers 1955

À Valley Hail Suppression, Scottsbluff, NE gardant c/r N22M.

À James M. Cook Co, Jacksboro, TX gardant c/r N22M.

Du 30 août 1955 à D'ici 1959

À C. T. McLaughlin, Snyder, TX gardant c/r N22M.

À Vest Aircraft and Finance Co, Denver, CO gardant c/r N22M.

De décembre 1959 à Vers 1960

À Jack Adams Aircraft Sales, Memphis, TN, gardant c/r N22M.

À George Treadwell, Shelby, TN gardant c/r N22M.

Du 21 février 1962 à En 1967

À Billy Hicks, McGehee, AR gardant c/r N22M.

Du 9 janvier 1967 à Vers 1968

À Jupiter Inc, Houston, TX gardant c/r N22M.

De décembre 1968 à Vers 1970

À I. N. Junior Burchinall, Paris, TX gardant c/r N22M.

Du 6 août 1970 jusqu'en 1974

À William F. Farah, El Paso, TX gardant c/r N22M.

Etat civil révisé.
Immatriculation révisée pour indiquer la nouvelle propriété.

À William F. Farah, El Paso, TX avec le nouveau c/r N3WF.

Restauré.
Restauré à El Paso, Texas.

Certificat de navigabilité pour N3WF (A-20G, 21356) délivré.

Premier vol post-restauration.


Photographe: Peter Nicholson
Remarques: A-20G Havoc 43-21709 pendu à El Paso en octobre 1978.


Photographe: Glenn Chatfield
Remarques: Comme Oshkosh, WI

Du 23 septembre 1989 jusqu'en 1991

Au Smithsonian-National Air and Space Museum, Washington, DC.
Transféré au Smithsonian en tant que don. Le transfert a peut-être été contesté par la suite.
Consulter le dossier de localisation

Prêté au musée de l'air libéral, aéroport municipal libéral, libéral, KS.
La date de livraison est fournie.
Consulter le dossier de localisation

Du 16 septembre 1991 à D'ici 2004

Au Lone Star Flight Museum, Scholes Field, Galveston, TX.
Consulter le dossier de localisation

Arrivé à Galveston et exposé.


Photographe: Stéphane Tournay
Remarques: Photographié au Lone Star Flight Museum.


Photographe: Mark Kennedy
Remarques: A-20 Havoc (Lone Star Flight Museum) à Scholes Field, Galveston, Texas, novembre 2001

Du 15 janvier 2004 à D'ici 2006

Exploité par Waltrip Aviation, Galveston, Texas.

Au musée de l'aviation de Wirraway/Stephen Searle, Kallangur, QLD.
Pas immédiatement déménagé en Australie ou de Galveston.

Les moteurs ont été retirés à Galveston pour une révision.

Transporté par voie terrestre. Livré à Aero Trader/Carl Scholl, aéroport de Chino, Chino, Californie.
Déménagé de Galveston, TX, à Chino, CA. Le plan était de restaurer la cellule à Chino et de l'utiliser pour la formation des équipages avant l'expédition en Australie.
Consulter le dossier de localisation

La restauration a commencé.
Travail réalisé par Aero Trader à Chino.

À Lewis Fighter Fleet Llc/Rod Lewis, San Antonio, TX avec le nouveau c/r N747HS.

Basé à Lewis Air Legends/Rod Lewis, Lewis Ranch Airport, San Antonio, TX.
Consulter le dossier de localisation


Photographe: Terry Fletcher
Remarques: À 2017 EAA Airventure à Oshkosh


Photographe: Terry Fletcher
Remarques: à l'EAA AirVenture 2017 à Oshkosh


Douglas A-20J Havoc - Historique

Le 26 octobre 1938, un avion de développement privé effectua son premier vol à El Segundo en Californie. Conçu par Jack Northrop et Edward Heinemann, et développé à l'origine pour répondre à une spécification d'attaque de l'US Army Air Corps, le nouvel avion était propulsé par deux moteurs et avait un train d'atterrissage tricycle. Malheureusement, cet avion a été détruit dans un accident mortel le 23 janvier 1939. Il semble que l'avion n'a pas réussi à gagner la commande américaine et a été développé pour répondre à une commande de 100 passée en février 1939 par le gouvernement français pour l'Armée de l' Air. Le nouvel avion, un bombardier d'attaque bimoteur à ailes hautes, s'appelait d'abord Douglas DB-7. Le 17 août 1939, le premier avion de série effectua son vol inaugural. En janvier 1940 commencèrent les premières livraisons de l'avion aux Français et le 31 mai 1940 ils commencèrent les opérations.

Il s'agit d'un Boston III britannique mais c'est le même que le Havoc A-20A américain et ressemble à l'avion de Port Moresby
Après la chute du gouvernement français, les avions restants de la commande et des avions supplémentaires ont été livrés au gouvernement britannique et une commande a également été passée pour plus d'avions et une commande également passée par les États-Unis. Le nouvel avion était connu sous divers noms. Les Britanniques l'appelaient le Boston, tandis que les États-Unis l'appelaient le A-20 Havoc et il portait également les désignations BD-2, F-3 et P-70.

Après 63 A-20, le sous-type changea et le Douglas A-20A fut le premier produit en nombre (153).

Des avions ont également été construits dans les usines d'El Segundo (tous les 63 A-20, tous les 153 A-20A), de Long Beach (tous les 998 A-20B), de Californie et d'Oklahoma City (668 A-20B et tous les 2 850 A-20G). comme par Boeing (140 A-20C) à (je pense) Seattle, Washington. Je ne sais pas où ont été construits les 402 A-20H et les 450 A-20J. Beaucoup de ces avions ont été convertis en d'autres variantes.

Modèle A-20A
Le bombardier d'attaque Douglas A-20A Havoc mesurait 14,6 mètres de long avec une envergure de 18,7 mètres. Il était propulsé par deux moteurs radiaux à deux rangées de cylindres Wright R-2600-11 Double Cyclone 14 de 1600 ch avec compresseur à deux vitesses et hélices à trois pales. Ceux-ci ont donné à l'avion une vitesse maximale d'environ 475 à 500 km/h et une vitesse de croisière de 439 km/h. La masse maximale au décollage était peut-être de 7 575 kg (versions ultérieures de 12 338 kg). La portée était de 1 600 à 1 754 km avec une charge normale de bombes. L'armement de l'A-20A était à l'origine deux mitrailleuses Browning de 0,303 pouce de chaque côté du nez inférieur. Les deux extérieurs étaient dans un blister de pistolet fixe tandis que les deux autres étaient montés à l'intérieur du nez.

L'avion avait également une mitrailleuse double 0.303 en position de canon dorsal ainsi qu'une seule mitrailleuse 0.303 sous le fuselage pour les attaques par le bas et l'arrière. Des canons Browning supplémentaires pourraient également être montés à l'arrière de chaque nacelle moteur. Ceux-ci étaient pointés vers l'arrière et actionnés par le tireur dorsal à l'aide d'une pédale. La capacité de la bombe était de 454 kg (environ 1000 livres). L'équipage était composé d'un pilote, d'un mitrailleur dorsal et d'un mitrailleur de nez/viseur à la bombe.

En 1940, deux chasseurs/bombardiers d'attaque Douglas A-20A-DE Havoc (DE signifiant Douglas et El Segundo), numéros de série 40-176 et 40-173, ont été construits à l'usine d'El Segundo. Ceux-ci ont été affectés au 89th Bomb Squadron du 3rd Bombardment Group et tous deux ont finalement abouti en Nouvelle-Guinée.

Alors qu'ils étaient en Australie sur le chemin de la Nouvelle-Guinée (voir plus loin pour plus de détails), les avions étaient parmi les nombreux modifiés. La position du bombardier a été supprimée et le nez en verre remplacé par un nez en aluminium (voir la photo du "Strawberry Roan" en bas à gauche par rapport au Boston III en haut à droite). Les avions ont été modifiés à Brisbane (à la base de la Royal Australian Air Force à Amberley). Ces modifications étaient sous la direction du capitaine (plus tard lieutenant-colonel) Paul Irving "Pappy" Gunn et du commandant du 8e escadron de bombardement de l'USAAC, Bob Ruegg. Gunn a décidé de remplacer les mitrailleuses existantes à quatre nez .303 par des canons de calibre 50 et d'en ajouter deux ou peut-être quatre.

Ces avions n'avaient qu'un pilote et un mitrailleur dorsal. Il n'y avait pas de mitrailleur de nez / viseur de bombe car le nez a été modifié pour inclure plus de canons. Les avions semblent avoir eu deux ou quatre canons de nez, deux canons dans des nacelles évasées sur la face inférieure du nez et deux autres canons à l'intérieur de ces canons (un total de six ou huit canons).

89E ESCADRON DE BOMBES, 3E GROUPE DE BOMBARDEMENT, CINQUIEME FORCE AERIENNE

Le 89e Escadron de bombardement de l'US Army Air Corps (USAAC) faisant partie du 3e groupe de bombardement (également signalé comme 3e groupe de bombardement et 3e groupe d'attaque) s'est rendu en Australie en arrivant à Brisbane, Queensland, sur le SS Ancon le 25 février 1942 après 25 jours de mer. Ils installent leur campement à Ascot, en face de l'hippodrome Eagle Farm. Le 3e groupe de bombardement comprenait 17 officiers et 784 hommes de troupe qui n'avaient pas d'avion et très peu de véhicules terrestres. En plus du 89th Squadron, il y avait aussi les 8th, 13th et 90th Bomb Squadrons. Le 10 mars 1942, ils déménagent à Charters Towers, Queensland (1070 km au nord-ouest de Brisbane et 107 km au sud-ouest de Townsville). Le 89e escadron de bombardement est devenu une partie de la cinquième force aérienne à ce moment-là.

Fin mars ou début avril, le 8e escadron a reçu de vieux bombardiers en piqué Douglas A-24 Dauntless mais les autres escadrons sont restés sans avions. Le 89th Squadron n'a reçu ses avions qu'en août 1942. Le capitaine Paul Irving "Pappy" Gunn a modifié les 24 avions reçus en ajoutant quatre canons de calibre 0.50 au nez et en remplaçant (je crois) les deux mitrailleuses 0.303 dans les carénages et les deux à l'intérieur de cela. Cependant, les mitrailleuses 0.303 sont peut-être restées.

Le 17 août 1942, le 89th Squadron quitta Charters Towers pour Townsville où ils embarquèrent à bord du MV Maetycker-Batavia et s'est rendu à Port Moresby dans ce qui est maintenant la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Son quartier général est resté en Australie jusqu'en janvier 1943. Je suppose que les avions ont volé directement à Port Moresby. Les A-20A sont partis pour Port Moresby le 29 août 1942. Ils ont survolé Townsville, Cairns et Horn Island.

Le 89th Bomb Squadron a commencé à utiliser des Havocs à partir de Port Moresby le 31 août 1942. Le 20 mai 1943, ils ont déménagé à Dobodura, en Nouvelle-Guinée. Le 89th Bomb Squadron semble avoir utilisé un certain nombre d'aérodromes à Port Moresby.

AÉRODROMES DE PORT MORESBY

Il y avait cinq aérodromes de guerre à Port Moresby et dans ses environs. Les éléments suivants sont pertinents pour cet article :

Three Mile - Kila ou Kila Kila Drôme
Celui-ci était situé à trois milles (évidemment) au sud-est du centre-ville. C'est sur le chemin de Bootless Bay et pendant que vous conduisez de la ville à Bootless pour plonger, vous passez au-dessus des restes de l'aérodrome. Il a été construit en 1933 et n'était pas pavé à l'origine et pendant la saison des pluies, il y avait d'énormes ornières causées par les roues dans la boue. C'est maintenant une école, un terrain de golf et une caserne de police.

Kila Kila Drome, probablement peu après sa constructionKila Kila Drôme le 27 décembre 1943
En regardant vers Port Moresby

Five Mile - Quartiers Drôme
Celui-ci était situé à cinq milles au nord-est de la ville et était très grand. Les photos le montrent avec de nombreuses voies de circulation et revêtements. Il avait deux pistes parallèles de 6 000 pieds. Les voies de circulation effectivement connectées à Seven Mile (voir ci-dessous). Aujourd'hui, il reste des vestiges des pistes et des voies de circulation parmi la zone industrielle qui couvre une grande partie de l'aérodrome. Le haut-commissariat australien se trouve également sur l'ancien aérodrome, tout comme le stade de football de Port Moresby. Le quartier général de la cinquième force aérienne était basé sur l'aérodrome.

Seven Mile - Jacksons Drôme
Cet aérodrome a été construit avant la guerre. Il avait deux pistes parallèles et a été utilisé pour la première fois par la Royal Australian Air Force en 1942. Il a été développé davantage lorsque les forces américaines sont arrivées en grand nombre. Cet aérodrome disposait d'un « crash strip » spécifique. Il a été conseillé aux pilotes volant à partir des quatre autres aérodromes de Port Moresby d'utiliser Seven Mile et cette piste en particulier. C'était pour deux raisons principales, l'une, s'ils s'écrasaient sur une seule piste à Three Mile, cela mettrait cet aérodrome hors service pour une période immédiate et pourrait l'avoir mis hors service pendant une période prolongée s'il s'agissait d'un accident majeur. Deuxièmement, Seven Mile avait de meilleures installations médicales.

Le nom alternatif de l'aérodrome était à la mémoire du chef d'escadron de pilotes de la RAAF, John Jackson, qui a été abattu et tué au combat le 28 avril 1942 aux commandes d'un P-40E.

C'est maintenant l'aéroport international de Jacksons, le principal aéroport de Papouasie-Nouvelle-Guinée.

89E ESCADRON DE BOMBES À PORT MORESBY

En janvier et mars 2006, j'ai reçu des courriels de Dick Kelly dont le père, John G. Kelly, était pilote dans le 89th Bomb Squadron. John Kelly a tenu un journal et Dick a fourni quelques détails du journal sur ce qui est arrivé à certains des avions et des pilotes du 89e.

Il semble que lorsque le 89th Bomb Squadron est arrivé à Port Moresby, il se peut qu'il ait d'abord été localisé à Three Mile (Kila Drome). Cependant, comme mentionné, cela n'était pas pavé et pendant la saison des pluies, c'est devenu un peu un tas de boue et d'énormes ornières se sont formées dans le sol, causant des problèmes aux avions. Il semble qu'ils aient déménagé à Five Mile (Wards Drome) pendant au moins une partie de la saison des pluies. Le 9 novembre 1942, Kelly a transporté 40-132 sur un vol de 20 minutes. Cela peut avoir été de Three Mile à Five Mile.

Les pilotes, artilleurs et ingénieurs du 89th Squadron à Kila Kila Drôme

Le 4 décembre 1942, ils volaient toujours hors de Wards, mais ils retournèrent plus tard à Three Mile. Le 10 décembre 1942, Kelly enregistre le convoyage d'un avion 3159 pendant 20 minutes. C'était peut-être le retour à Three Mile. Ils semblent également avoir décollé de Seven Mile et la photo du 40-132 "Carolina" à droite y a été prise (bien qu'il soit possible que l'avion ne se soit rendu à Seven Mile pour atterrir qu'en raison de problèmes).

Quelques avions de la 89e escadrille

Numéro de sérieNomPilote normalcommentairesphoto
40-132CarolineJohn KellyAnciennement appelée Dragon Lady et Riff Raff
40-173Rouan aux fraises(Jarrett) Bill RoanAnciennement appelé Sandman japonais
40-176CindyEdward Richardson
40-3151Tondeuse à gazon volanteBill Beck, bien qu'Edward Richardson l'ait écraséMalgré les rapports, il n'a jamais été nommé "Grass Cutter"
40-139Femme de ménage au JaponCapt Klatt
40-077Bon de guerre spécialRiz LyonAnciennement appelé "Baby Dumpling"

"Strawberry Roan" avec équipage au sol et aérien
Bill Roan est à gauche
"Strawberry Roan" avec certains des pilotes du 89th Squadron
De gauche à droite Edward Richardson, Conn, Mayo, Bill Roan

Histoire de certains des avions

Le 2 décembre 1942, le premier lieutenant Edward Ray Richardson a écrasé l'avion 40-3151 "Flying Lawnmower" (voir photo à droite) lorsqu'il est sorti de la piste alors que l'hydraulique avait été abattu lors d'un raid au cap Killertoy (?). Cet avion appartenait vraiment à Bill Beck. Il est maintenant (2007) le président de la 89/3rd Association qui tient sa réunion dans le Colorado au début de 2007.

L'avion de Bill Beck "Flying Lawnmower" après
Richardson s'est écrasé à l'atterrissage en décembre 1942
Une clôture de "Flying Lawnmower" montrant son logo

Le 8 janvier 1943, le crash de John Kelly a fait atterrir "son" avion 40-132 (qui s'appelait "Carolina" d'après sa région d'origine - auparavant cet avion s'appelait "Dragon Lady" et "Riff Raff"). Il avait été en mission à Lae en Papouasie, mais comme il a eu une défaillance hydraulique au début, il a apparemment passé plus de trois heures à essayer de descendre toutes les roues. Il a enfoncé les portes du bombay mais n'a pas pu les fermer, a largué ses bombes et finalement il s'est écrasé à Seven Mile. C'était parce qu'il disposait de meilleures installations médicales et de sauvetage et que leur propre aérodrome n'était pas mis hors service. Voir la photo ci-dessous à droite. Comme vous pouvez le voir, le train d'atterrissage de l'avion n'est pas sorti et il a subi pas mal de dommages sur son fuselage, ses ailes, ses moteurs et, bien sûr, le train d'atterrissage.

Le 13 février 1943, des photos montrent Richardson comme l'un des pilotes du 40-173. Cet avion était "Strawberry Roan" mais s'appelait autrefois "Japanese Sandman". "Strawberry Roan" a été attribué au lieutenant (Jarrett) Bill Roan. On m'avait dit que le nom de l'avion était dû au fait que Bill Roan avait les cheveux roux (drôle, s'il était australien, son avion s'appellerait "Bluey Roan" !) réunion du 89th Squadron ayant un avion nommé d'après ses cheveux roux. Elle croyait que c'était Mme Roan qui, selon elle, était rousse. Je ne sais pas si Roan s'est marié en Nouvelle-Guinée. Au début de 2007, on m'a dit qu'il habitait à San Antonio, au Texas. En février 2017, j'ai reçu un e-mail de la fille de Bill (Mary Roan Lang) qui m'a informé que Bill avait les cheveux bruns, tout comme sa mère. La rousse était en fait la grand-mère de Bill, donc l'avion portait évidemment son nom.

En décembre 2007, j'ai reçu un e-mail de Bill Swain qui m'a dit que l'avion nommé d'après une femme aux cheveux roux était « Kentucky Red », qui portait le nom de l'épouse de son pilote, Jack Taylor.

Un patch fait du logo de Bill Beck's
avion "Flying Lawnmower" qu'il portait sur sa veste de vol
"Strawberry Roan" montrant que le pilote est le lieutenant J. Bill Roan

Un facteur de complication pour identifier lequel des deux avions est celui maintenant situé au large de l'île de Loloata est que la fille du lieutenant Richardson m'a informé qu'elle avait une photo de "Strawberry Roan" dont la famille avait toujours eu l'impression qu'il s'agissait de l'avion de leur père. (voir photo en haut à droite qui est vraisemblablement la photo). Il l'a certainement piloté mais ce n'était pas "son" avion. J'avais espéré en savoir plus à ce sujet, mais je n'ai jamais eu de réponse de la famille. La série de photos sur cette page d'avions, de pilotes et d'équipages a été prise le 13 février 1943 selon le journal de John Kelly. Il semble que "Strawberry Roan" n'ait été utilisé que comme accessoire pour tous les pilotes avec lesquels ils devaient être photographiés. De plus, nous savons que "Strawberry Roan" ne s'était pas écrasé à cette date.

"Carolina" après que John Kelly l'ait écrasé à Seven Mile"Carolina" avec Riz Lyon après son crash à Three Mile

Le 24 février 1943, Kelly a volé 40-176 en mission à Mubo. Il rapporte que Bill Roan a eu des problèmes de moteur sur cette mission. Comme il est probable que Roan volait "Strawberry Roan", il était plus probable que 40-173 était "Strawberry Roan" et que 40-176 ne l'était pas. J'ai ensuite été informé par Michael Claringbould (voir références) en mars 2006 que le 40-176 s'appelait "Cindy" et confirmait que le 40-173 était "Strawberry Roan". D'après le journal de Kelly, je savais que quelque temps après mais probablement bien avant le début du mois d'avril 1943, Richardson avait eu un autre accident, cette fois en 40-176 "Cindy". Son mitrailleur était le S/Sgt Powell. Powell était normalement l'artilleur de John Kelly. Powell s'est retrouvé à l'hôpital avec des blessures au dos. Cela devait être bien avant le début du mois d'avril car Powell était dans un autre accident vers le 10 avril, il devait donc avoir récupéré à cette date. Michael Claringbould m'a informé en mars 2006 que le 40-176 s'est écrasé le 5 mars 43 (le site Web de Warbirds-Central - voir les références - dit qu'il a été perdu le 8 mars 1943). Cela correspond à ce que dit le journal de Kelly. Claringbould indique que l'avion a amerri près du rivage, dans la baie Bootless.

Début mars 1943, Kelly et le lieutenant Riz Lyons partent en permission pour l'Australie. Pendant leur absence (presque trois semaines), il semble que 40-176 se soient écrasés, d'où la raison pour laquelle il n'y a pas de rapport plus détaillé dans le journal de Kelly. Pendant qu'ils étaient en Australie, leur escadron a été impliqué dans de violents combats dans la bataille de la mer de Bismark. Lorsque Kelly revint le 18 mars 1943, il écrivit à ses parents que 40-132 "Carolina" étaient sortis de l'hôpital. Il vola le 22 mars 1943 en 40-139 et le 24 mars 1943 il recommença à voler en 40-132.

"Rouge Kentucky""Kentucky Red" avec l'équipage de l'escadron

Les 8 et 9 avril 1943, Kelly a piloté 40-132 "Carolina" en mission. Le 11 avril 1943, Kelly a écrit dans son journal que "Carolina" était en réparation et avait besoin d'au moins une semaine de plus avant qu'il ne vole à nouveau. Par conséquent, le deuxième accident du 40-132 "Carolina" a dû se produire le 10 avril 1943. Il était piloté par Riz Lyons (dont l'avion était normalement "War Bond Special") lorsque la roue avant semble s'être effondrée lors de l'atterrissage. Voir la photo ci-dessous à gauche. Cela devait être le 10 avril 1943, car le 24 avril 1943, Kelly écrit que l'artilleur de Lyons avait été le S/Sgt Powell et que Powell s'est de nouveau retrouvé à l'hôpital avec des blessures au dos. C'était sa deuxième fois à l'hôpital, rappelez-vous qu'il était en 40-173 lorsqu'il s'est écrasé avec Richardson aux commandes. En outre, Kelly a rapporté le 24 avril que Lyon s'était presque remis de ce deuxième accident lorsqu'il a contracté la dengue. 40-132 "Carolina" a été rendu à Kelly le 21 mai 1943.

Du 13 au 20 avril 1943, tous les avions de l'Escadron sont cloués au sol tandis que les circuits de carburant sont changés.

Le 20 avril 1943, John Kelly pilotait le 40-173 "Strawberry Roan" lorsqu'un moteur ne cessait de se couper au décollage. Il est revenu 40-173. Ils s'envolaient de Three Mile Drome (Kila) à ce moment-là. Je me demande si cela était dû au remplacement des systèmes de carburant?

L'AVION DOUGLAS A-20 s'écrase dans l'eau DANS LA RÉGION DE PORT MORESBY

Deux avions Douglas A-20 Havoc se sont écrasés dans la région de l'île Loloata à Bootless Bay.

40-176 - "Cindy"

William Langley (au centre) devant "Maid in Japan"
Le premier avion est le 40-176 "Cindy". Comme je l'ai indiqué plus haut, cela a été attribué au 89th Bomb Squadron du 3rd Bombardment Group. Le pilote du 40-176 lorsqu'il s'est écrasé était le premier lieutenant Edward Ray Richardson. Le tireur était le sergent-chef D. L. Powell. Cet avion aurait eu une panne de moteur bâbord et s'est écrasé le 5 mars 1943. Richardson a mis l'avion dans l'eau à Bootless Bay, au sud-est de Port Moresby. Cet emplacement est presque en ligne directe avec les pistes de Seven Mile. Comme mentionné précédemment, c'était l'aérodrome préféré pour les atterrissages forcés potentiels.

Le 19 mars 1943, sa cellule concurrente fut remontée à la surface et complètement récupérée par les ingénieurs américains. Il a été démonté et ramené à 3 Mile. La panne du moteur bâbord correspond à l'avion situé au large de Loloata mais puisque cet avion a été récupéré, l'avion situé au large de Loloata ne peut plus être 40-176.

40-173 - "Roan Fraise"
Le deuxième avion connu pour s'être écrasé à proximité dans l'eau est le 40-173. Cela s'appelait "Strawberry Roan" et, comme mentionné précédemment, il était nominalement attribué au lieutenant Bill Roan. Le pilote de cet avion lorsqu'il s'est écrasé était le sous-lieutenant William Langley. 40-173 a eu des problèmes hydrauliques et Langley n'a pas pu sortir son train d'atterrissage. Pour aggraver les choses, un moteur s'est coupé. La date donnée pour le crash du 40-173 sur le site Web Pacific Wrecks (voir les références ci-dessous) est le 23 avril 1943. Cependant, John Kelly dans son journal dit que cela s'est produit le 22 avril 1943. Le site Web dit également que le tribord moteur en panne mais si c'est correct, alors l'avion sur lequel j'ai plongé et qui fait l'objet de cet article n'est pas le 40-173. L'avion qui s'est écrasé a atterri à Bootless Bay. Le journal de John Kelly laisse entendre que le 40-173 ne revenait pas d'une mission mais peut-être d'un vol d'entraînement ou même d'essais de l'avion après ses problèmes de moteur du 21 avril. Le site Web Warbirds-Central (voir références) dit qu'il a été perdu le 26 avril 1943 au combat, mais nous savons que ce n'était pas vrai. Michael Claringbould dit que l'avion effectuait un vol d'essai après ses problèmes de moteur le 20 avril 1943 et c'est logique. Quant au 40-176, il est en ligne presque directe avec les pistes de Seven Mile.

On m'avait dit que l'avion sur lequel j'avais plongé revenait d'une mission à Guadagasal sur la piste Salamauato Wan. Cependant, cela semble être incorrect comme vous le verrez. Quoi qu'il en soit, l'histoire était que l'avion était sur le point de tourner sur la ligne pour atterrir à Seven Mile (l'aérodrome de Jackson maintenant l'aéroport international de Jacksons). Bien que les deux avions étaient probablement basés à Three Mile lorsqu'ils se sont écrasés et que l'emplacement de l'épave soit presque en ligne droite avec la piste de Seven Mile, nous savons que le 40-173 "Strawberry Roan" ne revenait pas d'une mission. Cependant, comme Seven Mile était la piste d'atterrissage préférée, il était probable que 40-176 tentait de revenir à Seven Mile. L'avion semble avoir subi une panne de moteur. Le moteur bâbord est tombé en panne sur l'avion dont je parle (voir plus loin pourquoi nous le savons) et c'est aussi le moteur qui aurait échoué sur le 40-176 "Cindy". Le moteur tribord serait tombé en panne le 40-173 (selon le site Web Pacific Wrecks du 20 mars 1943) mais comme le 40-176 "Cindy" a été récupéré peu de temps après son crash, il semble que le seul avion possible que cela puisse être est 40-173 "Roan Fraise". Par conséquent, ce rapport est incorrect.

Lt Edward Ray Richardson
Quoi qu'il en soit, comme il apparaît maintenant que l'avion au large de l'île de Loloata est le 40-173 "Strawberry Roan", voici ce qui s'est passé. Le pilote du 40-173 n'était pas Bill Roan mais le 2nd Lieutenant William Langley avec un mitrailleur inconnu. L'avion revenait à Three Mile parallèlement à la côte ou tentait de s'aligner avec Seven Mile lorsqu'il a subi une panne de moteur à bâbord (et non à tribord) et le lieutenant Langley a baissé les volets (nous le savons car ils sont baissés maintenant) et a fait un très atterrissage réussi sur l'eau. L'avion aurait tourné autour de 90 ° à bâbord (à gauche). Langley et son mitrailleur se sont échappés de l'avion avant qu'il ne coule. C'était le 5 mars 1943.

Par conséquent, je pense que l'avion est le 40-173 "Strawberry Roan".

AUTRES CHOSES INTÉRESSANTES

Le Lt Richardson a effectué 59 missions et obtenu deux DFC. Après avoir servi dans le Pacifique, il a transporté des Douglas A-26 Invaders en Europe avant d'être réaffecté aux États-Unis. Plus tard, il est devenu capitaine et après avoir servi dans l'Army Air Corps, il est allé à l'université puis est entré dans l'armée. Il accède au grade de colonel. Edward Richardson est décédé en décembre 1976 des suites d'une longue maladie.

En janvier 1943, Langley et Richardson sont arrivés une nuit dans la tente de Kelly ivres. Ils lui ont chanté Joyeux anniversaire, même si ce n'était pas son anniversaire jusqu'au 14 février 1943, lorsque Kelly a eu 23 ans. Kelly est allé à Brisbane pour tester de nouveaux A-20 en juillet et août 1943. Il rapporte que Langley est rentré chez lui à l'été de 1943 (je suppose que c'est l'été du nord, donc il est parti vers août 1943).

Le 6 novembre 1980, Dik Knight, propriétaire de l'île de Loloata, située à environ 20 km à l'est de Port Moresby, faisait de la plongée avec tuba avec un chercheur sur un récif au large de l'extrémité sud-est de l'île lorsqu'il a aperçu le nez d'un avion. Lui et le chercheur ont commencé à chercher l'avion et en peu de temps, Dik avait trouvé un avion. C'était l'A-20 Havoc.

Aujourd'hui, l'avion est situé du côté est d'un petit récif de corail à environ 16 mètres et est balisé. L'emplacement réel de l'avion est la lecture GPS 9° 33' 07"S 147° 17'35"E en utilisant WGS84.

L'eau ici est assez sale et la visibilité à quelques mètres seulement. Nagez jusqu'à la bouée avant de descendre (car vous ne la trouverez peut-être pas en raison d'une mauvaise visibilité). Vous constaterez que l'avion repose relativement à plat sur le fond, face au sud avec le cockpit (rappelez-vous qu'il manque le nez) contre un récif de corail. Le fond est d'environ 18 mètres environ. En partant du cockpit, vous pouvez voir que les jauges ont pratiquement toutes été retirées de l'avion mais que le siège, les manettes des gaz, le joystick et les autres commandes restent intacts. Vous verrez que l'hélice du moteur bâbord est intacte, pas du tout repliée. Cela prouve que le moteur bâbord ne tournait pas lorsque l'avion a heurté l'eau, comme si c'était le cas, les pales seraient repliées comme les pales du moteur tribord sont repliées. Cela montre que le moteur tribord fonctionnait lorsque l'avion s'est écrasé. Les deux ailes sont intactes, sans aucun signe de dommages causés par la mitrailleuse, ce qui indique en outre que la cause de l'écrasement était une panne de moteur, sans rapport avec l'action ennemie.

L'étai bâbord ne montre aucun signe de torsion,
ce moteur ne tournait pas quand
l'avion a heurté l'eau
Le moteur tribord - notez que les pales de l'hélice
sont courbés en arrière montrant qu'il était en marche quand
l'avion a heurté l'eau

En remontant de l'extrémité de l'aile bâbord au fuselage, vous remarquerez que l'aileron bâbord (qui était recouvert de tissu, comme le gouvernail de queue et les gouvernes de profondeur) est incliné vers le haut. L'aileron correspondant à tribord est incliné vers le bas. Ce serait comme prévu si le pilote était aux prises avec un moteur bâbord défaillant et contrecarrait le côté bâbord désormais "plus lourd". Plus près de l'avion, les volets intérieurs et extérieurs sont complètement déployés sur les deux ailes, comme on pouvait s'y attendre d'un atterrissage forcé contrôlé.

En vous déplaçant vers la queue, vous verrez presque immédiatement la position dorsale du pistolet. La verrière est manquante, vraisemblablement jetée par le mitrailleur alors que l'avion se préparait à un atterrissage forcé. Les doubles canons de la mitrailleuse sont bien visibles, rangés dans son compartiment de rangement. Comme mentionné précédemment, le gouvernail et les ascenseurs recouverts de tissu sont visibles sur les bords de fuite de la queue. Le gouvernail et le gouvernail de direction bougent tous les deux, il est possible de les pousser tous les deux de bâbord à tribord et vice-versa.

Le bout d'aile tribordLa queue - notez le tissu recouvert
gouvernail et ascenseur

Revenez le long du côté tribord du fuselage et vous arriverez à l'aile tribord. Vous remarquerez que les pales sont pliées vers l'arrière à cause du contact avec l'eau, indiquant que ce moteur tournait lorsque l'avion a heurté l'eau. Vous verrez également que la courbure des lames n'est pas aussi dramatique que les lames du Republic P-47D Thunderbolt situé un peu au nord. C'est probablement parce que le Havoc a atterri beaucoup plus lentement que le Thunderbolt (qui a ses volets relevés par rapport aux volets pleins de cet avion).

Si vous n'avez pas déjà vérifié, examinez les nacelles du moteur et vous verrez que l'avion ne semble pas avoir les mitrailleuses montées à l'arrière qui sont parfois incluses sur les modèles A-20A. Comme mentionné précédemment, le nez de l'avion est manquant. Il est apparemment situé à 50 mètres, mais sans savoir dans quelle direction, il serait très difficile de le trouver.

Le compartiment des mitrailleurs dorsauxLe pistolet dorsal dans son compartiment

C'est une plongée très intéressante, surtout pour les passionnés d'avions et de la Seconde Guerre mondiale. La visibilité le jour où j'ai plongé était peut-être de trois mètres et la température de l'eau de 26 & 176.

Les volets sont clairement sortis indiquant un atterrissage contrôlé
J'ai plongé ici avec The Dive Center qui est situé à Port Moresby à Ela Beach. Il exploite le Solataï (construit en 1979 pour Bob Halstead), un grand bateau lent mais confortable capable de transporter confortablement plus d'une douzaine de plongeurs. Solataï est basé à Bootless Bay, une course de 15 à 20 minutes au sud-est de la ville. Le centre de plongée viendra vous chercher à Port Moresby et vous transportera à Bootless Bay (coût 20 kinas aller-retour). Les plongées doubles, y compris les bouteilles, les poids, les rafraîchissements (thé ou café à l'arrivée et entre les plongées, nouilles chaudes et biscuits entre les plongées) coûtent 135 kina et une triple plongée 190 kina. Cela représente un excellent rapport qualité-prix, pour deux plongées avec transport, le coût était de 155 kinas, soit 62 A$. L'opération de plongée appartient à John Miller et son service, ainsi que celui de ses employés, Thomas (skipper et dive master) et Ghetto (boatie) était excellent. Je peux certainement recommander cette opération à tous les plongeurs.

Vous pouvez également plonger ici en utilisant Loloata Island Resort. Vous pouvez soit rester là-bas, soit rester à Port Moresby et vous faire transporter chaque jour (ce qu'ils feront également, je crois).


Dans le ciel espagnol - Douglas DC-2

« Des avions approchaient des camions. Darras ne pouvait pas voir les bombes voler au sol au soleil. Mais il les a vu exploser comme des chapelets dans les champs. Il commençait à ressentir de la douleur dans sa jambe bandée. n'avait pas de vue, et qu'il bombardait à travers une ouverture élargie des toilettes. Soudain, une partie de la route s'est arrêtée : la colonne a été interrompue. L'une des bombes a touché un camion, et il s'est effondré en travers de la route. Les bombes ont atterri donc loin… "


Enhavo

En mars 1937, dezajnteamo gvidita fare de Donald Douglas, Jack Northrop, kaj Ed Heinemann produktis proponon por malpeza bombisto funkciigita fare de paro de 450 p. (336 kW) al Pratt & Whitney R-985 (Idioto & Whitney R-985) Vespa junulo kiun radialmotoroj surgrimpis sur ŝultroflugilo. Estis taksite ke ĝi povis porti 1 000 funt. (454 kg) bombkargon je 250 mph (400 km/h). Rapportoj de aviadilefikeco de la Hispana Enlanda Milito indikis ke tiu dezajno estus grave underpoŭerita, kaj ĝi poste estis nuligita.

En la aŭtuno de la sama jaro, la United States Army Air Corps (Unuiĝinta States Army Air Corps) eldonis sian propran specifon por atakaviadilo. La Douglas-teamo, nun gvidita fare de Heinemann, prenis la modelon kiun 7A dezajno, ĝisdatigis kun 1 100 p.(820 kW) al Pratt & Whitney R-1830 (Idioto & Whitney R-1830) Twin Wasp motoroj, kaj alsendis la dezajnon kiel la modèle 7B. i alfrontis konkuradon de la Norda Amerika NA-40, Stearman X-100, kaj Martin 167F. La modelo 7B estis manovrebla kaj rapida, sed ne altiris iujn ajn US ordojn.

La modelo faris, aliflanke, altiri la atenton de franca Aĉetada komisiono vizitanta Usonon. La francoj diskrete partoprenis la flugprovojn, altiri kritikon de amerikaj izolistoj. La Aera Trupo, kiu kontrolis la evoluon de la aviadilo, sed estis ekskludita de intertraktadoj inter la francoj, la Produktado-dividado, kaj la Agentejo de Aeronaŭtiko de la mararmeo, estis direktita fare de la Blanka Domo la 19an de liberjanuaro la 1939 DB por takso en kontraŭdiro de siaj propraj regularoj. La "sekreto" estis rivelita kiam la modelo 7B kraŝis la 23an de januaro formaliser unu-motoran efikecon. La francoj daŭre estis imponitaj sufiĉe al ordo 100 produktaviadiloj, kun la ordo pliigita al 270 kiam la milito komenciĝis. Dek ses el tiuj estis ordonitaj fare de Belgio por ĝia Aéronautique Militaire .

Kvankam ne la plej rapidan aŭ plej long-intervalan aviadilon en ĝia klaso, la Douglas DB-7-serialo karakteriziĝis sin kiel dura, fidinda batalaviadilo kun elstara reputacio por rapideco kaj manovra kapableco. En raporto al la brita Aviadilo kaj Armament Experimental Establishment (AE) en RAF Boscombe Down, testpilotoj sumigis ĝin kiel: "havas neniujn ŝarĝojn kaj estas facilegaj eki kaj akiri . ." [3] Eks-pilotoj ofte konsideras in siaj favorataviadiloj de la milito pro la kapablo ĵeti in ĉirkaŭe kiel batalanto. [4] La Douglas-bombaviadilo-/noktĉasisto estis ekstreme fleksebla kaj trovis rolon en ĉiu batalteatro de la milito, kaj elstaris kiel la aviadilo de vera "piloto".

Kiam DB-7-serialproduktado finfine finiĝis le 20an de septembre 1944, totalo de 7.098 estis konstruita fare de Douglas kaj pli malproksima 380 de Boeing. Douglas restrukturis ian SantaMannica planton por krei mekanizitan ĉenstablon por produkti A-20 Havocas. La muntoĉeno estis pli ol mejlon longaj (6 100 futoj), sed lopante malantaŭa kaj antaŭen, konvenis en konstruaĵon kiu estis nur 700 piedojn longa. Laborhoroj estis reduktitaj je 50% por kelkaj operacioj. Produktado triobligis.


Douglas X-3 Stiletto

O Douglas X-3 Stiletto foi uma aeronave expérimental dos anos 50 produzida nos Estados Unidos. Alimentada por um motor turbojato, possuía asas bastante curtas, tinha uma fuselagem esguia e um nariz comprido. Projetado por Schuyler Kleinhans, Baily Oswald e Francis Clauser [ 1 ] e desenvolvida pela Douglas Aircraft Company [ 2 ] , a sua missão primária consistia em investigar o design para velocidades supersônicas, que incluía o uso de titânio [ 3 ] na armação da aeronave seus composants. Estava assim previsto que atingisse uma velocidade de 3000 km/h [ 4 ] porém, sem um motor necessário para levar a aeronave a uma tal velocidade, o X-3 nunca passou a barreira do mach 1.

Embora a aeronave tenha sido considerada uma desilusão e apenas um exemplar tenha sido construído [ 5 ] , a Lockheed usou os dados recolhidos pelo X-3 para os testes do Lockheed F-104 Starfighter, um caça que continha asas com um designating semelhuante e um avec succès une vélocité de mach 2.


Contenu

Martin est né à New Brighton, en Pennsylvanie, l'un des six enfants d'un vétéran de la Seconde Guerre mondiale, décédé en 1991. [2] Il est diplômé cum laude du Bethany College en 1986 avec un baccalauréat en histoire et en sciences politiques. [2] Il est un ancien élève du chapitre Psi de Beta Theta Pi. [8] Après avoir obtenu ses diplômes, on lui a proposé de rejoindre l'École de médecine de l'Université Saba [2] mais a refusé afin de continuer à lutter.

Les premières années (1980-1989) Modifier

Martin a été formé par Dominic DeNucci dans la banlieue de Pittsburgh à Freedom, en Pennsylvanie, aux côtés de Mick Foley au milieu des années 1980. [9] Il luttait professionnellement pour gagner de l'argent depuis 1982. Quand il a commencé, il a utilisé le personnage de Troy Orndorff, le neveu fictif de Paul Orndorff. [10] En 1986, il a lutté contre Randy Savage à un Superstars de la lutte WWF enregistrement en utilisant son vrai nom. Il a également lutté "Mr. Wonderful" Paul Orndorff dans le premier épisode de Défi de lutte WWF, une fois de plus en utilisant son vrai nom. Plus tard cette année-là, il a commencé à lutter en tant que favori des fans de l'Universal Wrestling Federation (UWF) en utilisant le nom Shane Douglas, [11] qui lui a été donné par "Hot Stuff" Eddie Gilbert et Missy Hyatt (le nom de famille "Douglas" a été inspiré par Pluie noire et Le joyau du Nil la star de cinéma Michael Douglas, qui à l'époque venait d'apparaître dans le film de 1987 Wall Street). Douglas a battu Gilbert pour le championnat de télévision UWF le 3 août 1987, mais n'a pas dépassé le statut de mid-card. Douglas a perdu le titre le 2 septembre contre Terry Taylor.

Championnat du monde de lutte (1989-1990) Modifier

En 1989, Douglas signe avec la promotion World Championship Wrestling (WCW), alors membre de la National Wrestling Alliance (NWA). Il a conservé son nom de ring Shane Douglas et a été mis dans une équipe de skateurs connue sous le nom de The Dynamic Dudes avec Johnny Ace (John Laurinaitis, le frère cadet de Road Warrior Animal). [6] [12]

Mick Foley a estimé que puisque ni Ace ni Douglas ne savaient faire de la planche à roulettes, les fans ont vu à travers le personnage et ont refusé de l'accepter. [12] Jim Cornette, qui dirigeait le Midnight Express (Bobby Eaton et Stan Lane) à l'époque, a décidé de gérer le duo pour les aider à s'en remettre. [13]

Quand Eaton et Lane dans le scénario n'ont pas approuvé, ils ont forcé un match entre les deux équipes avec Cornette restant neutre au bord du ring. Il a fini par se retourner contre Douglas et Ace et les équipes se sont disputées pendant quelques mois. Le tour de Cornette était d'avoir établi The Dynamic Dudes comme une équipe favorite des fans, mais le tour s'est retourné contre lui et a rendu The Midnight Express plus populaire qu'il ne l'était déjà. [13]

Les Dynamic Dudes se sont séparés en 1990 après qu'Ace ait commencé à concourir de plus en plus pour la All Japan Pro Wrestling (AJPW), qui rompait ses liens avec la NWA. Jim Cornette déclare également que la fin des Dynamic Dudes est arrivée lorsque Douglas a expliqué à Jim Herd qu'il avait changé la finition pour le rendre plus fort. Cornette, qui faisait partie du comité de réservation, s'est ensuite lavé les mains pour travailler avec eux. Shane a fait valoir qu'on leur avait promis à plusieurs reprises un gros coup de pouce et qu'ils étaient plutôt réservés pour perdre tous leurs grands matchs, puis critiqués pour ne pas avoir réussi en tant que meilleure équipe. Les Dudes lutteront ensemble pour la dernière fois en mars 1990, et Douglas quitta bientôt la WCW et catcha sur le circuit indépendant américain. [13] [14]

Fédération mondiale de lutte (1990, 1991) Modifier

En 1990, Douglas a signé un accord avec la World Wrestling Federation et a fait ses débuts dans l'épisode du 18 juin de Prime Time Wrestling, battant Bob Bradley, dans un match enregistré à Toronto, Ontario le 27 mai. [15] Douglas est resté invaincu dans son premier mois, battant Bob Bradley, Paul Diamond et Steve Lombardi dans une série de matchs. Il a ensuite déménagé pour commencer une série de house show fin juin contre Haku et a subi sa première défaite le 28 juin à Denver, Colorado. Il est resté sans victoire lors des revanches suivantes. Il a fait ses débuts télévisés dans l'émission phare de la promotion, WWF Superstars, lors de la pré-émission de Summerslam le 26 août, faisant équipe avec le jobber Mark Thomas lors d'une défaite contre l'Orient Express.

En août 1990, il a obtenu sa première pause lorsqu'il a été choisi comme remplaçant temporaire d'un Shawn Michaels blessé dans l'équipe des Rockers. Douglas a fait équipe avec Jannetty à six reprises lors de matchs contre The Orient Express. Le 27 août, il fait ses débuts en PPV, battant Buddy Rose dans un dark match à SummerSlam '90. Lors de l'épisode de Prime Time Wrestling du 17 septembre, Douglas a battu Haku pour un match nul, et il était largement invaincu contre une compétition de bas niveau tout au long de l'automne. Au Survivor Series '90 Douglas a battu Buddy Rose dans un autre match sombre, et le 3 janvier 1991, lors d'un house show à Scranton, en Pennsylvanie, il a remporté la plus grande victoire de sa carrière naissante à la WWF lorsqu'il a bouleversé Dino Bravo. [16] Quatre jours plus tard, le 7 janvier 1991, épisode de Prime Time Wrestling, il épinglerait Haku et était fortement positionné comme une jeune étoile montante.

Sa performance la plus mémorable à la WWF a eu lieu au Royal Rumble 1991, où il est entré en tant que dix-septième participant et a duré 26 minutes et 23 secondes avant d'être éliminé par Brian Knobbs. [17] Peu de temps après, il a quitté l'entreprise pour s'occuper de son père malade. [18]

Douglas ferait des apparitions intermittentes en 1991, remplaçant divers lutteurs dans des émissions télévisées. Il est revenu le 8 mai à Youngstown, Ohio, et a perdu contre Ricky Steamboat. En juin, il est revenu pour une paire de house shows et a été vaincu par le colonel Mustafa. Il fait sa dernière apparition télévisée dans l'épisode du 15 juin de Prime Time Wrestling, perdant contre Dino Bravo dans un match enregistré au Madison Square Garden. Douglas a clôturé sa première course à la WWF avec deux victoires – une victoire le 29 juillet dans un match sombre lors d'un enregistrement des Superstars de la WWF contre Bob Bradley, et une victoire sur l'Orient Express le 2 août à Pittsburgh, en Pennsylvanie, lorsqu'il a fait équipe avec Marty Jannetty .

Retour à la WCW (1992-1993) Modifier

Douglas est revenu à la WCW lors de l'épisode du 12 septembre 1992 de Samedi soir en tant que favori des fans, où il a battu Super Invader lors de son match retour en utilisant le mouvement de finition de Magnum T.A., ventre à ventre suplex, qui a été noté par Magnum, la semaine suivante sur Samedi soir. [1] [19] Dans l'épisode du 17 octobre de Samedi soir, Douglas a eu un match avec Brian Pillman, ce qui a déclenché une rivalité entre le duo. [19] Il a fait son retour à la carte à Halloween Havoc, où il a fait équipe avec Tom Zenk et Johnny Gunn pour rivaliser avec Arn Anderson, Bobby Eaton et Michael Hayes dans un effort gagnant. [20]

Alors qu'il rivalisait avec Pillman, Douglas a formé une équipe avec Ricky Steamboat pour affronter Pillman et Steve Austin dans un match par équipe lors de l'épisode du 24 octobre de À l'échelle mondiale. [19] Le mois suivant, Steamboat et Douglas ont été réservés pour remporter les championnats du monde par équipe NWA et WCW contre Dustin Rhodes et Barry Windham le 18 novembre Le choc des champions XXI. [21] [22] [23] Steamboat et Douglas ont fait une défense de titre réussie contre Windham et Pillman à Starrcade. [24]

Steamboat et Douglas ont commencé une longue rivalité avec Pillman et son nouveau partenaire par équipe, Steve Austin. [1] Steamboat et Douglas ont défendu avec succès les titres de tag contre Austin et Pillman le 13 janvier 1993 Le choc des champions XXII, [25] avant de laisser tomber les titres à Austin et Pillman dans l'épisode du 27 mars 1993 de À l'échelle mondiale. [22] [23] Peu de temps après avoir perdu les titres d'étiquette, Douglas a commencé une rivalité avec le champion du monde de télévision Paul Orndorff, où il a échoué contre Orndorff dans deux matchs respectifs dans le Défi des concurrents informatiques dans l'épisode du 1er mai de À l'échelle mondiale et l'épisode du 8 mai de Heure de puissance, avant de quitter l'entreprise pour la Eastern Championship Wrestling (ECW). [26] Douglas avait été programmé pour faire équipe avec Steamboat dans un match en cage d'acier pour un titre au championnat NWA et WCW World Tag Team à Slamboree, mais a été remplacé par Tom Zenk dans un masque. [26] [27]

NWA Eastern / Extreme Championship Wrestling Modifier

La franchise et la naissance d'Extreme (1993-1994) Modifier

Martin a fait ses débuts dans l'ECW parvenu au cours de ses années de formation lors de l'épisode du 24 août 1993 de Lutte de championnat de l'Est et a solidifié son statut de méchant en rejoignant Hotstuff International. Dans son premier match, Douglas a battu Don E. Allen et Herve Renesto dans un match avec handicap. [28] [29] Douglas s'est rapidement hissé au sommet de la liste, remportant le championnat des poids lourds de la promotion lors de l'épisode du 14 septembre de Lutte de championnat de l'Est, après que le champion Tito Santana ait perdu le titre. [30] Douglas a défendu avec succès le titre contre The Sandman lors de l'événement UltraClash. [31] Au NWA Bloodfest, Douglas a conservé le titre contre J.T. Smith avant de laisser tomber le titre à Sabu plus tard dans la nuit. [32]

Dans l'épisode du 14 décembre de Lutte de championnat de l'Est de la NWA, Douglas a remplacé Johnny Gunn blessé pour défendre le championnat par équipe aux côtés du partenaire de Gunn Tommy Dreamer contre Kevin Sullivan et The Tazmaniac, au cours duquel Douglas s'est retourné contre Dreamer en l'attaquant avec une chaîne en acier. [1] [34] La semaine suivante, Douglas a vaincu Dreamer par disqualification en frappant Dreamer avec une chaîne en acier et en remettant la chaîne à Dreamer, ce qui a trompé l'arbitre en lui faisant croire que Dreamer l'avait frappé avec la chaîne. [34] Cette stratégie serait adoptée par Eddie Guerrero une décennie plus tard. [35] Douglas a vaincu Dreamer à Holiday Hell pour mettre fin à la querelle. [36]

Douglas a développé un gadget d'un méchant grossier, incroyablement arrogant (une attitude qui le définirait de façon permanente et lui donnerait le succès), et s'est donné le surnom de "La Franchise". [1] Sa meilleure amie Sherri Martel est devenue son valet. [37] Douglas a gagné en notoriété lorsqu'il a lutté avec Terry Funk et Sabu pour un match nul d'une heure dans la toute première danse à trois de la compagnie pour le championnat des poids lourds ECW à La nuit où la ligne a été franchie. [38] Douglas a détrôné Funk dans un match en cage d'acier Ultimate Jeopardy pour remporter son deuxième championnat des poids lourds à Ultimate Jeopardy. [30] [39]

Depuis sa fondation, ECW était membre de la NWA. Douglas a joué un rôle déterminant dans le développement de la « lutte extrême » lorsqu'il a vaincu The Tazmaniac, Dean Malenko et 2 Cold Scorpio pour remporter un tournoi pour devenir le champion du monde des poids lourds NWA le 27 août. [40] Sous un angle que lui seul, Tod Gordon , et Paul Heyman était au courant, Douglas a jeté la ceinture de titre NWA et a déclaré qu'il ne voulait pas être le champion d'une "promotion morte". [41] Douglas a élevé la ceinture ECW Heavyweight Championship et l'a déclarée ceinture de championnat du monde, la renommant ECW World Heavyweight Championship. [42] La WWE reconnaît ce moment comme le début du championnat ECW et Douglas comme le premier champion ECW. [43] Selon le Pour toujours hardcore DVD, Douglas n'a décidé de jeter la ceinture de la NWA qu'après que le président de la NWA, Dennis Coralluzzo, a enterré Douglas dans l'émission de radio de Mike Tenay. [44] [45] Dans l'édition du 30 août de Lutte de championnat de l'Est de la NWA, Gordon a annoncé qu'il pliait Eastern Championship Wrestling, et à sa place formait Extreme Championship Wrestling, une nouvelle promotion indépendante de la NWA. [46] En capitalisant sur la controverse qui a entouré son littéralement "jeter vers le bas" la ceinture NWA et la promo qui la suit, Douglas a été encouragé à exprimer ses vrais sentiments dans des interviews par les bookers ECW. Cela a contribué à accroître la notoriété de la ECW aux yeux des fans de catch et des journalistes et lui a permis de devenir une alternative à la WCW et à la WWF et Douglas a cimenté un héritage dans l'histoire de la ECW. [1] Douglas a clôturé l'année 1994 avec des défenses de titre réussies du championnat ECW World Heavyweight contre Ron Simmons. [47] [48]

Triple menace (1995) Modifier

Au début de 1995, Douglas a formé la faction Triple Threat, s'alignant avec Chris Benoit et Dean Malenko. [49] Il a commencé l'année avec des défenses de titre réussies du Championnat du monde des poids lourds contre Tully Blanchard [50] et Marty Jannetty. [51] Il est ensuite entré dans une querelle avec The Sandman lors d'un match à Three Way Dance, où le valet de Sandman, Woman, semblait s'être aligné avec Douglas en l'aidant à conserver le titre contre Sandman en lui remettant la canne de Singapour de Sandman pour l'attaquer. et gagnez. [52] [53] Cependant, il s'est avéré être une ruse quand elle a aidé Sandman à vaincre Douglas pour le titre à Hostile City Showdown. [52] [54] le long règne de Douglas s'est terminé à 385 jours, qui est le deuxième plus long règne dans l'histoire du titre. [55]

Après avoir échoué à regagner le titre, [56] Douglas a commencé une rivalité avec Cactus Jack, car chaque homme voulait capturer le titre de Sandman et a vu l'autre comme une compétition. Pendant ce temps, Douglas a lancé une tirade sur l'anarchie de la ECW et a fait appel à Bill Alfonso en tant qu'arbitre de dépannage pour rétablir l'ordre. Après avoir taquiné un départ pour la WWF, Douglas a finalement quitté la ECW pour la WWF, faisant sa dernière apparition lors d'un match pour le titre mondial entre Sandman et Cactus Jack à Heat Wave, au cours duquel il a attaqué les deux hommes et est parti. [52]

Retour au WWF (1995-1996) Modifier

En 1995, Douglas est revenu à la WWF avec un personnage de doyen d'université sous le nom de ring doyen douglas, faisant sa première apparition dans l'épisode du 29 juillet de Superstars. Pour s'imposer, il a filmé plusieurs vignettes au tableau, donnant des conférences aux lutteurs et aux fans. Il serait également montré prenant des notes de ses adversaires au bord du ring lors de certains matchs, et portait fréquemment une pagaie (surnommée le « Board of Education ») avec lui sur le ring. [1] Il présenterait habituellement une "Carte de rapport" dans laquelle il dégraderait les performances des lutteurs héroïques après leurs matchs. [57]

Douglas a commencé une rivalité avec Razor Ramon après l'avoir classé « MF » pour échec lamentable après la défaite de Razor contre Shawn Michaels à SummerSlam. Douglas a fait son retour sur le ring à la WWF lors de l'épisode du 9 septembre de Superstars, où il a battu 1-2-3 Kid par disqualification après que Razor a attaqué Douglas. [57] Cela a abouti à un match entre Douglas et Razor à In Your House 3, que Douglas a remporté après l'intervention du Kid. [57] [58]

Il devait lutter contre Shawn Michaels pour le championnat intercontinental à In Your House 4, mais Michaels a perdu le titre en raison de blessures subies après avoir été attaqué et battu par un Marine à Syracuse, New York. [57] Douglas, cependant, a dû immédiatement défendre le titre contre son rival Razor Ramon. Ramon allait battre Douglas, mettant fin à son règne à seulement vingt minutes. [59] Il a été révélé plus tard que tandis que Michaels avait été battu par un Marine, il n'avait subi aucune blessure réelle et ne voulait tout simplement pas laisser tomber la ceinture à Douglas. Il s'est fait maquiller pour que cela ressemble à des blessures graves et a perdu la ceinture. Douglas a été jumelé au hasard avec Razor, Owen Hart et Yokozuna contre Shawn Michaels, Ahmed Johnson, British Bulldog et Sycho Sid dans un match Wildcard Survivor Series à Survivor Series. Douglas a été éliminé par Michaels après que Razor l'ait attaqué. Son équipe a perdu le match. [57] [60]

Douglas n'a pas réussi à récupérer le championnat intercontinental de Razor Ramon lors de l'épisode du 4 décembre de Lundi soir brut. Son dernier match télévisé a eu lieu dans l'épisode du 9 décembre de Superstars, où il a battu le talent d'amélioration Tony Williams. [57] Sa dernière apparition à la télévision WWF était à Dans Votre Maison 5, quand il a été réservé pour lutter contre Ahmed Johnson. Selon le scénario, son dos n'était pas en état de lutter, il a donc présenté Buddy Landel comme son remplaçant, qui a ensuite été vaincu par Johnson en seulement quarante-deux secondes. [61] Son tout dernier jour de travail au WWF était au Madison Square Garden où on lui a diagnostiqué un spasme musculaire sévère dans le dos qui, s'il était agité, aurait pu le paralyser. Bien que les médecins aient dit à Vince McMahon qu'il s'agissait d'une blessure légitime, Vince s'est mis en colère contre la nouvelle et a tenté d'intimider Shane pour qu'il la nie, et Vince McMahon lui a explicitement dit de quitter l'entreprise le 1er janvier 1996. Cependant, Vince l'a fait sortir. ce soir-là et livrer une promo, dans laquelle il a annoncé sa blessure. Troy a été très franc sur la façon dont Vince l'a payé beaucoup moins que ce qui avait été convenu, et à cause de son traitement avant qu'il ne refuse de travailler à nouveau pour Vince. [62]

Retour à ECW Modifier

Champion du monde de télévision (1996) Modifier

Après avoir quitté la WWF, Douglas a fait son retour surprise à la ECW lors de l'événement House Party, où il a repris son personnage de Dean Douglas, corrigeant la grammaire de Buh Buh Ray Dudley après un match, devenant ainsi un favori des fans. [63] Son retour télévisé a été diffusé le 9 janvier dans l'épisode de Télévision hardcore, où il affronte Stevie Richards et Blue Meanie, dénonce son gimmick de Dean et déclare "la franchise est de retour !". [63] Pendant ce temps, il a eu une querelle mémorable avec Cactus Jack alors que Cactus se préparait à partir pour la WWF et a coupé des promos encourageant Tommy Dreamer à se ranger de son côté, se moquant du style hardcore de la ECW et promouvant la lutte propre. [1] Douglas a finalement épinglé Jack dans un match à CyberSlam après avoir effectué une prise de pied sur une chaise en acier ouverte après que le partenaire de Jack, Mikey Whipwreck, ait trahi Jack. [63] [64] À son retour, Douglas a également ciblé le champion mondial des poids lourds Raven et a reçu plusieurs tirs au titre, mais a échoué en raison d'une forte interférence des membres du troupeau de Raven. [65] [66]

Après avoir échoué dans ses tentatives pour regagner le championnat du monde des poids lourds, Douglas a remporté le championnat du monde de télévision contre 2 Cold Scorpio à A Matter of Respect et s'est finalement transformé en méchant en montrant un manque de respect envers le titre. Après le match, 2 Cold Scorpio l'a attaqué. [67] [68] Un mois plus tard, Douglas devait défendre le titre contre Scorpio à Fight The Power, mais Scorpio a été blessé, ce qui a permis à Douglas de conserver le titre contre El Puerto Ricano, Don E. Allen, Devon Storm et Mikey Whipwreck en succession rapide avant de le perdre contre Pitbull #2 après que Douglas ait insulté la manager des Pitbulls, Francine et lui ait donné un suplex ventre à ventre. [63] [69] À Heat Wave, Douglas a remporté son deuxième championnat du monde de télévision en battant le champion Chris Jericho, 2 Cold Scorpio et Pitbull #2 dans un match à quatre coins, après que Francine se soit retournée contre eux et ait aidé Douglas à gagner le match. [63] [70] Avec Francine à ses côtés, Douglas a continué à rivaliser avec Pitbull #2 et a retenu son titre contre ce dernier dans les revanches ultérieures pour le reste de l'année. [71] [72]

Réforme de la triple menace et scénarios finaux (1996-1999) Modifier

À l'automne 1996, Douglas a réformé la Triple menace avec les nouveaux membres Chris Candido et Brian Lee. Douglas et Francine sont entrés dans une querelle avec Tommy Dreamer et Beulah McGillicutty, qui a abouti à une série de matchs entre les deux paires à la fin de 1996 et au début de 1997. [63] [73] [74] [75]

Triple Threat rivalisait avec les ennemis de Douglas Tommy Dreamer et The Pitbulls tout au long de la première moitié de 1997, tandis que Douglas continuait à défendre avec succès son titre du Championnat du monde de télévision contre Pitbull #2. [76] [77] [78] Douglas a conservé son titre contre Pitbull #1, aussi, dans un match "J'ai Quitte" à Hostile City Showdown. [79] Pendant ce temps, un homme mystérieux a commencé à traquer Francine et a affiché les manières de Rick Rude. Après que Douglas ait conservé son titre contre Pitbull #2 au premier pay-per-view de la ECW Barely Legal, Brian Lee s'est révélé être le mystérieux harceleur et a livré un Chokeslam à Douglas. En conséquence, Lee a été retiré de Triple Threat en raison de sa trahison et a quitté la ECW. [75] [80] Triple Threat a gagné Bam Bam Bigelow à la place de Lee, qui a rejoint le groupe en tant que partenaire de Douglas dans un match par équipe contre les Pitbulls au chapitre 2. [81]

A Wrestlepalooza, Douglas a conservé son titre contre Chris Chetti. Plus tard dans la nuit, Douglas a interrompu la promo de Taz après un match entre Taz et Sabu. Douglas a défendu son titre contre Taz, avec la stipulation que Taz ne serait pas en mesure de participer à la ECW pendant soixante jours. Douglas a perdu le titre en moins de trois minutes après que Taz l'a fait se soumettre au Tazmission. [75] [82] Le règne de Douglas s'est terminé à 329 jours. [67] Il a ensuite tourné son attention sur la capture du Championnat du monde des poids lourds de Terry Funk et l'a défié pour le titre à Heat Wave mais a perdu par disqualification. [83] Douglas a reçu un autre coup de feu lors de l'épisode du 14 août de Télévision hardcore, mais perdu. [75] Peu de temps après, Sabu a remporté le titre mais Douglas est resté dans l'image du titre. À Hardcore Heaven, Douglas a battu Sabu et Funk dans une danse à trois pour remporter le titre pour la troisième fois. [30] [84] En septembre 1997, Douglas a conservé le titre contre Tommy Dreamer au WrestleFest de Terry Funk [85] et contre Phil Lafon dans un match sans disqualification à As Good as It Gets. [86]

Douglas a perdu son titre contre Bam Bam Bigelow lors de l'épisode du 24 octobre de Télévision hardcore après que Rick Rude ait choisi Bigelow comme challenger de Douglas. [75] [87] En conséquence, Bigelow a été expulsé de Triple Threat et remplacé par Lance Storm. Après avoir échoué dans un match revanche à Ultimate Jeopardy, [88] Douglas a regagné le titre en battant Bigelow au pay-per-view November to Remember, commençant son quatrième règne en tant que champion. [30] [89] Douglas a été blessé dans le match et a été mis à l'écart pendant près de deux mois, faisant son retour à l'action le 30 janvier 1998. [90] [91] À Hostile City Showdown, Bigelow a rejoint Triple Threat en allumant son partenaire Taz lors d'un match contre Triple Threat. [92] Le retour de Bigelow a conduit à l'expulsion de Lance Storm du groupe, ce qui a déclenché une querelle entre Storm et la Triple Menace. À Living Dangerously, Douglas et Chris Candido ont affronté Storm et son mystérieux partenaire, qui s'est révélé être Al Snow. La neige a épinglé Douglas à la suite d'un Chasse-neige. [90] [93] Cela a valu à Snow, un tir au titre contre Douglas pour le titre mondial à Wrestlepalooza, où Douglas a conservé le titre. [94]

Douglas a subi une blessure qui l'a empêché de concourir pendant quelques mois, mais il a continué à apparaître à la télévision, au cours de laquelle Triple Threat a commencé à rivaliser avec Taz, Rob Van Dam et Sabu. [90] Les deux équipes se sont affrontées dans un match en novembre pour se souvenir, où la menace triple a perdu. [95] Après le match, Bigelow a quitté ECW et Chris Candido a abandonné Douglas, entraînant la dissolution de Triple Threat. [90]

Douglas a poursuivi sa rivalité avec Taz, qui a abouti à un match entre les deux à Guilty as Charged en 1999, où Douglas a perdu le championnat du monde des poids lourds ECW contre Taz après que Douglas a été attaqué par l'ancien coéquipier Chris Candido, permettant à Taz de gagner avec un Tazmission. [96] [97] Le quatrième règne du Championnat du monde poids lourd ECW de Douglas était le règne le plus long de l'histoire du titre, durant 406 jours. [43] Douglas a affronté Taz dans un match revanche pour le Championnat du monde des poids lourds à House Party, où il a perdu. [98] Le 12 février à Crossing the Line '99, Douglas s'est allié à son ennemi de longue date Tommy Dreamer pour se quereller avec Impact Players après que les deux hommes aient prétendu être la "nouvelle franchise", mais Douglas a élu Dreamer comme son successeur, faisant ainsi face à Douglas. pour la première fois depuis qu'il manque de respect aux fans de la ECW depuis près de 3 ans. [96] À Living Dangerously, Dreamer et Douglas ont vaincu Impact Players. [99] Douglas a continué à se quereller avec les joueurs de l'Impact jusqu'à ce qu'il quitte l'entreprise en raison d'un désaccord avec Paul Heyman. Douglas a disputé son dernier match à l'ECW le 15 avril, où il a battu Justin Credible après un Plongeon de Pittsburgh. [96] [100]

Deuxième retour à la WCW Modifier

La Révolution et Le Sang Nouveau (1999-2000) Modifier

Après avoir quitté ECW, Douglas a fait un retour surprise à la WCW le 19 juillet 1999, épisode de Nitro, où il a rejoint les anciens membres de Triple Threat Chris Benoit et Dean Malenko et un autre ancien de la ECW Perry Saturn pour former The Revolution et s'est engagé à éliminer le « cancer » de la WCW. C'était une référence à Ric Flair, avec qui Douglas avait une rancune hors écran. [101] Asya a ensuite été ajoutée au groupe à la place de Benoit, qui a quitté l'équipe. Le groupe a lutté contre d'autres groupes, y compris les Rednecks de l'Ouest du Texas, [102] First Family, [103] Filthy Animals, [104] et Varsity Club pendant sa course. [105] Le groupe a rarement été mis en évidence et n'a jamais vraiment défié les lutteurs dominants de la WCW. Cela les a conduits à ne jamais vraiment devenir populaires en tant qu'idée, bien que Benoit et Malenko aient réussi individuellement. Le manque de succès mènera finalement à la disparition du groupe après que Malenko et Saturne aient quitté la WCW. [1] Après la dissolution de la Révolution, Douglas a dirigé The Wall au pay-per-view Souled Out en 2000, avant de prendre une pause de la télévision car la société n'avait aucun plan pour lui à l'époque. [106]

Douglas est revenu à la télévision WCW dans l'épisode du 10 avril de Nitro, où il s'est aligné avec Vince Russo et a rejoint le groupe The New Blood dirigé par Russo et Eric Bischoff, qui s'est querellé avec l'ancien The Millionaire's Club, qui comprenait son ennemi juré à l'écran et hors caméra, Ric Flair. Douglas a affronté Flair pour la première fois le même soir dans un match, que Douglas a perdu par disqualification. [106] Au Spring Stampede, Douglas a été jumelé à Buff Bagwell dans un tournoi à quatre équipes pour le championnat du monde par équipe vacant, où ils ont battu Harlem Heat 2000 en demi-finale et l'équipe de fortune de Ric Flair et Lex Luger dans le finales, après que Brian Adams et Bryan Clark eurent Temps forts. [23] [106] [107] Douglas a repris sa rivalité avec Flair, qui a abouti à un match entre les deux à Slamboree, que Douglas a gagné, avec l'aide du fils de Flair, David Flair, déguisé en homme masqué. [106] [108] Dans l'épisode du 15 mai de Nitro, Douglas a défendu le titre par équipe aux côtés de The Wall, qui a remplacé Buff Bagwell dans un match contre KroniK, que KroniK a remporté. [23] [106]

Douglas a reçu une opportunité pour le championnat du monde des poids lourds contre Jeff Jarrett lors de l'épisode du 31 mai de tonnerre, où il n'a pas réussi à remporter le titre après que le commissaire de la WCW Ernest Miller a livré un Félin à Douglas. [106] Douglas a concouru contre The Wall dans un match Best of Five Tables à The Great American Bash, que Douglas a remporté en conduisant Wall à travers trois tables. [109]

Le retour de la franchise et champion des États-Unis (2000-2001) Modifier

À Bash at the Beach, Douglas a battu son ancien partenaire par équipe, Buff Bagwell, en lançant son nouveau coup de finition appelé Franchiseur et avec l'aide de Torrie Wilson, qui s'en est pris à Bagwell. [110] Avec Wilson comme manager, Douglas a commencé à utiliser son surnom ECW "La franchise" et a commencé à utiliser "Coupez la foutue musique!" slogan lors de son entrée sur le ring puis a livré une promo au micro. [106] Douglas a participé à un tournoi pour le championnat des poids lourds des États-Unis vacant lors de l'épisode du 18 juillet de Lundi Nitro, où il a battu Billy Kidman en quart de finale mais a perdu contre le futur vainqueur Lance Storm en demi-finale. [111] Douglas commencerait une rivalité avec Kidman, qui s'est soldée par une défaite pour Douglas dans un match Strap au PPV New Blood Rising. [112] Cependant, Douglas et Torrie Wilson ont vaincu Kidman et Madusa dans un match d'échafaudage à Fall Brawl. [113]

À l'automne 2000, Douglas s'est allié aux Natural Born Thrillers, au cours desquels il a aidé leur leader Mike Sanders à remporter un match de kickboxing contre Ernest Miller à Halloween Havoc, [106] qui a conduit Douglas à affronter Miller dans un match à Mayhem, qui Miller a gagné. [114] Douglas entrerait alors dans une rivalité avec le chef de Misfits in Action General Rection sur le championnat des poids lourds des États-Unis de Rection. Il a affronté Rection pour le titre à Starrcade, mais a perdu par disqualification après que Chavo Guerrero, Jr. a informé l'arbitre que Douglas essayait d'utiliser une chaîne pour frapper Rection. [106] [115] En 2001, Douglas a vaincu Rection dans un premier match de chaîne de sang pour capturer le titre au pay-per-view Sin. [116] [117] Douglas a laissé tomber la ceinture à Rick Steiner lors de l'épisode du 5 février de Nitro. [106] C'était le dernier match de Douglas WCW dans l'entreprise et il a raté le reste de son contrat WCW jusqu'à ce qu'il soit acheté par la WWF le 23 mars 2001. Après la fermeture de la WCW, Douglas a refusé de revenir à la WWF à cause de congé de paternité en raison de la grossesse de sa femme. [1]

Xtreme Pro Wrestling (2002-2003) Modifier

Après que la WWF ait acheté la WCW et la ECW en 2001, Douglas est allé à la Xtreme Pro Wrestling en juillet 2002, où il a remporté son championnat du monde des poids lourds après avoir battu Johnny Webb lors de l'événement Night of Champions. Douglas a ensuite aidé à étendre la promotion de sa base de Los Angeles à Philadelphie, et XPW a organisé son premier spectacle à Philadelphie le 31 août. Douglas deviendrait plus tard le dernier champion du monde des poids lourds de l'histoire de XPW, alors que la promotion organisait son dernier événement le 8 mars. , 2003 dans sa ville natale de Pittsburgh.

Lutte totale sans escale Modifier

The New Church, The New Franchise et commentateur couleur (2003-2005) Modifier

Après la fermeture de XPW et de la WWA, Martin a signé avec la Total Nonstop Action Wrestling en juin 2003. Sous son nom de ring Shane Douglas, il a fait ses débuts à la TNA sur le pay-per-view hebdomadaire de la société le 11 juin, où il a immédiatement ravivé sa querelle. avec Raven en lui coûtant une opportunité pour le NWA World Heavyweight Championship. [118] Les deux ont fini par rejoindre des factions séparées lorsque Douglas est devenu membre de The New Church et Raven a formé The Gathering. Douglas a fait ses débuts sur le ring à la TNA le 2 juillet, où il a battu CM Punk dans un match Clockwork Orange House of Fun. [119] Douglas et Raven se sont affrontés tout au long de l'été 2003, les deux hommes s'échangeant des victoires en quelques matchs. [120]

Lorsque cette querelle a pris fin, Douglas a rompu avec The New Church le 1er octobre et a commencé une quête pour trouver « The New Franchise ». [121] Il a été rejoint par Tracy comme son nouveau valet après son match contre Sandman le 5 novembre [122] et Michael Shane a été présenté comme le protégé de Douglas et le trio a formé leur nouveau groupe appelé "The New Franchise" le 26 novembre. [ 123] Douglas l'a pris sous son aile à la fin de 2003 et au début de 2004, alors que les deux rejoignaient la division par équipe de la société. Le duo a participé à un tournoi pour le championnat NWA World Tag Team vacant, où ils ont perdu contre Christopher Daniels et Low Ki le 24 mars. [124] La semaine suivante, Douglas et Shane ont participé à un match par équipe à quatre pour recevoir un tir aux titres par équipe, mais a échoué. [125] Le 5 mai, Shane s'en est pris à Douglas et les deux se sont affrontés dans un match que Douglas a gagné. Après le match, Traci a rejoint Shane pour abandonner Douglas. [126] Lorsque le groupe de Shane et Douglas s'est séparé, Douglas est entré dans une retraite semi-in-ring. Il est devenu commentateur et intervieweur à l'écran pour la nouvelle émission de télévision hebdomadaire de la TNA, Impacter!, et leurs pay-per-views mensuels. En plus de ce rôle à l'écran, il a travaillé dans les coulisses en tant qu'agent routier et a pris quelques réservations indépendantes. [1]

Gérer les Naturals (2006-2007) Modifier

Douglas est revenu à la télévision dans l'épisode du 18 mai 2006 de Impacter!, apparaissant sur la rampe d'entrée alors qu'Andy Douglas (aucun lien de parenté) a fait l'arrêt pour son partenaire par équipe, Chase Stevens, après un match de squash brutal contre Samoa Joe. [127] Il recherchait The Naturals à nouveau dans l'épisode du 25 mai de Impacter!, quand Andy Douglas a perdu son match. [128] Quelques semaines plus tard, le 15 juin, Shane les a confrontés à leur récente séquence de défaites et à leur talent gaspillé, faisant référence à leur ancien manager et ex-coéquipier de Douglas Triple Threat Chris Candido dans le processus. Il leur a proposé de devenir leur manager, ce qu'ils ont accepté. Au cours de la promo où il a offert ses services, il a exprimé ses véritables sentiments sur la renaissance de l'Extreme Championship Wrestling par World Wrestling Entertainment, réprimandant Vince McMahon pour "avoir exploité la mémoire" de l'entreprise qu'il a aidé à construire près de 15 ans plus tôt. [129] Après être devenu leur mentor, des vidéos préenregistrées montraient Douglas entraînant les Naturals sur la programmation de la TNA, bien qu'il ne se trouve pas au bord du ring pendant leurs matchs comme la plupart des autres managers. Une fois qu'ils ont été jugés prêts pour la compétition, Douglas les a présentés comme "The Newly Franchised Naturals". [1]

Dans l'épisode du 21 décembre de Impacter! après que les Naturals aient perdu contre la Team 3D dans un match de table, Douglas en a marre leur a tourné le dos, affirmant que son expérience était terminée. [130] Malgré l'échec de "l'expérience", avant le départ de The Naturals de la TNA, Chase Stevens a participé à un match de la pré-émission du pay-per-view Final Resolution en 2007. Pendant le match, Stevens portait le vêtement Naturals "Franchised" doré et noir. Douglas est sorti après son match pour affronter avec véhémence Stevens au sujet du port de ses couleurs, ce qui a conduit à une confrontation sur le ring entre les deux. [131] Après que l'angle ait été abandonné, Douglas est resté complètement invisible sur la programmation TNA. Le 10 octobre 2007, la TNA a annoncé que Douglas avait été libéré de son contrat avec la TNA. [132]

Feud avec Christopher Daniels (2009) Modifier

Dans l'épisode du 28 mai 2009 de Impacter!, Douglas est revenu à la TNA et a attaqué Christopher Daniels après son match contre A.J. Modes. [133] La semaine suivante le Impacter!, Douglas a de nouveau attaqué Daniels pendant son match avant de déclarer par la suite qu'il voulait une deuxième chance à la TNA comme Daniels l'a reçue, après que ce dernier a été, dans le scénario, renvoyé de la TNA. [134] Il a obtenu une deuxième chance lors de l'épisode du 11 juin de Impacter!, où il a obtenu un match avec A.J. Styles qu'il a perdu, seulement pour attaquer Styles après le match.Daniels est sorti pour aider Styles, seulement pour que Douglas le frappe avec une serviette contenant une paire de menottes. [134] Au Slammiversary pay-per-view, Douglas a perdu contre Daniels dans un match de la deuxième chance, ce qui a permis à Daniels de conserver sa place sur la liste de la TNA. [135] Après le match, Douglas a de nouveau quitté la TNA, bien que la TNA lui ait demandé de participer à leur émission de réunion ECW Justice inconditionnelle, il a refusé l'invitation. [136]

Retour au circuit indépendant (2009-présent) Modifier

Le 13 mars 2009, Douglas revient à la National Wrestling Alliance pour la première fois depuis qu'il a abandonné le championnat NWA World Heavyweight en 15 ans, luttant pour le territoire On Fire dans un match en simple et battant l'ancien élève de la ECW Little Guido. [137]

En 2012, Douglas a annoncé qu'il participerait à Extreme Reunion, un événement composé d'anciens ECW Originals. C'était le premier d'une série de trois événements. L'événement a eu lieu le 28 avril dans le manège militaire de la Garde nationale de Philadelphie. Le deuxième événement, Extreme Rising, a eu lieu le 29 juin à New York et le 30 juin à Philadelphie. Il y avait un troisième spectacle promu par le même groupe, tenu le 17 novembre à Pittsburgh appelé "Extreme Rising Remember November". Dans l'événement principal, Douglas a lutté contre Matt Hardy pour un sans-concours.

Le 24 mars 2017, lors d'un événement Pro Wrestling All-Stars of Detroit, Douglas bat The Great Akuma à Melvindale, Michigan, pour devenir le Pro Wrestling All-Stars Heavyweight Champion. Le 21 avril, Douglas bat Paul Bowser par décompte dans un match « Extreme Rules » pour défendre avec succès le titre. Il a perdu le titre le 12 mai 2017 lorsque Breyer Wellington a battu Douglas, Paul Bowser et Atlas Hytower dans un match Fatal Four-Way.

Le 13 mai 2017 au XICW "Best In Detroit 20" à Clinton Township, Michigan, Douglas a battu Joe Coleman pour devenir le champion XICW Xtreme Intense. [138]

Le 3 mars 2018 à "Extreme Warfare" des World BigTime Wrestlings dans le comté de Lucas, Ohio, Douglas bat Shawn Blaze pour le WBW Heavyweight Championship. Il a perdu la ceinture contre Blaze le 5 mai 2018 après que le commissaire de la WBW ait interféré avec le match. Douglas a également rivalisé avec Bobby Fulton, affrontant l'ancien Fantastic dans une série de matchs hardcore.

Le 11 mars 2018 à XICW "March Madness & Mayhem" à Fraser, Michigan, Shane Douglas a perdu le titre XICW Xtreme Intense contre Kongo Kong.

Douglas était un promoteur de la promotion Xtreme Pro Wrestling. Sous sa promotion, XPW a déménagé de Californie à Philadelphie et a présenté de nombreuses anciennes stars de la ECW.

À la mi-2005, Douglas a conçu et, aux côtés de Jeremy Borash, promu et réservé Retour à la maison hardcore, une série d'événements de réunion de l'Extreme Championship Wrestling. Le premier événement a eu lieu le 10 juin, deux jours avant l'émission de réunion ECW de World Wrestling Entertainment, Table d'une nuit ECW. Le spectacle final a eu lieu le 5 novembre. Le 9 avril 2009, il a été annoncé que Martin et Nite Owl Production devaient promouvoir un suivi de Retour à la maison hardcore appelé Novembre à retenir : le dernier coup de chaise. [139] À l'origine, l'événement devait se produire en 2008 à l'anniversaire de l'événement Hardcore Homecoming original, mais la date a été reportée pour coïncider avec un événement caritatif de l'American Cancer Society organisé par l'ancien valet de chambre de Douglas, Francine. [139]

Douglas devait être la tête d'affiche de l'événement Extreme Reunion prévu pour le 28 avril 2012. [140] À l'insu de la WWE, Douglas est apparu dans le public lors de l'épisode du 19 mars 2012 de Brut pour promouvoir l'événement, mais a été escorté hors de l'arène par la sécurité après avoir causé des troubles. [141]

En 1993, lors de son premier passage à la World Championship Wrestling, il a commencé à enseigner des cours de soutien émotionnel, d'économie et d'histoire des États-Unis dans un lycée. [2] Bien qu'il ne lutte pas, Martin travaille comme conférencier motivateur.

Martin a épousé Michelle Burke le 17 août 1987. Ils ont divorcé le 24 novembre 1994. Cinq ans plus tard, Martin a épousé Carla Marie Reeves le 13 août 1999. Leur premier fils, Connor, est né en avril 2001, et leur deuxième fils, Caden Andrew, est né le 6 décembre 2005. [ citation requise ] Peu de temps après la naissance de son deuxième fils, Martin s'est inscrit dans un programme de désintoxication en raison d'une dépendance aux analgésiques. [2] Depuis 2006, Martin est resté sans drogue. [2] Il en a discuté sur le podcast de Steve Austin lors d'un épisode en deux parties en avril 2015. [142] Martin et sa femme ont divorcé en 2017. [143]

Martin a produit, chorégraphié et joué lui-même dans le film de 2013 Lutteurs pro contre zombies. [144]

En juillet 2016, Martin a été nommé dans le cadre d'un recours collectif intenté contre la WWE qui alléguait que les lutteurs avaient subi des lésions cérébrales traumatiques au cours de leur mandat et que la société avait dissimulé les risques de blessures. La poursuite a été plaidée par l'avocat Konstantine Kyros, qui a été impliqué dans un certain nombre d'autres poursuites contre la WWE. [145] Le procès a été rejeté par la juge de district américaine Vanessa Lynne Bryant en septembre 2018. [146]

  • Alliance américaine de lutte professionnelle
    • Championnat du monde des poids lourds APWA (1 fois) [147]
    • Championnat des poids lourds BTW (2 fois) [147][148]
    • Championnat des poids lourds BWCW (1 fois) [149]
      (1 fois) [150]
    • Championnat des poids lourds BKPW (1 fois) [151]
      (4 fois) 1 [30][43] (2 fois) [67] (1 fois) [152]
    • Championnat des poids lourds H2O (1 fois) [153]
    • IWA Heavyweight Championship (1 fois) [154]
    • Promotion 2014 [155]
    • Championnat des poids lourds LPW (1 fois)
      (Une fois)
    • Championnat du Royaume-Uni des poids lourds (1 fois) [156][157]
    • Championnat des poids lourds NAWA (1 fois) [154]
    • Championnat des poids lourds de la NCWA (1 fois)
    • Championnat des poids lourds PCW (1 fois) [158]
    • Championnat des poids lourds PWASD (1 fois) [159]
    • PWI l'a classé #20 des 500 meilleurs lutteurs en simple de l'année dans le PWI 500 en 1996 [160]
    • PWI l'a classé #118 des 500 meilleurs lutteurs en simple des "PWI Years" en 2003 [160]
    • PWI l'a classé #82 des 100 meilleures équipes de tag des "PWI Years" avec Ricky Steamboat en 2003[160]
    • Championnat des poids lourds PWU (1 fois) [147]
    • Championnat des poids lourds PWX (1 fois) [147]
      (1 fois) – avec Lord Humongous[161]
    • Championnat des poids lourds SWF (1 fois) [162]
    • UCW Universal Heavyweight Championship (1 fois)
    • Championnat du monde poids lourd unifié USWL (1 fois) [154]
    • Championnat des États-Unis Pro Wrestling Heavyweight (1 fois) [147][163]
      (1 fois) [164]
    • Championnat du monde de télévision 1 (1 fois)
      (1 fois) [116][165] (2 fois) – avec Ricky Steamboat (1) et Buff Bagwell (1) [23] (1 fois) – avec Ricky Steamboat [22] (1 fois) [166] - Buff Bagwell
    • Championnat du Grand Prix d'Amérique WCPBTW Legends (1 fois) [167]
      (1 fois) [168][169]
    • XICW Xtreme Intense Championship (1 fois) [170]
      (1 fois) [171]

    1 Douglas a remporté le titre à deux reprises alors que la promotion était une filiale de la National Wrestling Alliance nommée Eastern Championship Wrestling. Au cours de son deuxième règne, la promotion a été rebaptisée Extreme Championship Wrestling. Douglas a détenu le titre deux fois de plus après ces événements.


    La boutique Castle Douglas crée une mini armée tartan pour soutenir l'Écosse lors du choc de l'Euro 2020 avec l'Angleterre

    Une mini version de la Tartan Army est en marche pour le combat de ce soir entre l'Écosse et l'Angleterre.

    Des légions de fantassins LEGO ont été produites par United Bricks à Castle Douglas.

    Et les propriétaires ont monté une édition spéciale du journaliste standard Kenny MacDonald dans un kilt miniature.

    Kenny a déclaré: "J'adore la version mini-moi de moi, d'autant plus qu'elle me fait paraître assez mince.

    Lire la suite
    Articles Liés

    "La figurine a un kilt MacDonald Tartan et est complétée par mes cheveux gris et ma barbe."

    L'entreprise est dirigée par les frères Reece et Callum Winspear tandis que leur mère, Judith, aide au magasin de King Street.

    Reece, 27 ans, a déclaré: «Nous sommes en affaires depuis environ trois ans et c'était comme un passe-temps pour mon frère qui est devenu une entreprise.

    « Nous fabriquons nos propres figurines et accessoires LEGO imprimés sur mesure, tandis qu'en ligne, nous avons également des scènes militaires spécialisées et les plus populaires sont la Première et la Seconde Guerre mondiale.

    «Nous avons récemment développé plus de batailles et de scènes d'histoire écossaise qui plaisent bien aux touristes étrangers.

    Lire la suite
    Articles Liés

    "Nous nous concentrons donc sur les Covenanters et la Révolution Jacobite."

    Reece a ajouté: "Ce sont très populaires, mais dans le magasin, le favori ici est les voitures Technik - bien que les figurines Star Wars soient toujours extrêmement populaires."